Une dentellière à la cour – NetGalley

Une dentellière à la cour

Une romance historiquement intéressante mais un peu décevante par ailleurs.

Versailles, 1780
Le masque peut enfin être ôté, en plein cœur de ce bal versaillais. Louise n’a plus cœur à festoyer. Son cavalier, le vicomte de Bresse, qui l’a attirée loin de ses falaises crayeuses du Nord, n’est qu’un imposteur. Beau et bien fait de sa personne, du noble représentant de la ministre des modes de Marie-Antoinette – qui lui a passé commande de dentelles – il n’a que le nom. Cet homme est à peine le serviteur du véritable vicomte et s’est bien joué d’elle pour la séduire. Trahie et insultée dans sa chair de valenciennoise, Louise entend bien repartir chez elle, où les habitants ont la valeur de la terre, loin du faste illusoire du pouvoir…

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment en savoir plus sur les métiers d’art durant l’Histoire de France.

***

Mon avis : Le point très positif de ce roman, c’est vraiment l’immersion dans les ateliers de dentelle du Nord de la France juste avant la Révolution française. Virginie Platel a fait un vrai travail de recherche, et c’est une thématique peu abordée, mais fascinante.

En revanche, j’ai trouvé que la romance en tant que telle était un peu décevante. On reste en surface, et les personnages sont assez interchangeables malheureusement. Ils manquent de profondeur et ça ne permet pas au lecteur d’apprécier complètement ce roman.

Les mensonges des héros sont un peu grossiers, et il y a quelques points qui ne sont pas complètement résolus.

***

En bref : Tout un contexte particulièrement intéressant, mais une romance un peu faiblarde malheureusement.
***
Les infos pratiques : Une dentellière à la cour, Virginie Platel, Harlequin, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.