Les tartines sont meilleures quand on les partage à deux – NetGalley

La traditionnelle romance annuelle d’Emily Blaine, qui nous déçoit rarement !

«  Je veux tous les petits déjeuners de ta vie, Emma. Je veux te voir chaque matin, avec tes cheveux emmêlés et tes yeux pétillants. Je préfère commencer par la fin de l’histoire, car je ne veux pas perdre une seule minute passée avec toi en prenant le temps d’y aller doucement.  »
Tristan est photographe, Emma est médecin. Depuis leur rencontre lors d’un mariage, Tristan est convaincu qu’elle est la femme de sa vie. D’ailleurs, le destin semble d’accord avec lui  : il ne cesse de mettre Emma sur sa route. Mais toujours le timing et les aléas de la vie les empêchent d’être ensemble. Alors, Tristan attend. Et Tristan y croit, pour eux deux. Mais après huit ans de relation en pointillés, de fuites d’Emma et de rupture sans explication, ne serait-ce pas le moment d’avancer  pour de bon  ? Oui, il va tenter sa chance une dernière fois  : soit il tournera définitivement la page de cette histoire… soit il retrouvera enfin celle qu’il aime.

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les histoires d’amour non linéaires, celles qui se jouent beaucoup sur le hasard et le destin (et des fois un petit coup de pouce !). 

***

Mon avis : J’ai beaucoup aimé l’idée de suivre Tristan plutôt qu’Emma. Un homme amoureux, dépendant des quelques rencontres avec cette jeune femme étonnante. Mais un homme qui ne comprend pas celle qu’il aime. Fuyante, peu sûre d’elle, elle refuse de commencer une quelconque histoire avec Tristan, malgré leur attirance indéniable.

On alterne passé/présent, Tristan qui, dépité, décide d’aller de l’avant, tout en se remémorant les dates essentielles de ses rencontres avec Emma. Rencontres fortuites pour beaucoup, moins pour d’autres.

On passe ensuite sur quelques chapitres du point de vue d’Emma, chapitres bienvenus car, comme Tristan, j’avais beaucoup de mal à comprendre la jeune femme. Qu’elle ne souhaite pas être en couple soit, qu’elle soit quand même attiré par le beau photographe, ok, mais j’avais du mal à suivre ses réactions et à les comprendre. En refermant le roman, je ne suis toujours pas convaincue à 100 % mais je saisis un peu mieux son raisonnement. J’aurais aimé que l’autrice développe un peu plus les explications d’Emma, les barrières qu’elle se met et les raisons pour lesquelles elle refuse de céder.

***

En bref : Une bonne romance, sans surprise de la part d’Emily Blaine ! Mais j’aurais apprécié qu’elle aille un peu plus loin dans la construction de ses personnages.
***
Les infos pratiques : Les tartines sont meilleures quand on les partage à deux, Emily Blaine, Harlequin, 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.