Le petit café des grands romantiques – NetGalley

Une comédie romantique très cinématographique !

Tel Cyrano,  Miles exerce le métier de doublure amoureuse : sur les sites de rencontre, ses clients lui laissent carte blanche pour tenter de séduire leur  crush. Ces derniers temps, il a pourtant du mal à jouer les romantiques. Largué par son ex, viré de son appartement, il en est réduit à travailler au café du coin et à se disputer une place avec une cliente odieuse. Son quotidien reprend des couleurs lorsque, sous le profil de son client Jude, il fait la connaissance de Bree, une fille dont la repartie le charme aussitôt…

Zoey déteste New York. Elle était venue dans cette ville hostile pour devenir scénariste, mais pour l’instant elle doit se contenter de prêter sa plume aux adeptes du  dating  en ligne. Le tout dans un café exigu, où un mufle cherche sans cesse à lui piquer sa place. Esseulée, elle se surprend à attendre jour après jour les réponses de Jude, un célibataire plein d’humour avec qui elle échange en ligne, à travers le profil d’une cliente…
Lorsqu’un premier rendez-vous se profile, la réalité les rattrape…

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les comédies romantiques contemporaines.

***

Mon avis : Une romance super mignonne, qui fonctionne même si les grandes lignes ne sont pas forcément très originales.

D’un côté, Zoey, qui travaille pour Clifford, un personnage assez odieux. Elle est « ghost writer » pour des sites de rencontre. Vous ne savez pas comment vous présenter, quoi dire aux personnes qui vous contactent via ce site ? Qu’à cela ne tienne, Zoey est là pour vous. Et c’est pour Bree qu’elle va exercer ses talents.

De l’autre, Miles, qui fait le même boulot… pour la société de l’ex-femme de Clifford. Et le prochain client de Miles, c’est Jude, un bel Écossais. Et bien sûr, c’est avec Bree que Jude va devoir discuter…

Les personnages principaux sont plutôt chouettes, on est tout de suite attirés par eux. L’humour est bien présent, que ce soit par les courriels de Clifford ou Leanne, son ex-femme, ou par les échanges « ping-pong » entre Miles et Zoey. C’est une chouette lecture, toute douce, qui n’entretient pas un suspense fou, mais qui nous donne envie de tomber amoureux (et d’aller au resto…).

***
En bref : Une comédie romantique qui tient toutes ses promesses !
***
Les infos pratiques : Le petit café des grands romantiques, Tash Skilton, Harlequin, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.