La lettre froissée – NetGalley

Une enquête policière historique pour changer !

Cannes, printemps 1884

Plus rien ne semble devoir sourire à Miss Gabriella Fletcher : l’aristocrate britannique, déjà déclassée en raison de sa ruine et de ses préférences amoureuses, vient de perdre son emploi en même temps que son amante, et son avenir s’annonce bien sombre. C’est alors qu’elle tombe sur une petite annonce qui pourrait bien devenir sa planche de salut…

La voilà gouvernante de Filomena Giglio, dite « Lola » : sa villa « Les Pavots » est dans un état déplorable et ses mœurs sont pour le moins dissolues, mais cette patronne hors du commun n’est pas pour déplaire à Miss Fletcher, loin de là.

Malheureusement, le répit est de courte durée. Un messager inattendu – un certain Maupassant – débarque, porteur malgré lui d’une mauvaise nouvelle : Lola, dont la rente va être suspendue, risque l’expulsion. Une sorte de fatalité semble s’acharner sur la jeune femme quand, peu de temps après, son amie d’enfance Clara, qui l’avait justement appelée à l’aide quelques jours plus tôt, est retrouvée morte dans des circonstances troublantes. Lola, Gabriella et l’homme de lettres décident de relever le défi : résoudre l’énigme du décès de Clara et trouver l’argent pour ne pas se retrouver à la rue. Leur détermination suffira-t-elle dans un monde où la fortune, les hommes et les apparences règnent en maîtres ?

Pour qui : Pour celles et ceux qui apprécient les romans historiques dans la veine des Grands Détectives 1018 par exemple. 

Mon avis : Le point positif de ce roman, c’est vraiment la description du Cannes de la fin du XIXe siècle. L’ambiance est vraiment là, que ce soit du côté des « cocottes » comme Lola, ou de celui de la vie des petites gens, comme Clara, en passant par le gratin littéraire de l’époque, avec Maupassant (un personnage cynique plutôt intéressant !). L’énigme policière en elle-même est bien trouvée mais n’a pas autant de charme que les personnages.

En effet, je dois reconnaître que je me suis faite avoir par Lola, que je pensais vraiment être une jeune femme la tête dans les nuages, un peu évaporée, alors qu’elle se révèle être d’une intelligence redoutable. Alice Quinn la dessine très bien et arrive à montrer ces deux aspects sans que cela semble factice. On s’attache également à Gabriella, un personnage à la rigueur très anglaise mais qui va, elle aussi, se révéler tout au long du texte.

Malgré quelques longueurs, je dois dire que j’ai bien aimé ce premier tome, et je suis curieuse de savoir ce que va l’auteur pour la suite de ses enquêtes.

En bref : Un premier opus qui donne envie de suivre cette série !

Les infos pratiques : La lettre froissée, Une enquête à la Belle-Époque, Alice Quinn, Amazon/City, 2018

NetGalley

One thought on “La lettre froissée – NetGalley

  1. Ping: La lettre froissée, un grand merci aux blogueurs... - Alice Quinn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.