Parutions de la semaine – 06/04/2015

Chaque dimanche, je vais faire un point sur les sorties de la semaine qui m’intéressent, en m’aidant du Livres Hebdo si j’arrive à l’avoir à temps ou en allant sur les sites des éditeurs que je suis.

Le trône de fer intégrale tome 5, George R. R. Martin, J’ai Lu : Daenerys règne sur une cité de mort, entourée d’ennemis, tandis que Jon Snow doit affronter ses adversaires des deux côtés du Mur.

Chasseuse de vampires tome 7, Nalini Singh, J’ai Lu : « Moi, Ashwini, je suis dotée d’un talent aussi incroyable que terrifiant : dès lors que quelqu’un me touche, je lis en lui comme dans un livre ouvert. Et s’il faut traquer un tueur sanguinaire en toute discrétion, nul doute que cette mission est pour moi.
Une seule ombre au tableau, Janvier ne me lâche pas d’une semelle depuis qu’il a sauvé ma peau. Cela pourrait ne pas me déplaire, s’il ne tentait pas constamment de me percer à jour. Car j’ai beau déterrer les secrets des autres, les miens sont bien gardés. Dommage pour moi, le Cajun ne l’entend pas de cette oreille… »

Beautiful wedding, Jamie McGuire, J’ai Lu : Pourquoi Abby a-t-elle souhaité épouser Travis après l’accident du bâtiment Keaton ? Quels secrets ont-ils partagé avant la cérémonie ? Où leurs noces se sont-elles déroulées ? Quelqu’un avait-il connaissance de leur projet ?
Ce qui s’est passé à Vegas… ne reste plus à Vegas ! Abby et Travis dissipent enfin les zones d’ombre planant autour de ce jour (et de cette nuit) exceptionnel, et nous en disent même un peu plus…
La récompense d’une longue attente qui en valait la peine. Êtes-vous prêtes à fuguer avec Travis Maddox ?

Le péché des anges, Charlotte Link, J’ai Lu : Janet Berbaum est la seule à pouvoir distinguer ses jumeaux, Mario et Maximilian. Lorsque le premier tente d’assassiner sa petite amie, Max se fait interner volontairement à sa place. Janet pense pouvoir contrôler son fils mais cela s’avère vite impossible. Mario projette de partir en vacances avec sa nouvelle amie.

Le prix de l’innocence, Willa Marsh, J’ai Lu : Lorsque Fiona reçoit une lettre de son amie Vanessa lui demandant si leur fils Alex peut venir leur rendre visite, elle ne peut s’empêcher de repenser à l’enfant que son mari et elle ont perdu, et à son adolescence où elle et Vanessa découvraient le monde cruel des adultes.

En bande organisée, Flore Vasseur, J’ai Lu : Cinq quadragénaires sont ou ont été amis. Issus de la même grande école, ils font partie de l’élite politico-économique. La mort de l’un d’entre eux bouleversera leurs plans et les révélera à eux-mêmes.

Les joies éphémères de Percy Darling, Julia Glass, J’ai Lu : Percy, 70 ans, vit près de Boston. Sa retraite est une paisible routine jusqu’à ce qu’une école maternelle s’installe dans sa grange. Elèves, parents et professeurs remettent en question sa vie solitaire. Alors qu’auparavant il ne recevait la visite que de son petit-fils Robert, il rencontre Ira, l’instituteur homosexuel, Celestino le jardinier guatémaltèque, et découvre même les joies de l’amour.

À rebrousse-temps, Philip K. Dick, J’ai Lu : En 1998 le sens du temps s’est inversé. Les morts les plus récents ressuscitent en premier, les autres suivront. Le vieillard devient adulte, l’adulte accède à l’adolescence, le bébé réintègre le sein maternel. C’est dans cet univers dément que l’Anarque Peak revient à la vie. L’Anarque qui, en son temps, fut le chef religieux de millions de Noirs américains qu’il poussa à la révolte.

Jours de juin, Julia Glass, J’ai Lu : A la mort de sa femme, Paul entreprend un voyage en Grèce et, là-bas, il s’éprend d’une jeune artiste peintre. Son fils aîné, Fenno, a fui l’Ecosse pour New York où il tient une librairie. Fenno noue une amitié particulière avec son voisin, Mal, critique musical, gay atteint du sida.

Les cités englouties, Paolo Bacigalupi, J’ai Lu : Mouse et Mahlia sont deux adolescents orphelins. Recueillis par un vieux médecin, ils vivent dans un monde en guerre. Maintenus à l’écart du village à cause de leurs origines, ils se protègent mutuellement. Un jour, ils rencontrent Tool, un homme génétiquement modifié qui a fui la guerre et s’est réfugié dans la jungle.

La soumise tome 4, L’appât, Tara Sue Me, Marabout : Abby West a tout ce qu’elle désirait : une famille, une carrière et un mari sexy, un dominant qui satisfait tous ses besoins. Mais alors que sa vie « hors les murs » de la chambre à coucher devient mouvementée, les exigences Nathaniel se font de plus en plus extrêmes. Abby ne peut toutefois pas nier la façon don son corps réagit à ses ordres… Entre les réticences d’Abby et les demandes inflexibles de Nathaniel, le délicat équilibre entre le dominant et sa soumise est menacé.

Play, Kylie Scott, JC Lattès : Anne a des problèmes d’argent. De gros problèmes. Mais se faire payer pour jouer la petite amie parfaite n’était pas une bonne idée. Peu importe que Mal soit canon et le batteur des célèbres Stage Dive. Et maintenant qu’elle n’est plus libre, son meilleur ami Reece, pour lequel elle a toujours eu un petit faible, lui déclare également sa flamme. Si seulement, au-delà du simple arrangement, l’attraction entre Mal et Anne n’était pas si forte…

Un monstre à la française, Éric Brunet, JC Lattès : 14 juillet 1918, sur les hauteurs du Mont-sans-nom. Un jeune homme de vingt et un ans réussit l’impensable : forcer en plein jour les lignes allemandes et capturer vingt-trois prisonniers qui révéleront les plans de l’ultime offensive ennemie. La France fait plier l’Allemagne. Joseph Darnand est acclamé. On le nomme « artisan de la victoire », distinction suprême qu’il partagera seul avec Clemenceau et Foch.
Quelques années plus tard, tout recommence. 1940, Forbach. Le lieutenant Darnand manifeste de nouveau sa bravoure en menant à bien une mission de renseignements hautement périlleuse. Il devient Officier de la Légion d’honneur et reçoit le titre de « Premier soldat de France ». Mais la guerre s’enlise. Pétain, son modèle absolu, finit par abdiquer et se prononce pour la collaboration.
La spirale est enclenchée. Fascisme, antisémitisme, antibolchevisme, crimes et ignominies en tout genre : Darnand devient en 1943 le Secrétaire général de la Milice. Il négociera avec Himmler, enverra ses hommes dans la Waffen-SS, usera de la torture et ira jusqu’à prêter allégeance au Führer. C’est la naissance d’un monstre, mais un monstre à la française, trouble, insaisissable – moyen.
Fruit d’un important travail de documentation et d’une enquête de terrain, voici un livre qui mêle avec brio sources historiques et ressorts romanesques.

La cour des grandes, Adèle Bréau, JC Lattès : Quatre amies dans le Paris branché et bobo du 9e.
Mathilde est cadre dans une grosse firme pleine de mâles qui l’attendent au tournant. Mère de deux petits garçons, elle jongle avec les emplois du temps dans une culpabilité constante.
Son amie Alice seconde un restaurant en vue de la capitale et peine à se remettre de sa séparation, malgré le soutien de son ado. Lucie, leur richissime comparse, à la tête d’une famille nombreuse, est obsédée par la bonne tenue de son bonheur conjugal. Quant à Eva, la quatrième, elle rêve de devenir mère elle aussi.
De leurs cahiers de texte de collégiennes à leurs plannings surbookés, ces working mums sont entrées sans s’en rendre compte dans la cour des grandes. Héroïnes made in France, elles ne rêvent plus de prince charmant, de robe meringuée et d’alliances. Elles n’ont plus le temps de rêver. Crèche, école, courses, babysitters, vie sexuelle, carrière, enfants malades, corps qui fout le camp, premières rides et petits flirts, elles tentent simplement de maîtriser le tourbillon insensé qui les emporte depuis qu’elles ont dit oui.
Dans un Paris de comédie romantique, ces équilibristes à l’aube de la quarantaine rient, explosent, galèrent, textotent, aiment et espèrent, car au fond les mères de famille auront toujours quinze ans. Leur vie ne fait que commencer.

Mets et merveilles, Maryse Condé, JC Lattès : « Lorsque je reçois des invités pour la première fois, en disposant les mets sur la table, je hasarde une plaisanterie, toujours la même : “Vous allez aimer ! Je ne suis pas sûre d’être une bonne romancière mais je suis certaine d’être une cuisinière hors pair.” Personne ne rit jamais. C’est que dans leur for intérieur mes convives sont choqués : comment a-t-elle eu l’audace de rapprocher littérature et cuisine ? Le récit de mon crime de lèse-majesté est l’objet de ce livre. »
Maryse Condé nous fait voyager à travers les mots et les mets. Tout au long de ce livre, elle s’interroge : pourquoi la cuisine est-elle si importante dans sa vie et dans son œuvre de romancière ? Comment ces deux dons – celui d’écrire, celui d’inventer des plats – ont-ils cohabité en elle, s’influençant, s’enrichissant mutuellement ? On découvre une vie passionnante, de curiosité, de générosité, aussi bien à son bureau d’écrivain que derrière les fourneaux et à table ; une vie d’épreuves surmontées par la gourmandise : gourmandise pour les mots, les hommes, les histoires et les mets.
Maryse Condé se souvient de la cuisine de son enfance. Elle se laissait enivrer par les épices et les odeurs, réussissant à merveille le flan koko et le colombo de cabri, inventant aussi de nouveaux plats. Depuis elle n’a cessé d’apprendre, de créer, dans les cuisines du monde entier : chaque voyage est l’occasion de découvrir de nouveaux goûts, de réussir de nouveaux plats, de parcourir des marchés et des supermarchés aussi instructifs que les musées et les librairies pour découvrir l’âme d’un peuple. Chaque livre s’enrichit d’une recette d’un personnage, d’un souvenir de cuisinière ou d’un repas inoubliable. Et puis la cuisine est là pour les moments simples du quotidien : avec son mari, avec sa famille, avec ses enfants qui se régalent et réclament toujours le fameux « jambalaya ».

Le verger des âmes perdues, Nadifa Mohamed, JC Lattès : Nous sommes en 1987, à Hargeisa, 2e ville de Somalie. Les vents secs transportent des rumeurs de révolution, mais la dictature n’en reste pas moins ferme sur ses bases. Bientôt, à travers les yeux de trois femmes, nous allons assister à la chute de la Somalie. Deqo, neuf ans, a quitté le vaste camp de réfugiés où elle est née, attirée en ville par la promesse de recevoir sa première paire de chaussures. Kawsar, veuve solitaire prisonnière de sa petite maison volée au désert, est obligée de garder le lit, après avoir été passée à tabac au commissariat local. Filsan, jeune soldate, a quitté Mogadiscio pour réprimer la rébellion qui gronde dans le Nord. Et tandis que fait rage la guerre civile qui va mettre le monde en état de choc, les destins de ces trois femmes s’entremêlent de façon irrévocable.
Intime, sans détours, débordant de beauté et d’amour, Le Verger des âmes perdues est un récit inoubliable.

Criminel, Karin Slaughter, Grasset : La vie paraît sourire à Will Trent, du Bureau d’Investigations de Georgia. Il vient de tomber amoureux et commence à enterrer son passé trouble lorsqu’une jeune étudiante disparaît et que son chef, Amanda Wagner, la directrice-adjointe du GBI, sans aucune explication, le tient à l’écart de l’enquête.
Will s’interroge, les cas de disparitions se multiplient. Que faisait Amanda dans l’orphelinat désaffecté d’Atlanta où il a grandi ? Se recueillerait-elle, elle aussi, sur un lieu de mémoire ?
Il semblerait que l’affaire qui a lancé la carrière d’Amanda, quarante ans plus tôt, ait soudain refait surface. Et les deux policiers vont devoir affronter les démons d’une enfance qui les hantent…

Lune pourpre, James Patterson, L’Archipel : Un serial killer sévit à New York, pourchassant et assassinant ceux dont, à ses yeux, les crimes sont restés impunis.
Le nombre de victimes croît ; nombre de New-Yorkais se félicitent de l’existence de ce vengeur accomplissant le travail de la justice.
Quand le détective Zach Jordan et sa partenaire Kylie McDonald, du NYPD Red, l’unité d’élite chargée de protéger les intérêts des riches et des puissants de Manhattan, entrent en scène, on vient de faire une bien macabre découverte : le cadavre d’une femme influente tournant sur un manège de Central Park.
L’enquête, déjà ardue, se complique pour Zach. Kylie se comporte de manière étrange ces derniers temps. Et ce qu’elle cache pourrait bien mettre un coup d’arrêt à leur enquête…

La petite Dorrit tome 1, Charles Dickens, Archipoche : Amy Dorrit voit le jour dans une très grande pauvreté : son père William, criblé de dettes, est contraint de vivre avec le reste de sa famille en prison. Celle qu’on surnomme « la petite Dorrit », du fait de son jeune âge et de sa petite taille, grandit dans la misère, et, hors de prison, se livre à de modestes besognes pour subvenir à ses besoins et secourir sa famille incarcérée.
À vingt-deux ans, Amy trouve une place de domestique chez les Clennam, une famille dont le destin s’entrelace étrangement avec celui des Dorrit. Le fils de la famille, Arthur, s’émeut de la triste condition de cette nouvelle employée de maison… et finit par tomber sous son charme. Cherchant à la tirer de son sort, il apprendra peu à peu à la connaître et mettra en lumière certains secrets concernant leurs familles…
Les épais murs de la prison ne sont pas toujours là où l’on croit, et son ombre menaçante semble s’étendre bien au-delà de ses enceintes…

Fleur vénéneuse, Joyce Carol Oates, Archipoche : Terence Greene est un quadragénaire à qui tout semble avoir réussi. Mari modèle et père de famille aimant, il dirige grâce à sa belle-famille une importante fondation philanthropique.
Sa vie est bouleversée le jour où il est nommé juré lors d’un procès et qu’il croise la route de la belle et exotique Ava-Rose Renfrew, venue témoigner contre un homme accusé de l’avoir violemment agressée.
Sous le charme, il convainc les autres jurés de rendre un verdict en sa faveur, malgré de très nombreuses zones d’ombre.
Une fois le procès terminé, Terence entame une liaison avec Ava-Rose. Liaison qui se révélera dévastatrice… Terence comprendra – mais un peu tard – qu’il a butiné une fleur vénéneuse…

Tim, Colleen McCullough, Archipoche : Mary Horton, une femme d’une cinquantaine d’années, mène une vie austère dans sa villa au bord d’une plage de Sidney. Cloîtrée dans la solitude, elle a depuis toujours étouffé ses aspirations de femme…
Un jour, elle fait la rencontre de Tim Melville, jeune homme de 25 ans, d’une grande beauté, mais dont les yeux bleus trahissent le désespoir. Et, en dépit de son âge, il a conservé une âme d’enfant.
Quand Tim devient le jardinier de Mary, une étrange relation se noue entre ces deux êtres égarés : ils s’entendent immédiatement, et la richesse de leurs échanges illuminent leur existence.
Mais, s’ils semblent enfin sur le point de trouver le bonheur, ni l’un ni l’autre ne paraît prêt à s’y abandonner totalement…

Flash, Kendall Ryan, City : Débarquant de sa province, Emmy Clarke n’est pas très à l’aise à New York. Surtout dans le milieu de la mode où elle vient de trouver un boulot comme assistante de la tyrannique patronne d’une agence de mannequins. Travailler pour elle est un cauchemar, mais il y a un avantage : côtoyer les très beaux top-models masculins de l’agence. Et en particulier l’étoile montante, le beau Ben Shaw. Ben est sexy, très bien payé, une star dans le monde entier. Il a des milliers de groupies, pourtant c’est la simplicité d’Emmy qui le séduit. Et un jour, lors de la Fashion Week de Paris, ils perdent tout contrôle. Rapidement, leur relation devient passionnée, sensuelle, sans limites. Cette belle histoire pourra-t-elle résister au passé tourmenté de Ben qui refait surface, aux mensonges, à la jalousie et à la trahison ?

Armada, Scott Mariani, City : Sur une route campagne, une voiture est prise en embuscade par des hommes armés. A bord se trouvent des archéologues qui viennent d’annoncer une importante découverte : l’épave d’un navire de l’Armada espagnole, coulé au XVIe siècle, a été retrouvée. Dans l’embuscade, l’ex-petite amie de Ben Hope est enlevée. L’ancien soldat d’élite décide aussitôt de tout faire pour la retrouver. Mais quel est le lien entre cet enlèvement, la découverte de l’antique navire et les activités secrètes du riche commanditaire qui a financé la campagne de récupération ? Alors que la piste conduit Ben sur les traces de la légendaire Armada et de son trésor perdu, il découvre un complot où corruption et assassinat sont monnaie courante…

Le jeu des tentations, Indigo Bloome, City : La trentaine épanouie, Alexandra Blake est une psychologue de talent. Lorsqu’elle rencontre Quinn, un ancien ami de l’université, elle est loin d’imaginer à quel point sa vie de sage mère de famille va changer. Après quelques coupes de champagne dans la luxueuse suite d’un hôtel, Quinn lui fait une proposition sensuelle et extrême qui va tout bouleverser. La jeune femme ne peut pas résister au charme magnétique de cet homme auquel elle va s’abandonner. Alexandra sait qu’il ne lui promet rien d’autre que des expériences qui vont faire tomber toutes ses inhibitions. Pourtant, elle accepte toutes les règles d’un jeu dont personne ne sait comment il va finir…

Le confesseur, Ted Dekker, City : « Confesse-toi. Sinon, dans trois minutes, tu es mort ». Alors qu’il est dans sa voiture, Kevin reçoit cet étrange coup de fil sur son portable. Une sinistre farce ? Trois minutes plus tard, sa voiture explose. Le jeune homme en sort miraculeusement indemne, mais ce n’est que le début d’un véritable cauchemar. Il reçoit d’autres appels et le mystérieux « confesseur » n’hésite pas à mettre ses menaces à exécution et à tuer, mettant systématiquement en échec le FBI. Le problème, c’est que Kevin dissimule bien des secrets et qu’il n’est pas certain du « péché » que l’assassin le conjure d’avouer. Il sait que son bourreau ne s’arrêtera que quand il se sera confessé. De gré ou de force.

La cité de l’enfer, James Rollins, City : Une mystérieuse explosion détruit une collection d’antiquités au British Museum. C’est un véritable signal qui alerte plusieurs groupes et sociétés secrètes à travers le monde. Tous les moyens sont bons pour réussir à déchiffrer une très ancienne énigme conduisant à la mythique cité d’Ubar dont les ruines seraient enfouies dans les sables du désert. L’aventurier Omaha Dunn, secondé par les hommes deSigma Force, se lance à son tour dans l’aventure. Tous recherchent bien plus qu’une cité perdue : les ruines dissimuleraient un pouvoir terrifiant pouvant instaurer un monde de paix ou, au contraire, de désolation…

Retour au pays bleu, Françoise Bourdon, Le Livre de poche : Parmi vignes et oliveraies, champs de lavande et forêts de chênes, dans le secret des mas, des bastides, des villages perchés, joies et drames scandent les destins de Provençaux de naissance ou venus d’ailleurs. Sabine, Pauline, Mathieu et Mélanie, Geneviève, Camille… une ronde de personnages en quête de bonheur et de partage dont les vies se nouent et se dénouent à l’ombre tutélaire du mont Ventoux. À petites touches fines et sensibles, Françoise Bourdon peint dans ces nouvelles une mosaïque humaine magnifique, pétrie d’espérance, portée par une écriture limpide qui vise toujours juste : le cœur du lecteur.

Cybermenace, Tom Clancy, Le Livre de poche : Les ambitions territoriales de la Chine, en proie à de graves problèmes économiques, ne cessent de croître. En ligne de mire : Taïwan et le sud de la mer de Chine, où patrouille la flotte de l’U.S. Navy. De retour à la Maison-Blanche, Jack Ryan Senior est confronté à une crise internationale majeure. Les Etats-Unis doivent défendre leurs réseaux informatiques attaqués par les Chinois. À l’heure où les deux superpuissances sont au bord de l’affrontement, le Président sait qu’il peut compter sur Campus, l’organisation antiterroriste clandestine qu’il a initiée et où travaille Jack Ryan Junior. Mais une taupe menace l’existence du Campus, en proie à des attaques ciblées. Jack Ryan Jr. et ses hommes pourront-ils prévenir à temps une cyberguerre mondiale aux conséquences terrifiantes ?

Le prisonnier de l’Alcazar, Michèle Barrière, Le Livre de poche : Fin février 1525. L’armée de François Ier est écrasée par celle de Charles Quint à Pavie. Le roi est fait prisonnier et envoyé en captivité à Madrid. Sa sœur, Marguerite d’Alençon, est chargée d’obtenir sa libération. Elle demande à Quentin du Mesnil, qui vient de fêter ses fiançailles avec la ravissante Alicia, de l’accompagner en Espagne. A leur arrivée à la cour de l’empereur, les deux jeunes gens découvrent que François est mourant. Tandis que Marguerite négocie, Quentin, avec la complicité d’un médecin juif et d’un apothicaire musulman, recrée autour de son royal ami un univers gastronomique digne des Mille et Une Nuits. Hélas, les dangers se multiplient. Pour sauver le royaume de France, il faut sans tarder organiser l’évasion du roi…

L’enfant aux yeux d’émeraude, Jacques Saussey, Le Livre de poche : David Courty mène une existence discrète et insipide entre sa femme Mira et sa fille Caroline, une adolescente taciturne. La découverte du cadavre de Mira et la disparition de Caroline dans des circonstances troublantes vont changer le cours de sa vie. Tout accuse David qui, sous l’apparence d’un homme effacé, se révèle dangereux et destructeur. Mais qui est-il véritablement ? L’enquête s’annonce épineuse pour le capitaine Magne et le lieutenant Lisa Heslin qui se lancent à sa poursuite. Ils doivent percer le mystère de ce suspect d’autant plus insaisissable qu’il n’y a aucune trace de son existence avant l’âge de six ans…

Les enfants de jacaranda, Sahar Delijani, Le Livre de poche : Téhéran, 1983. Neda naît dans la prison d’Evin. Elle est arrachée à sa mère quelques semaines plus tard. Alors qu’il a 3 ans, Omid est témoin de l’arrestation de ses parents dissidents. Comme d’autres enfants de prisonniers politiques, Neda et Omid seront élevés par leurs proches, à l’ombre des jacarandas, ces arbres violets flamboyants qui berceront leur enfance. Vingt ans après, leur génération porte toujours le poids du passé, au moment où commence une nouvelle vague de protestations et de luttes politiques…

Le garçon qui voyait des démons, Carolyn Jess-Cooke, Le Livre de poche : Alex, dix ans, adore les toasts aux oignons et se balancer sur sa chaise. Il a pour meilleur ami Ruen, un démon âgé de neuf mille ans, grand amateur de Mozart, de ping-pong et de pain perdu. Lorsque, après une nouvelle tentative de suicide de sa mère, Alex commence à se montrer violent, il est confié au Dr Anya Molokova. La psychiatre connaît bien ce genre de comportement car elle-même a eu une petite fille schizophrène. Anya essaie de convaincre le garçon que Ruen n’existe que dans son esprit. Pourtant, face à d’étranges coïncidences, elle se met à douter : Alex est-il réellement victime d’hallucinations ? Subtil et captivant, Le garçon qui voyait des démons est un roman plein de tendresse qui, entre réalité et imaginaire, nous entraîne dans un formidable suspense.

Le cahier de Maya, Isabel Allende, Le Livre de poche : Marya a 19 ans, et déjà toute une vie derrière elle. Une enfance heureuse avec ses grands-parents dans une belle maison de Berkeley où règnent l’amour, la culture, l’indulgence. Puis la mort de son grand-père adoré, et le début d’une longue descente aux enfers. La drogue, l’alcool, les mauvaises rencontres et les nuits de débauche… Maya se laisse prendre dans les filets de malfrats de Las Vegas. Traquée, poursuivie par des agents du FBI et des dealers, elle finit par trouver refuge sur une île au sud du Chili, terre natale de sa grand-mère, qui va tout mettre en œuvre pour sauver sa petite-fille et lui redonner des raisons de vivre.

À toi pour l’éternité, Daniel Glattauer, Le Livre de poche : Par hasard, Judith rencontre Hannes dans un supermarché. Quelques jours plus tard, il entre dans sa boutique de luminaires. Hannes est architecte, il est craquant, le gendre dont rêve toute belle-mère. Les amies de Judith tombent sous le charme. Alors pourquoi Judith n’arrive-t-elle pas à se laisser aller et à profiter de l’occasion ?

Minuit à Pékin, Paul French, Le Livre de poche : Pékin, janvier 1937. Le corps d’une jeune femme, atrocement mutilé, est retrouvé dans le vieux quartier de la Légation. Pamela Werner, 20 ans, était la fille adoptive de l’ancien consul de Grande-Bretagne. Crime d’un rôdeur ou affaire d’État ? L’inspecteur Dennis est dépêché par le Foreign Office. Or, dans un Pékin en plein chaos politique et en pleine dépravation morale où planent les rumeurs de l’invasion japonaise, personne n’est pressé de voir la vérité éclater. Cet assassinat pourrait bien faire l’effet d’une bombe diplomatique… Soixante-quinze ans plus tard, après une enquête qui l’a mené à interroger les derniers témoins et à fouiller les notes, jusqu’alors classées secret défense, du père de la victime, Paul French dévoile le nom du monstre qui a tué Pamela et terrorisé Pékin.

La meilleure d’entre nous, Sarah Vaughan, Préludes : Angleterre, de nos jours. Le concours pour élire la nouvelle Kathleen Eaden a commencé ! Elles sont quatre candidates en lice : d’abord Jenny, dont les enfants ont quitté le nid, puis Claire, qui a sacrifié ses rêves pour ceux de sa fille, Vicky aussi, qui lutte avec ses devoirs de mère, et enfin Karen, la parfaite Karen, bien déterminée à rester… parfaite !

La Princetta et le capitaine, Anne-Laure Bondoux, Le Livre de poche jeunesse : Malva, l’héritière du trône de Galnicie, refuse de se marier contre son gré et décide de s’enfuir. Une stupéfiante aventure l’entraîne aussitôt dans le tumulte des guerres et des tempêtes. Son destin finit par croiser celui du Capitaine Orféus Mac Bott. Les deux héros et leurs six compagnons de fortune vont subir mille épreuves pour avoir osé se lancer dans ce voyage au-delà du monde connu.

Borgen, Jesper Malmose, Babel : Quand Birgitte Nyborg accède au pouvoir, sa vie bascule. Devenue Premier ministre elle fait son entrée à Borgen, « le château », où siège le Parlement danois. Le caractère bien trempé de cette femme épanouie, soutenue par son mari et ses enfants, a fait sa réputation tant auprès de ses adversaires que de son audacieux spin doctor. Saura-t-elle tout mener de front ? Contracter les bonnes alliances ? L’adaptation littéraire de la série culte d’Adam Price.

Onysos le furieux, Laurent Gaudé, Babel : Ces deux textes composés au croisement du récit, du monologue théâtral et du poème signent l’attachement de Laurent Gaudé à l’épopée antique en proposant deux figures de héros magnifiques et tourmentés.

Mrs McGinty est morte, Agatha Christie, Le Masque : Lorsque la vieille Mrs McGinty est retrouvée morte, assassinée à coups de hachoir, tout semble accuser James Bentley, son locataire. Non seulement parfaitement antipathique, l’homme est de surcroît sans alibi. Malgré tout, le commissaire Spence craint d’avoir fait fausse route. Pour lever le doute sur l’innocence du condamné, il fait appel au détective Hercule Poirot et à ses légendaires cellules grises.

À l’hôtel Bertram, Agatha Christie, Le Masque : Miss Marple s’apprête à passer une semaine à l’hôtel Bertram, symbole mythique et préservé de l’Angleterre victorienne. Tout en dégustant thé et muffins, servis dans la plus pure tradition, la vieille demoiselle observe les autres clients de l’hôtel, parfaitement assortis à ce décor suranné : ladies respectables, ecclésiastiques, officiers en retraite et jeunes filles sorties de pension. Mais une mystérieuse disparition va troubler la tranquillité des lieux et révéler la part d’ombre de personnages un peu trop typiques pour être honnêtes.

De roche et de sable, Bernhard Jaumann, Le Masque : Une froide nuit d’hiver en Namibie. Elsa Rodenstein, son arme en bandoulière, déboussolée, monte la garde pour éloigner les chacals du cadavre de son mari, qui git à ses pieds sur le sable dur. Le lendemain matin, l’inspectrice Clemencia Garises prend sa déposition ainsi que celle des fermiers voisins, tous d’origine allemande. Il semble que ce soit une banale tentative de vol de panneau solaire qui ait mal tourné. Mais le fils Rodestein a lui aussi disparu.
A-t-il été enlevé par les voleurs de la tribu tsosi ?
À Katutura, le plus grand bidonville de Windhoek, la capitale, Clemencia et son co équipier appréhendent un suspect qui dépose un témoignage bien différent de celui de la veuve. Très vite, l’inspectrice comprend que le cambriolage n’est qu’un prétexte. La ferme des Rodenstein est menacée d’expropriation. Elle joue un rôle clé dans les débats sur la réforme des terres en Namibie. Mais ce qui gêne particulièrement Clemencia, c’est que son frère Melvin, le canard boiteux de la famille, semble avoir mouillé dans cette histoire. Quand il disparaît à son tour, Clemencia va devoir mettre sa carrière et sa vie en péril pour le sauver.

Les maudits tome 1, Le prix de la vie, Edith Kabuya, Hachette : Au Canada, une petit ville est le théâtre de meurtres sanglants. On ne parle plus que du « Tueur Fou » et tout le monde se terre chez soi. Malgré ce couvre-feu, Robin se rend à la fête organisée par Zack : il est si beau ! elle en est tellement (et secrètement) amoureuse ! Mais l’attaque d’une créature monstrueuse transforme la soirée de rêve en cauchemar. Agonisante, Robin a une vision, celle de Vince, un ami d’enfance, la ramenant à la vie. Lorsqu’elle se réveille à l’hôpital, les médecins et la police voient en elle une miraculée. Cependant, la vérité est tout autre, Robin le sait. En la ressuscitant, Vince a fait d’elle une Maudite. Hantée à jamais par le Monde des Morts.

La nuit des lucioles, Julia Glass, Les Deux Terres : À quarante ans passés, Kit est un bon père de famille. Pourtant, lui n’a jamais connu l’identité de son père, que sa mère a toujours refusé de révéler. Après avoir perdu son emploi, il est plongé dans l’inertie la plus totale. Sa femme, lasse de cette situation, le convainc que s’il veut se construire un futur, il est temps qu’il fasse la lumière sur ses origines. S’ensuit une quête d’identité, la rencontre avec une famille si longtemps étrangère, mais aussi avec Fenno McLeod, libraire gay new-yorkais, qui l’aidera à lever le voile sur ce père absent. Kit retracera l’histoire de ses parents, sa propre histoire, jusqu’à cette fameuse nuit où brillaient les lucioles.

Les affalés, Michele Serra, Flammarion : Une nouvelle espèce est apparue : les affalés. Ils s’endorment quand le reste du monde est éveillé, veillent quand le reste du monde dort. S’incrustent sur le sofa, casque sur les oreilles, téléphone dans une main, télécommande dans l’autre. Ce sont des adolescents, des enfants déjà grands. Entre eux et leurs parents, c’est un véritable gouffre.
L’éditorialiste et écrivain italien Michele Serra, lui-même père d’un affalé, s’empare de ce sujet universel avec humour. Alors qu’il s’est battu pour exister face à son propre père, comment accepter de se retrouver de l’autre côté du mur ? Son invitation réitérée d’une promenade en montagne les fera-t-elle se retrouver ?
Tantôt récit comique, tantôt roman d’aventure, Les affalés est un hommage à toute une génération qui, dans son étrange posture, réussit finalement à voir ce qui échappe aux autres.

Les petits vieux d’Helsinki mènent l’enquête, Minna Lindgren, Calmann-Lévy : En plein coeur d’Helsinki, venez découvrir la résidence du Bois du Couchant…
D’apparence charmante, il ne fait en réalité pas si bon finir ses jours dans cette maison de retraite où le drame ne cesse de frapper.
Olavi, l’ancien combattant, est convaincu que son infirmier a abusé de lui sous la douche ; son ami Reino, prote et grand séducteur, se voit confiné au service de démence lorsqu’il dénonce le scandale en pleine partie de cartes ; et Tero, le jeune cuistot, est retrouvé pendu. Pour Siiri et Irma, il n’y a aucun doute : quelque chose de louche se profile au sein de l’administration de la résidence. C’est alors que les deux amies se décident à enquêter, épaulées par un chauffeur de taxi Hells Angels qui connaissait bien Tero.
Entre tension artérielle, pertes de mémoire, surdité et déambulateur, l’enquête va s’avérer ardue, d’autant plus qu’Irma est soudainement internée de force dans la section fermée de la résidence… Mais pour Siiri, pas question de jeter l’éponge !

Après la fin, Barbara Abel, Pocket : Une banlieue calme, aux maisons mitoyennes entourées de jardins bien entretenus.
Des voisins modèles : Tiphaine et Sylvain, couple soudé aux prises avec un ado un peu rebelle, Milo. C’est le cadre idéal dans lequel Nora, récemment divorcée, vient d’emménager avec ses deux enfants. Mais Nora ne sait pas encore que les anciens propriétaires de sa jolie maison se sont suicidés, qu’ils étaient les parents naturels de Milo, que Tiphaine vit dans une prison de mensonges et de culpabilité. Et dans l’ignorance, Nora donne sa confiance…

Le puits des mémoires tome 2, Le fils de la lune, Gabriel Katz, Pocket : Fuyant le royaume d’Helion ou leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour les terres glacées de Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des contrées barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…
Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations et de la plongée dans le Grand Nord, ou leur vie ne tient qu’à un fil.

Le secret des rois, Steve Barry, PocketWhitehall Palace, 1547. Après un règne marqué par six mariages et un schisme religieux, Henri VIII, deuxième monarque de la maison Tudor, est sur son lit de mort. Quelques heures avant d’expirer, il confie à sa dernière femme un inestimable secret.
Londres, 2010. Le vol d’archives précieuses dans différents lieux historiques est suivi par la profanation de la crypte de la chapelle royale du château de Windsor, ou repose le corps d’Henri VIII. Cotton Malone, de passage en Angleterre, se retrouve mêlé à cette affaire. Le contenu d’un mystérieux manuscrit crypté, écrit par un proche de la reine Élisabeth, dernière des Tudors, devient bientôt le centre de toutes les investigations…

Le complot des immortels, James Rollins, Pocket : Sur un yacht de luxe, au large des Seychelles, des pirates enlèvent une femme enceinte. Et pas n’importe laquelle : cette jeune Américaine est la fille du Président des États-Unis.
Accompagné d’une équipe de choc, le commandant Gray Pierce est chargé de récupérer l’otage. Mais est-ce vraiment la mère qui intéresse les ravisseurs ? Ne serait-ce pas plutôt l’enfant ? Dans le même temps à Washington, Painter Crowe enquête sur une guilde secrète infiltrée au sein même du gouvernement.
Des couloirs de la Maison Blanche aux déserts africains, la clé de l’immortalité semble liée à une famille : celle du Président des États-Unis…

La légion secrète de Napoléon, William Dietrich, Pocket : 1804, Napoléon convoque Ethan Gage dans son palais de Saint-Cloud. Le Premier consul a décidé de vendre la Louisiane aux États-Unis afin de financer la guerre contre les Anglais. Il souhaite qu’Ethan rejoigne sa « légion secrète » et devienne son éminence grise auprès de Robert Livingston, grand maître de la loge maçonnique de New York et émissaire des Américains.
Mais l’entrée sur l’échiquier d’un nouveau pion, Toussaint Louverture, chef des indépendantistes de Saint-Domingue emprisonné dans le Jura, et détenteur d’un secret lié au trésor perdu des Incas, risque de mettre en échec la fidélité d’Ethan Gage à Napoléon…

Les mensonges, Karen Perry, Pocket : Un soir banal, à Tanger. Harry, lassé d’attendre le retour de sa femme Robin, quitte quelques instants l’appartement, laissant Dillon, leur fils de trois ans, endormi. Et puis le bruit, terrible. Un tremblement de terre. Le corps de Dillon ne sera jamais retrouvé.
Cinq ans plus tard, Robin, enceinte, essaie de tourner la page. Harry, lui, n’y parvient pas. Lorsqu’il croit apercevoir Dillon au bras d’une femme dans une manifestation, sa vie bascule à nouveau.
Et s’il y avait pire que de perdre un enfant ?

Le cycle des Xeelees, Stephen Baxter, Pocket : Système solaire, fin du IVe millénaire.
Le soleil se meurt.
Lieserl n’est âgée que de quelques semaines et, pourtant, son corps est déjà celui d’une vieillarde. Car en dépit des apparences, Lieserl n’est pas humaine : elle est une intelligence artificielle, programmée pour être « téléchargée » au coeur du soleil afin de comprendre pourquoi il se meurt.
Ce qu’elle découvrira dépassera les pires craintes de l’humanité – un danger si terrible qu’il n’est tout simplement pas concevable.

Les âmes perdues de Dutch Island, John Connolly, Pocket : Pour échapper à son mari, Moloch, un criminel violent, Marianne a choisi de s’exiler avec son fils sur Dutch Island, petite île au large de Portland, battue par les vents et la neige. Une île que les anciens appellent Sanctuaire, en mémoire d’un certain hiver 1693 ou la violence et la vengeance s’abattirent. Joe Dupree, flic local et géant mélancolique, connaît tout de cette histoire, et des mystères de son île. D’ailleurs, lui et d’autres l’ont senti : la forêt s’est réveillée. Le calme, avant la tempête…
À des milliers de kilomètres de là, un homme vient de s’évader de prison, Moloch. Au coeur : une invincible soif de sang. Son but : Dutch Island, ou le passé ne craint guère de se répéter…

La bouche qui mange ne parle pas, Janis Otsiemi, Pocket : À Libreville, les fumeurs de yamba se font passer le goût du manioc par des flics zélés, les lucioles battent le pavé pour quelques biftons qui ne font plus briller leurs yeux depuis longtemps, et on murmure que certains politiciens n’hésitent pas à recourir aux meurtres rituels pour se maintenir au pouvoir.
Au Gabon, les périodes électorales sont tendues, mais juteuses… Du moins pour ceux qui savent en profiter, comme Tito. Et ça tombe bien, son cousin Solo sort tout juste de prison et est prêt à accepter n’importe quelfric-frac bien payé. Mais ce que Solo ne sait pas, c’est que pour y participer, il lui faudravendre sa honte aux chiens

Terrible jeudi, Nicci French, Fleuve éditions : Il y a vingt-trois ans, Frieda quittait Braxton sans un regard en arrière. Devenue psychothérapeute, elle pensait avoir tiré un trait définitif sur le traumatisme de sa jeunesse. Les révélations de Becky, sa nouvelle patiente, vont pourtant rouvrir en grand les portes de son passé.
Des similitudes apparaissent immédiatement, Becky est une adolescente de Braxton fragile et incomprise. Et ce n’est pas leur seul point commun : toutes deux ont perdu leur innocence trop tôt, trop vite, dans des circonstances étrangement semblables. Et si elles étaient victimes du même agresseur ? Et si d’autres jeunes filles avaient subi le même sort ?
Frieda est désormais prête à affronter la vérité que personne ne veut entendre. De retour sur les lieux du crime, elle va enfin faire la lumière sur cette terrible nuit du 11 février 1989…

Révélée, Renee Knight, Fleuve éditions : Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé n’est certainement pas fortuite…
Le livre a simplement été déposé dans sa boïte aux lettres. Sans cachet de la poste, sans aucun message. Depuis qu’elle l’a commencé, Catherine ne dort plus. C’est sa vie qu’elle lit, révélée sur le papier par un inconnu.
Un certain E. J. Preston qui sait tout d’elle.
Même son secret le mieux enfoui…

Dissonance, Carin Gerhardsen, Fleuve éditions : Une jeune femme nue, traumatisée, mutique est retrouvée sur un palier d’immeuble. Si elle refuse de parler, le voisinage, lui, est plus bavard. Et accuse sans hésitation le propriétaire de l’appartement devant lequel elle se trouvait. Le réparateur de piano John Gideon doit, selon eux, au mieux être un pervers, au pire un pédophile. Comment expliquer sinon les va-et-vient incessants de demoiselles chez lui ?
Petra aimerait bien éclaircir ce point. Gideon ne lui paraît pas avoir le profil. Mais, pour l’instant, sa porte reste close et il est introuvable. Alors que la liste des suspects s’allonge, Petra s’efforce de faire parler la victime. À part elle, qui peut y parvenir ? Toutes deux partagent la terrible expérience du viol.
Difficile de faire la part des choses et de progresser quand pistes, témoignages et instincts de flics prennent des voies aussi… dissonantes.

L’histoire épatante de M. Fikry & autres trésors, Gabrielle Zevin, Fleuve éditions : La vie est plus belle lorsqu’elle s’écrit à plusieurs.
A. J. Fikry a l’un des plus beaux métiers du monde : il est libraire. Un libraire misanthrophe et bourru qui file un mauvais coton depuis le décès de Nic, son épouse. Peu importe, livre ou être humain, il est devenu bien difficile de trouver grâce à ses yeux.
L’irrésistible petite Maya va pourtant fendre son armure. Sa maman souhaitait qu’elle grandisse au milieu des livres et l’a donc laissée dans les rayons de l’unique librairie d’Alice Island. C’est ainsi qu’ A.J., faussement récalcitrant, se retrouve à pouponner ce chérubin aussi malicieux que despotique.
Et dans le sillage de ce duo improbable, tout leur entourage va découvrir que les aventures étonnantes, épatantes et émouvantes n’arrivent pas que dans les livres.

Mentir tome 2, K.A. Tucker, Hugo : Des deux sœurs Cleary, Livie est sans aucun doute la plus stable et la plus sérieuse, malgré toutes les épreuves que la vie lui a fait traverser. Depuis la mort de ses parents, Livie a toujours eu la tête sur les épaules, aidant sa sœur Kacey à lutter contre ses démons. Brillante et disciplinée, c’est sans surprise qu’elle quitte Miami pour intégrer la prestigieuse université de Princeton, un rêve qui était à la fois le sien et celui de son père. Cette première année à l’université ne va pourtant pas se dérouler exactement comme elle l’avait prévu. Son père l’avait pourtant mise en garde avant de mourir : méfie-toi des garçons ! Dès sa première soirée sur le campus, Livie fait la rencontre du mystérieux Ashton. Elle va succomber à son charme, même s’il est tout ce qu’elle déteste : hautain, dragueur et mystérieux. Elle ne peut pas l’oublier malgré la présence du beau et tendre Connor, le mec parfait dont elle avait toujours rêvé ! Grace au soutien de sa sœur, de sa coloc effrontée et de son déluré de psy, Livie fera ses débuts à l’université en chamboulant ses repères et les plans déjà tout tracés pour sa carrière et ses amours. Elle se sent vraiment bien dans les bras de Connor, mais résistera-t-elle à Ashton le dangereux séducteur ?

Love Game tome 4, Emma Chase, Hugo : Selon Drew, le mariage, c’est le grand saut vers l’inconnu et c’est surtout une aventure dont on ne revient pas indemne ! Si chaque couple souhaite que son mariage soit aussi unique qu’inoubliable, personne ne pourra oublier ce qui c’est passé lors de celui de Delores et Matthew, les meilleurs amis de Kate et Drew… L’histoire de Holy Frigging Matrimony – Les liens sacrés du mariage –, se passe un an après Love game 1 [Tangled], et on y retrouve le couple explosif formé par Kate et Drew, Matthew et Delores et bien sûr Steven et Alexandra pour une fête mémorable narrée par Drew qui émaille le tout de ses conseils d’une honnêteté aussi désarmante qu’hilarante ! Àla suite de ce roman découvrez 3 nouvelles centrées sur Kate et Drew, le couple emblématique de la série. Retrouvez les personnages de la comédie romantique et érotique Love Game dans de nouvelles aventures avec toujours plus de sentiments, de passion et d’humour !

Les pétillantes saison 2, Didier Fourmy, Hugo : Après avoir, finalement, accepté la présence d’un homme à leurs côtés, d’autres bouleversements vont à nouveau venir bousculer la vie rêvée du petit groupe des Pétillantes. Ces phénomènes de femmes seules, toutes veuves ou divorcées, vont tout à coup réaliser que leur très joyeuse « cohabitation » est menacée ! Les comptes du « Patio Secret », leur luxueuse résidence, sont dans le rouge ! Il y a trop de chambres inoccupées et les frais explosent, il va donc leur falloir trouver des solutions, toutes plus ou moins folkloriques, pour revenir à l’équilibre et surtout trouver de nouvelles « co-locataires » dignes de leur standing. Dans la plus grande fantaisie et avec un humour inaltérable, chacune va réagir selon son tempérament et ses talents cachés pour contribuer à remettre à flots toute l’organisation de leur petit paradis. Ce n’est qu’après de multiples et comiques péripéties, qu’elles y parviendront ! Ces chroniques de la vie quotidienne au « Patio Secret », pleines d’émotion, de tendresse et de fous rires, sont de vraies bouffées d’optimisme. C’est, une fois de plus, une drôle de leçon dans l’art de bien vieillir que nous offrent ces inaltérables seniors, aussi réjouissantes que pétillantes !

Mademoiselle de Pâquelin, Jocelyne Barthel, Nouvelles Plumes : En 1571, Corine de Pâquelin arrive à la cour des Valois, comme demoiselle d’honneur de Catherine de Médicis. La jeune fille naïve côtoie les grands de ce monde et découvre un univers d’intrigues et de complots, aussi bien amoureux que politiques. Elle rencontre Quentin de Gayrand et tombe amoureuse. Mais elle est catholique et lui protestant, et les guerres de religion font rage. La Saint-Barthélemy leur sera-t-elle fatale ?

Ce que Fanny veut, Karine Lebert, Presses de la cité

L’étendard et la rose, Gilles Laporte, Presses de la citéDes années 1950 à 1980, trois décennies de la vie de Louis Delhuis, entre engagement politique, passion de l’écriture et amour des femmes. Un étonnant destin plein de fougue et sans compromis.
Suite (indépendante) de la généreuse saga lorraine des Delhuis après Des fleurs à l’encre violette et La Clé aux âmes.
La trajectoire d’un jeune orphelin obsédé par le secret de ses origines – « fils de Boche ou d’Amerlock ? » –, hanté par son désir de devenir écrivain. La vie éperdument romanesque de Louis Delhuis, petit-fils d’instituteurs vosgiens, ne doit rien au hasard.Ses amitiés dans le monde ouvrier où plongent ses racines et ses rencontres capitales vont forger sa conscience.
Et c’est le cœur chaviré par Nouchka la violoniste ou Lucie la fleuriste que Louis grandit fort de ce lien puissant pour toutes ces figures féminines qui l’ont guidé depuis l’enfance.
Entre le cœur et la raison, l’amour des femmes et celui des idées, l’engagement et les désillusions, Louis se tisse un destin au fil des décennies tourbillonnantes de la seconde moitié
du XXe siècle.

Peyton Place, Grace Metalious, Presses de la citéChronique au vitriol d’une petite ville américaine.
États-Unis, années 40. Peyton Place est une petite ville de la Nouvelle-Angleterre, aux apparences tranquilles. Le paysage est en réalité moins glorieux : derrière les façades proprettes des demeures victoriennes ou celles plus vétustes des maisons des faubourgs, de nombreux drames se jouent.
Dans les beaux quartiers, la jeune Allison ignore tout du secret qui entoure sa naissance et du passé immoral de sa mère, la belle et froide Constance McKenzie. Tout ce qui lui importe pour le moment est l’amitié de la jolie Selena Cross, issue des taudis de la ville et qui subit les violences d’un beau-père alcoolique…

Et ils s’envoyèrent en l’air, Elizabeth Maxwell, Presses de la citéLorsque le fantasme devient la réalité.
À 46 ans, l’existence de Sadie semble peu exaltante : divorce, surpoids, désert sexuel, vie de banlieue, shopping dans des grandes surfaces… Rien d’exaltant. Mais quand sa fille de 11 ans a le dos tourné, la banale Sadie devient K. T. Briggs, auteure érotique à succès. Cependant, le contraste entre son quotidien trop paisible et les aventures caliente de ses héros commence à la tarauder, elle décide donc de s’inscrire sur un site de rencontres. Elle y fait la connaissance du gentil, mais bedonnant, Jason, avec qui elle redécouvre les joies du sexe !
Mais un jour, alors qu’elle fait ses courses, elle se heurte à quelqu’un de familier… très familier : Haiden, le personnage principal de son dernier roman…

Parfaite, Caroline Kepnes, Kero : Je sais tout de toi.
Tu es parfaite.
Je t’aimerai
à la vie
à la mort.
Tu es à moi
pour toujours.

Wonder Women, dites oui à vos pouvoirs, Valérie Lorentz-Poinsot, Le Cherche-midiQui que vous soyez, vous n’êtes pas celle que vous croyez… Vous êtes bien plus merveilleuse !
Valérie Lorentz-Poinsot rêve que chaque femme puisse affirmer : « Je peux rendre le monde meilleur car j’en ai l’intention, les capacités et les pouvoirs. »
D’un concept original – analyse, méthode, témoignages, exercices… –, ce livre propose aux femmes d’oser comprendre, ressentir, agir pour s’épanouir dans la société actuelle. Fourmillant de conseils pour développer la confiance en soi, de partages d’expériences entre vie familiale et vie professionnelle, il aidera chacune à se réaliser avec détermination et brio.
Chefs d’entreprise, politiques, grandes sportives ou encore artistes, des personnalités au parcours hors du commun confient aux lectrices leurs astuces de réussite.
Au-delà d’une méthode sur le management au féminin, Wonder Women, dites oui à vos pouvoirs offre un cheminement et un ensemble de pistes pour surmonter ses doutes, ses inquiétudes, et apprendre à utiliser au mieux son potentiel. Une aventure qui permettra à toutes de croire en leur avenir et d’être l’un des éléments qui fera « bouger les lignes ».
Pour que vous, wonder women, osiez dire « Oui » à vos pouvoirs !

Le moineau rouge, Jason Matthews, Le Cherche-midiDans la tradition de John le Carré, une plongée hyperréaliste et palpitante au cœur du renseignement. Bientôt porté à l’écran par David Fincher.
Alors que la Russie de Poutine devient de plus en plus inquiétante pour les Occidentaux, Nate Nash travaille à Moscou pour la CIA. Il est le contact privilégié d’une taupe ultra-secrète du SVR, héritier du KGB. Connu sous le nom de MARBRE, ce haut dignitaire renseigne les Américains depuis une dizaine d’années. Après un incident, la couverture de Nate est mise à mal. Il est exfiltré vers Helsinki et Dominika, une espionne russe, est envoyée pour le piéger. Trahisons, manipulations, secrets, mensonges : un jeu dangereux se met en place entre Dominika et Nate, où vie sentimentale et professionnelle ont vite fait de se confondre. Avec, à la clé, l’identité de MARBRE. La tempête ne tarde pas à souffler entre Moscou et Washington, jusqu’à un dénouement totalement imprévisible.
De Graham Greene à John le Carré en passant par Ian Fleming, les plus grands auteurs de romans d’espionnage sont tous des anciens des « services ». Jason Matthews ne fait pas exception à la règle. Après plusieurs décennies passées à la CIA, il nous offre un premier roman captivant. Sa connaissance du terrain et de la géopolitique donne un aspect brut et quasi documentaire qui rend plus terrifiant encore ce grand livre d’actualité où la politique, le suspense et l’amour se conjuguent à merveille.

Le monde caché d’Axton House, Edgar Cantero, Super 8 : Âgé d’une vingtaine d’années, A. vient d’hériter d’Axton House, un mystérieux domaine niché dans les bois de Point Bless, Virginie. Etrange affaire, en vérité. A. ignorait avoir un cousin éloigné nommé Ambrose Wells, et savait encore moins que le pauvre homme s’était récemment défenestré le jour de son 50e anniversaire – trente ans jour pour jour après son père, et de la même façon que lui.
Accompagné de Niamh, jeune Irlandaise mutique de 17 ans présentée comme sa garde du corps, A. va de surprise en surprise. Quel sens donner à ces suicides ? Qu’est-il advenu du majordome qui s’est enfui le jour de la mort de son maître ? Sans compter ce labyrinthe dans le jardin, ou ces pièces secrètes sur lesquelles n’ouvre aucune porte. Tous deux grands fans de X-Files, Niamh et A. vont tenter de résoudre les énigmes auxquelles ils sont confrontés. Axton House est-elle réellementhantée ? Et que penser de cette rumeur qui voudrait qu’à chaque solstice d’hiver, sous le pâle halo lunaire, un mystérieux rassemblement s’y produise ?
Composé de notes, de rapports, de lettres, de journaux et d’enregistrements divers, le roman d’Edgar Cantero invente le gothique du XXIe siècle : soit une enquête surnaturelle à nulle autre pareille – une atmosphère à la Carlos Ruiz Zafon, uneMaison des feuilles parfaitement accessible – se refermant sur le lecteur tel un piège jusqu’au retournement final.

Une terre d’ombres, Ron Rash, Points : Laurel Shelton et son frère Hank vivent au fond d’un vallon encaissé des Appalaches. Marquée par une tâche de naissance, Laurel est considérée comme une sorcière. Hank, revenu de la Première Guerre mondiale, y a laissé une main. Isolés, bannis, ils mènent une vie fastidieuse et solitaire. Mais lorsque Laurel rencontre un mystérieux joueur de flûte, sa vie bascule.

Entre les jours, Andrew Porter, Points : Quand Chloe Harding est renvoyée de l’université, ses parents et son frère s’inquiètent. Mais lorsqu’elle disparaît sans explication, c’est toute leur vie qui s’écroule. Les Harding, déjà désunis par un divorce douloureux, vont devoir se retrouver, se pardonner, pour tenter de comprendre et garder espoir.

Les apparitions, Florence Seyvos, Points : Avant de rencontrer José, son frère adoptif, Alice l’imaginait comme une sorte de lutin, fragile et silencieux. La première fois, il est passé tout près d’elle, sans la regarder, en faisant un bruit de moteur. Il aimait se prendre pour une voiture. Ce n’était pas vraiment l’idée qu’Alice se faisait du monde des lutins.

Menteuse à mi-temps, Alyson Noel, Michel Lafon : Alex a 17 ans et une montagne de problèmes : son père l’a abandonnée, ses notes dégringolent et elle n’a aucune idée de ce qui l’attend après le lycée. Pour laisser ses angoisses derrière elle, elle s’évade souvent à Los Angeles avec M, sa meilleure amie. Là-bas, personne ne sait qui elle est, et rien ne l’empêche de tromper son monde… Mais un mensonge en entraîne un autre et, prête à tout pour garder son secret, Alex se retrouve malgré elle empêtrée dans une toile inextricable.

Agent trouble, Michael Crichton, Robert Laffont : Bien avant Jurassic Park, le jeune Michael Crichton, étudiant à Harvard, écrivait des romans pulp sous le nom de plume de John Lange… À découvrir pour la première fois en français ! Années 1960. Afin d’empêcher une expédition massive d’armes en Israël, un groupe de terroristes arabes dirigé par un chirurgien réputé de la Côte d’Azur, le Dr Liseau, tue un par un tous les agents concernés par le transfert, d’abord en Égypte, puis au Portugal, au Danemark et en France. Suite à cette série de meurtres, le gouvernement américain, qui a financé la livraison d’armes, envoie un de ses tueurs à gages les plus redoutables, Morgan, à Nice. Mais ce dernier n’y arrive jamais. Débarque en revanche un avocat séduisant, Roger Carr, chargé d’acheter une villa sur la Côte pour un gouverneur américain. Il ne se doute pas que sa ressemblance frappante avec Morgan va le placer au coeur d’un complot d’envergure internationale. La course contre la mort a commencé…

Désir de chocolat, Care Santos, Robert Laffont : Trois femmes intrépides, trois siècles et une chocolatière de porcelaine : la folle aventure du chocolat en Europe.Désir de chocolat, c’est l’histoire de Sara, de Cándida et de Mariana, trois jolies femmes qui, à trois époques différentes, ont un jour croisé le chemin d’une chocolatière de porcelaine fabriquée pour Madame Adélaïde de France au XVIII e siècle. La première entretient une liaison sulfureuse avec l’inventeur de trois chocolats parfumés aux épices. La deuxième, en quête de sensations plus fortes qu’un délicat breuvage, s’enfuit avec un ténor napolitain. La troisième devient la cible d’une série de complots quand les rois de France et d’Angleterre veulent s’approprier sa merveilleuse machine à broyer les fèves de cacao. Désir de chocolat, c’est l’histoire d’un délice arrivé du Pérou qui a bouleversé les cours européennes et continue de nous subjuguer.

Pardonne-moi, Leonard Peacock, Matthew Quick, Robert Laffont : « En plus du P-38, le flingue de mon grand-père, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis. Je veux leur dire au revoir correctement. Je veux qu’ils gardent un souvenir de moi. Qu’ils sachent que je suis désolé d’avoir dû leur fausser compagnie. Qu’ils ne sont pas responsables de ce qui va se passer… » Aujourd’hui, Leonard Peacock a dix-huit ans. C’est le jour qu’il a choisi pour tuer son ancien meilleur ami. Ensuite, il se suicidera. Plus tard, peut-être, il se dira que c’est OK, voire important, d’être différent. Mais pas aujourd’hui.

Elle, Harriet Lane, Plon : Deux femmes. Deux mondes que tout oppose. Jeune mère dépassée par ses deux enfants en bas âge, Emma a quitté son emploi à la télévision et vit mal son quotidien de femme au foyer. Nina, raffinée, indépendante, et maîtresse d’elle-même jusque dans les moindres détails, semble être la réponse parfaite aux névroses d’Emma.
Lorsqu’elles se rencontrent, c’est tout naturellement que Nina s’invite dans la vie d’Emma. Elle se rend vite indispensable, peut-être même un peu trop.
Car ce n’est pas la première fois que leurs chemins se croisent. Nina se souvient bien d’Emma, elle se souvient de ce qu’elle a fait…
Qu’attend Nina d’Emma ? Et jusqu’ou ira-t-elle pour l’obtenir ?

Check-Point, Jean-Christophe Rufin, Gallimard : Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s’engage dans une ONG et se retrouve au volant d’un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre.
Les quatre hommes qui l’accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l’image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence.
Et la véritable nature de leur chargement.

Le collier rouge, Jean-Christophe Rufin, Folio : Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l’été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d’une caserne déserte.
Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit.
Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère.
Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes.
Trois personnages et, au milieu d’eux, un chien, qui détient la clef du drame…

Méchant garçon, Jack Vance, Folio : Ronald Wilby est un adolescent perturbé, un peu trop gros, mal dans sa peau. Il aime bien regarder les filles, mais elles ne font pas attention à lui. Heureusement que sa maman s’occupe de lui et le console. Même quand il tue par accident la jolie Carol… Maman est prête à tout pour que la police ne l’arrête pas : elle lui aménage une cachette sous l’escalier de leur maison, lui apporte à manger et l’encourage à étudier pour devenir médecin. Quand les choses se seront calmées, ils partiront tous les deux. Mais un jour, sa maman est hospitalisée et Ronald reste seul, caché dans la maison…

Tu n’as jamais vraiment été là, Jonathan Ames, Folio : Mi-irlandais, mi-italien, ancien Marine et ex-agent du FBI, 1,88 m, 86 kilos, Joe vit désormais chez sa mère à New York. Il est engagé par le sénateur Votto pour retrouver sa fille adolescente enlevée, droguée et prostituée de force par la mafia. Taciturne et méthodique, Joe prend sa mission très à cœur. Et il n’a plus rien à perdre…

Le concert posthume de Jimi Hendricks, Andreï Kourkov, Liana Levi : Il se passe des choses étranges, la nuit, à Lviv. Lorsque Alik le hippie se rend au cimetière pour honorer la mémoire de Hendrix–dont la main droite a été enterrée là trente ans plus tôt–, le capitaine du KGB qui le persécutait dans sa jeunesse lui avoue avoir toujours partagé son admiration pour le dieu occidental de la guitare. La nuit encore, après que Taras, «vibrothérapeute» d’un nouveau genre, a brinquebalé ses clients dans les rues défoncées de la ville, il rencontre au bureau de change une étonnante jeune fille allergique à l’argent. La nuit toujours, voilà que l’air se met à sentir l’iode, que l’eau coule salée des robinets et que des mouettes agressives attaquent les habitants… Et nos personnages de se mettre en quête de la cause de ces inquiétantes anomalies. L’imagination gouverne ce roman rythmé où l’absurde devient la norme. Car chez Kourkov, les histoires les plus irréalistes sont celles qui conduisent le mieux à méditer sur le sens de la vie.

Publicités

2 thoughts on “Parutions de la semaine – 06/04/2015

  1. Merci pour ce magnifique travail ! C ‘est impressionnant de voir tout ce qui sort en une semaine ! Ca va pour cette semaine, rien ne me tente dans l’immédiat (ça compense avec toutes les autres semaines de l’année^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s