Love you, forgive me – NetGalley

Love you forgive me

Une romance qui aborde la thématique des addictions, des complexes, du harcèlement.

Simon Brunet est nu dans la douche. Simon Brunet, son crush du collège – et accessoirement celui qui se moquait le plus d’elle –, est nu dans la douche de sa chambre d’hôtel. Ivy ne s’en remet pas. Si son regard de braise est toujours aussi perturbant, les tatouages et les muscles ciselés sont nouveaux. Et très dangereux. D’autant que Simon ne l’a pas du tout reconnue ; en même temps, pourquoi se souviendrait-il de la gamine qu’il prenait de haut quinze ans plus tôt ? Au fond, c’est mieux ainsi : elle va pouvoir profiter pleinement de la situation. Alors, quand l’hôtel leur confirme que c’est un problème de surbooking et qu’ils vont devoir partager une suite luxueuse pendant plusieurs jours, Ivy ne peut retenir un sourire : elle a bien l’intention de profiter de ce laps de temps pour tourner la situation à son avantage…

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les personnages cabossés. 

***

Mon avis : Derrière un pitch qui semble assez commun, se cachent des personnages plus complexes qu’il n’y paraît. Simon, derrière sa façade de beau gosse doué et son sourire ultrabright, cache des failles qui remontent à son adolescence. Ivy a également connu une période sombre, dont les souvenirs continuent de la hanter.

Autant j’ai trouvé que l’histoire en elle-même était assez sommaire, autant j’ai trouvé que les personnages étaient bien dessinés, et avaient du corps. Je regrette que la trame n’ait pas été plus fouillée pour les accompagner. Elodie François traite de problèmes de société extrêmement importants : le regard des autres, la fuite, la confiance en soi, le rejet, les addictions, les complexes, le harcèlement…  Ce décalage a fait que je ne me suis pas complètement plongée dans le roman, et qu’il ne m’a malheureusement pas laissé un souvenir indélébile.

***

En bref : Des qualités indéniables mais un équilibre à revoir.
***
Les infos pratiques : Love you, forgive me, Elodie François, Harlequin, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.