Notre petit jeu dangereux – NetGalley

Notre petit jeu dangereux

Emily Blaine reste une valeur sûre !

Il n’y a rien entre elle et Lucas, et il n’y aura jamais rien. C’est ce dont April essaye de se convaincre depuis des années. Si elle s’autorise à fantasmer en secret, elle a toujours pris soin de garder ses distances dans la vraie vie pour la simple et bonne raison que Lucas est le père de sa meilleure amie. Mais, à cause de l’intervention de cette dernière, voilà qu’il va devenir son patron pour les prochaines semaines estivales. Ce qui implique de croiser son corps de rêve tous les jours dans des costumes de P-DG, qui le rendent particulièrement sexy. Si elle veut continuer à tenir ses bonnes résolutions, April va donc devoir mettre au point une nouvelle stratégie, et vite ! Pourtant, quand elle voit l’étincelle de désir dans les yeux de Lucas, elle se demande si le plus grand danger vient d’elle… ou de son nouveau patron.

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les romances courtes (une centaine de pages) se passant dans le monde du travail. 

***

Mon avis : On a toujours envie de dire que c’est un peu court, et on est un peu frustré en refermant le roman, mais c’est le jeu ! Les personnages sont sympathiques et attachants, qu’il s’agisse d’April, de Lucas mais aussi de la fille de Lucas (et accessoirement meilleure amie d’April), Anna. On sent que la relation entre Lucas et April est loin d’être fluide, et qu’il y a des étincelles entre eux. Mais chacun reste sur ses gardes : April car elle ne veut pas se fâcher avec Anna, et Lucas, qui n’arrive pas à accepter le fait qu’il soit tenté par une jeune femme de l’âge de sa propre fille.

Et les choses se compliquent encore plus quand Anna quitte le cocon familial pour faire sa vie dans une autre ville, et qu’April se retrouve embauchée dans la société… de Lucas.

Emily Blaine sait très bien mener la barque de ses héros avec humour, empathie et tensions. On accroche vite à ce court roman, qui fonctionne très bien.

***
En bref : Une lecture bouclée en moins d’une heure, mais qui tient toutes ses promesses.
***
Les infos pratiques : Notre petit jeu dangereux, Emily Blaine, Harlequin, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.