Joyeux Noël et laisse-moi tranquille ! – NetGalley

Une romance de Noël qui est un peu trop dans l’excès pour moi.

Célébrer sa fête préférée avec celui qui vous a brisé le cœur… tu parles d’un cadeau  ! 

Chez les Cabrera, la famille c’est sacré. Enfin, c’est ce que croyait Pia-Mia… jusqu’à ce qu’elle rentre en catastrophe au domaine familial après une rupture cruellement humiliante et découvre que son cher frère et sa sœur adorée ont loué sa maison à des vacanciers. Pire  : les traîtres ont embauché comme cuisinier son Victor. Le Victor qu’elle martyrisait dans la cour de l’école en lui volant ses goûters, celui qui est devenu son meilleur ami et qui lui tenait compagnie pendant ses insomnies. Celui à qui elle a tout dit, tout raconté, tout confié – sauf ses sentiments pour lui – et qui lui a brisé le cœur en sortant avec cette sorcière de Nelly. Mais tout ça, c’est de l’histoire ancienne  ; même si ces yeux pétillants et ce sourire insolent la mettent toujours dans tous ses états, Pia-Mia a bien retenu la leçon  : elle gardera ses distances. Il n’y a donc aucune raison que les choses dégénèrent…

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les personnages entiers, qui vont au bout de leurs convictions (même si ça revient à aller droit dans le mur !).
***
Mon avis : J’ai trouvé qu’il y avait plein de chouettes éléments dans cette romance d’Eve Borelli. La famille de Pia-Mia, et notamment son adorable beau-frère Marin, grand amateur de décorations de Noël devant l’éternel. On a aussi, en début de chaque chapitre, un petit mot de Victor, depuis sa rencontre avec Pia-Mia jusqu’à leur grande dispute. Milo, le frère de Pia, et Albertina, sa soeur, sont aussi de joyeux trublions, avec un côté très attachant.
Le beau Victor est malheureusement un peu trop lisse pour que ce soit un coup de coeur. Il semble subir l’histoire plutôt qu’en être acteur. D’un autre côté, vu l’énergumène qu’est Pia, il y a peu de place pour quelqu’un d’autre ! Et c’est pour moi le point noir du roman : Pia est « trop » tout. Trop dans l’excès, trop cataloguée « Italienne grande gueule ». Et c’est dommage. Je comprends bien qu’Eve Borelli a voulu en faire une héroïne excentrique, mais j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à elle alors qu’elle a plein de bons côtés.
Un bon point en revanche pour l’humour ! On rigole en lisant Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !, et ça, c’est une très bonne chose.
***
En bref : Une jolie romance mais une héroïne assez énervante.
***
Les infos pratiques : Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !, Eve Borelli, Harlequin, 2020

One thought on “Joyeux Noël et laisse-moi tranquille ! – NetGalley

  1. Ping: Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !, d’Eve Borelli – Les voyages de K

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.