Mini-critiques 15

MC15

Bienvenue dans ce quinzième post de mini-critiques. Les premiers sont disponibles ici.

Le philtre d’amour, Les Enkoutan, Anne Rossi, Harlequin, 2013

Le philtre d'amourFace à son destin, celle qui n’est pas encore la terrible Ma Enkoutan va-t-elle se laisser surprendre par l’amour ? Quand Mabelle a une idée en tête, rien ne peut l’en faire changer. Son destin, elle le sait, est de rejoindre le monde des pirates, et de prouver aux hommes impitoyables qui le composent qu’elle peut être encore plus impitoyable qu’eux. Et si, pour l’heure, elle se morfond dans une maison close de l’Île de la Tortue, elle peaufine son plan : à la première occasion, elle séduira un capitaine en escale, et l’obligera à l’emmener à bord, où son courage et son intrépidité sauront faire la différence. Aussi, quand elle apprend qu’un certain Rosemond Enkoutan, capitaine du Galipot, vient d’arriver au port avec son équipage, elle se prépare à jouer de ses charmes pour le conquérir. Et pour être sûre de ne pas laisser passer sa chance, elle se procure un philtre d’amour, qui l’aidera peut-être à forcer le destin…

***

Courte nouvelle gratuite de moins de 30 pages est plutôt alléchante, mais on reste un peu sur notre faim (ce qui est le but bien sûr, puisque la série continue… en version payante). Le contexte de la piraterie en revanche est plutôt séduisant.

Catégories : pirate, ebook gratuit, romance

*** 

Les défis d’Angie tome 1, Tu te soumettras, Gilles Milo-Vacéri, Harlequin, 2013

Les défis d'Angie 1Parce que le sort en a décidé ainsi, Angie se retrouve soumise à Kylian pendant trois semaines. Le temps de relever 14 défis, toujours plus inattendus, toujours plus excitants…

***

Petit ebook gratuit d’une quinzaine de pages, dans le cadre de l’offre d’ebooks gratuits Harlequin. Ici nous avons le premier tome d’une série de 14 titres de Gilles Milo-Vacéri. Sur un si court texte, il est assez difficile d’être vraiment dans l’histoire (qui ne consiste là qu’en une séquence de soumission). Mais ça ne m’a pas forcément donné envie d’aller plus loin dans l’histoire.

Catégories : littérature érotique, littérature française, ebook

*** 

Lady Mensonge, Margaret Moore, Harlequin, 2013

Lady MensongeAngleterre, 1820. Une fois encore, Nell s’apprête à filer comme une voleuse. Si seulement elle n’avait pas « emprunté » le nom trop connu de Lady Eleanor Springford, pour échapper aux questions de lord Bromwell ! Quel mensonge idiot ! Hélas, c’est le seul qui lui soit venu à l’esprit quand le séduisant lord, qui voyage dans la même diligence qu’elle, s’est intéressé à sa personne. Lord Bromwell, l’aventurier, l’éternel cœur à prendre qui l’a tout de suite troublée, et auquel elle n’a pu refuser un baiser passionné. Vite, il lui faut fuir la curiosité de cet homme, si envoûtant qu’il pourrait bien faire tomber le masque dont elle se protège. Mais alors que, pleine d’espoir, elle croit profiter d’une halte pour s’échapper furtivement dans la nuit, une voix rauque et sensuelle s’élève dans la pénombre : « Rien ne presse. La diligence ne partira pas avant plusieurs heures… »

***

Une petite romance sympathique à lire gratuitement à l’époque sur le site Harlequin, ce qui m’a permis de davantage découvrir cette maison. On oublie assez rapidement l’histoire, mais on passe un bon petit moment de lecture !

Catégories : romance, historique09.

***

Beautiful Player, Christina Lauren, Hugo, 2014

Beautiful playerAprès Bennett Ryan (Beautiful Bastard) et Max Stella (Beautiful Stranger), voici, Will Sumner, le nouvel héros de la série qui va vous faire chavirer, dans Beautiful Player, le troisième opus de la série des Beautiful.
Will, un séducteur notoire, trader à Wall Street, est chargé par son ami d’enfance, de sortir la jeune sœur de celui-ci, de son cocon académique.
Hannah, une surdouée des sciences, aussi intelligente que sexy, emménage à New York, pour terminer son master. Le Casanova invétéré et célibataire endurci tombe sous le charme de la jeune nerd de 24 ans, aussi innocente que diablement séduisante.
Va-t-il, à son tour, parvenir à lui prouver qu’il est pour elle l’homme idéal ?

 

***

Comme pour les précédents tomes, on apprécie de passer une heure de lecture en compagnie de Christina Lauren. Les personnages sont sympathiques (bien qu’un peu stéréotypés) et on se plaît à les voir se tourner autour, même si le dénouement n’est pas du tout inattendu !

Catégories : littérature américaine, série, érotique

***

La nuit leur appartient tome 1 : les rêves n’ont jamais été aussi brûlants, Sylvia Day, Michel Lafon, 2014

La nuit leur appartientIls ne peuvent se rencontrer que dans le monde évanescent des rêves. Pourtant, Lyssa Bates n’a jamais été aussi amoureuse. Et si elle sait parfaitement que cet homme aux yeux d’un bleu magnétique n’est qu’un fantasme, elle n’arrive pas à l’oublier… Jusqu’au jour où il se présente sur le pas de sa porte.
Bien qu’elle brûle de lui appartenir, céder à cette tentation pourrait lui être fatal. Car Aidan Cross n’est pas un homme comme les autres, et la passion qui les consume corps et âme est non seulement impossible… mais interdite.

***

Nouvelle série de Sylvia Day, qui se passe dans… les rêves ! Aidan est gardien des rêves, il empêche les cauchemars de passer dans les rêves. Si ceux-ci y arrivaient en force, ils prendraient le contrôle de la Terre. Il y a plusieurs sortes de gardiens. Aidan, lui, est spécialisé dans les rêveries érotiques, en prenant l’apparence du fantasme de la dormeuse. Mais lorsqu’il tombe amoureux de sa dormeuse (et vice-versa), ça risque de compliquer un peu les choses… Je n’ai pas été très emballée par ce titre. Les personnages sont assez stéréotypés, et il n’y a pas un suspense insoutenable. Bref, on peut passer à côté sans trop de problème ! 

Catégories : littérature érotique, série

***

Les Brumes du Caire, Rosie Thomas, Charleston, 2014

Les brumes du CaireRuby, une adolescente en pleine rébellion, vient chercher refuge au Caire dans la vieille maison d’Iris Black, sa grand-mère de 82 ans qu’elle connaît à peine. Alors que tout les oppose, un lien étonnant s’établit lentement entre elles tandis que Ruby aide Iris à se remémorer ses souvenirs du Caire scintillant et cosmopolite de la Seconde Guerre mondiale. Elles retracent ainsi peu à peu l’histoire du grand amour d’Iris – l’énigmatique capitaine Alexander Molyneux – que les ravages du conflit lui ont arraché.
Déterminant dans la vie d’Iris, dans celle de sa fille et de sa petite-fille, cet amour perdu les affectera à nouveau, toutes les trois, d’une façon qu’elles n’auraient jamais imaginée.

***

Rosie Thomas, c’est l’auteur du Châle de cachemire (aux éditions Charleston toujours). Elle revient avec Les Brumes du Caire, une jolie histoire sur les relations entre une grand-mère nostalgique et une petite-fille qui cherche sa voix. J’ai particulièrement aimé les passages avec le capitaine Molyneux, dans l’Égypte en guerre, et j’ai eu un coup de cœur pour Iris. L’ambiance cairote fait également partie intégrante du roman.

Catégorie : littérature anglaise, romance, Égypte, histoire de famille, femmes

***

Beautiful Sex Bomb, Christina Lauren, Hugo, 2014

BEAUTIFUL-SEX-BOMB_book_fullIl ne fallait rien de moins à Bennett, alias le beautiful bastard, qu’une escapade torride à Las Vegas pour enterrer sa vie de garçon. Max, le beautiful stranger, et ses amis l’arrachent à Chloé pour un week-end haut en couleurs et en aventures. Mais tout ne se passe pas exactement comme ils l’avaient prévu… Car Chloé et Sara, leurs fiancées respectives, sont elles aussi en ville, et bien décidées à achever de pimenter leurs nuits…

***

J’ai trouvé ce titre moins drôle et moins bien fait que les précédents, peut-être parce que ce n’est pas l’histoire d’un nouveau couple, mais des personnages déjà existants, donc il y a un effet de surprise en moins.

Catégories : littérature américaine, série, érotique

***

Je reviendrai avec la pluie, Takuji Ichikawa, J’ai Lu, 2013

Je reviendrai avec la pluieDepuis la mort de sa femme Mio, Takumi vit seul avec son fils Yûji, âgé de six ans. Il gère le quotidien et l’éducation de son fils du mieux qu’il peut. Une seule chose le fait tenir, la promesse faite par Mio qu’elle reviendrait avec la pluie. Le premier jour de la saison humide, cette promesse se réalise. Durant six semaines, le temps se suspend pour Mio et Takumi. En 2003, plus de trois millions de lecteurs japonais tombent amoureux de Je reviendrai avec la pluie. Suite à son immense succès, le livre a inspiré un film et une série télé encensés par la critique, ainsi qu’un manga sacré best-seller. Takuji Ichikawa défend une vision idéalisée de l’amour et met au service de cette histoire bouleversante une écriture d’une sensibilité rare, poétique et pleine de fantaisie.

***

Voilà un texte qui ne laisse pas insensible. C’est très beau, plein de poésie et de pudeur pour cet homme, veuf, qui a aimé sa femme de manière inconditionnelle. Voici un très beau passage :

J’ai écrit au sujet de la planète Archive, de Yûji, de mon travail à l’étude, du professeur Nombre et de Pooh, mais aussi du jogging du week-end et de l’usine en ruines. Mon intention était de commencer avec notre vie actuelle, puis de passer graduellement à mes souvenirs de Mio.
Jamais, jusqu’à présent, je n’avais écrit autre chose que des notes de journal ; pourtant les phrases coulaient de source. Je me suis rappelé mon romancier préféré, John Irving, ainsi que l’auteur de sciences-fiction qui lui avait inculqué ses tournures des phrases, Kurt Vonnegut, et les ai gardés comme référence tandis que j’écrivais.
Le Yûji et le Tak-kun décrits dans le carnet semblaient bien plus heureux que le vrai Yûji et le vrai Tak-kun.
Je n’étais pas obligé de consigner les choses vraiment difficiles. Ainsi, ils pouvaient connaître la félicité. Et puis, c’était tellement agréable de les dépeindre de cette façon.
Perdu dans ma rêverie, j’accordais temps, espace et mots à nos alter ego. Ce temps que je leur offrais, ce n’était, en d’autres termes, que le temps que j’avais perdu.

Il faut s’habituer à un rythme un peu lent, mais qui nous fait prendre la mesure de ce temps que décrit le narrateur. Un beau livre.

Catégories : littérature japonaise, deuil

***

Beautiful Bitch, Christina Lauren, Hugo, 2014

Beautiful BitchL’irrésistible et magnétique trentenaire, Bennett (alias Beautiful Bastard), désormais sous le charme de son ex-collaboratrice : l’ambitieuse Chloé qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Enjeux de pouvoir, ébats amoureux et relation tumultueuse, déclinés dans un cadre idyllique et sous des cieux français.
Au moment où la carrière de Chloé est sur le point de décoller, Bennett son ex-boss et nouveau boyfriend, lui, ne rêve que d’une chose : ralentir son rythme professionnel effréné et passer une nuit sensuelle, sauvage et passionnée, en tête-à-tête avec elle. Décidément ces deux-là, sont rarement sur la même longueur d’onde !
Après que Bennett ait exclu de considérer le « refus » de Chloé, comme une réponse à sa proposition de vivre ensemble, on retrouve nos deux duettistes, en pleine conversation houleuse, deux billets d’avion en poche, et une villa à leur disposition dans le sud de France. Mais quel a été l’objet de cette conversation extravagante, qui laisse inévitablement Bennett et Chloé en plein combat de boxe sous la couette ?

***

Je trouve la série sympathique, avec de l’humour, ça se lit rapidement, et ça fait une agréable occupation l’été, pendant les vacances. C’est tout ce qu’on lui demande !

Catégories : série, littérature américaine, série, érotique

***

Wonder, R. J. Palacio, Pocket Jeunesse, 2014

WonderNe jugez pas un livre sur sa couverture.
Ne jugez pas un garçon sur son apparence.
« Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »
Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd’hui, pour la première fois, ses parents l’envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?

***

Un livre jeunesse pour changer un peu, et dont on a pas mal parlé avec la vague de Nos étoiles contraires. Wonder est l’histoire d’un petit garçon atteint d’une malformation au visage qui rentre à l’école pour la première fois. L’histoire est touchante, mais le changement de narrateur à chaque partie, et qui reprend la même trame vu de points de vue différents, fait qu’on n’accroche pas forcément au personnage principal comme on voudrait. J’avais comme l’impression qu’il s’éloignait au fur et à mesure de l’écriture. Mais c’est un point que beaucoup de lecteurs ont trouvé positif, donc à vous de vous faire votre avis !

Catégories : littérature jeunesse, littérature américaine, maladie
Publicités

3 thoughts on “Mini-critiques 15

  1. J’ai adoré ce livre très touchant, j’ai eu l’impression tout à fait contraire à la tienne, on s’attache aux personnages de plus en plus au fur et à mesure de la lecture. Un regard positif sur la différence et surtout sans apitoiement. Ce livre ci valait bien l’accueil qui lui a été réservé sur la blogosphère.

  2. J’avais beaucoup aimé cette lecture personnellement.
    Comme tu le dis, ces changements de narrateur m’avaient même plutôt plu ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s