Mini-critiques 23

Bienvenue dans ce vingt-troisième post de mini-critiques. Les premiers sont disponibles ici.

L’enfant des Maures, Frédérick d’Onaglia, Calmann-Lévy, 2014

Lorsque son père, atteint de la maladie d’Alzheimer, n’est plus en mesure de diriger l’entreprise familiale de marrons glacés, Maurine Casténat, une jeune médecin de 32 ans, décide de quitter Toulon où elle réside depuis plusieurs années et revient s’installer à Collobrières, son village natal, pour y ouvrir un cabinet et aider sa soeur Carole qui doit maintenant gérer seule la société.
Les relations sont tendues entre les deux femmes, l’entreprise subit de plein fouet la crise et Carole doit trouver des financements pour éviter la faillite. Parallèlement, un ingénieur de l’ONF informe Maurine que les châtaigneraies du domaine sont atteintes du cynips, un parasite qui touche tout l’arrière-pays varois et menace de décimer les plantations. La jeune femme, pour qui la forêt a toujours été un refuge, va s’investir à bras-le-corps pour éviter le désastre.
Jusqu’au jour où l’une de ses patientes lui révèle des informations troublantes à propos d’un drame qui a frappé Collobrières trente ans plus tôt et avait à l’époque défrayé la chronique. La jeune femme décide de mener l’enquête, malgré les violentes réactions au village et alors qu’un secret de famille semble lié à l’affaire. Maurine est victime d’un corbeau. Bientôt, les passions se déchaînent…

***

Premier texte de Frédérick d’Onaglia que je lis, et pas déçue ! On est entre la littérature de terroir et le policier, on passe un bon moment.

Catégories : littérature française, policier, terroir

***

Ugly, Robert Hugo, Lothian Children’s Books, 2015

Robert Hoge was born with a giant tumour on his forehead, severely distorted facial features and legs that were twisted and useless. His mother refused to look at her son, let alone bring him home. But home he went, to a life that, against the odds, was filled with joy, optimism and boyhood naughtiness.

Home for the Hoges was a bayside suburb of Brisbane. Robert’s parents, Mary and Vince, knew that his life would be difficult, but they were determined to give him a typical Australian childhood. So along with the regular, gruelling and often dangerous operations that made medical history and gradually improved Robert’s life, there were bad haircuts, visits to the local pool, school camps and dreams of summer sports.

Ugly is Robert’s account of that life, from the time of his birth to the arrival of his own daughter. It is a story of how the love and support of his family helped him to overcome incredible hardships. It is also the story of an extraordinary person living an ordinary life, which is perhaps his greatest achievement of all.

***

Un témoignage bouleversant, à mettre entre toutes les mains.

Catégories : témoignage, littérature australienne

***

Heartburn, Nora Ephron, Baker Street, 2013 

Du jour où la célèbre chroniqueuse culinaire, Rachel, alors enceinte de sept mois, découvre que son mari Mark, illustrissime éditorialiste politique à Washington, a une liaison avec Thelma, la femme du sous-secrétaire d’État aux Affaires du Moyen-Orient, « une grande bringue avec un cou de la longueur du bras, un nez de la taille du pouce, des jambes interminables, sans parler de ses pieds, qui sont un peu en canard », sa colère et sa douleur ne connaissent pas de bornes. Une blessure que Rachel nous livre encore toute fraîche, avec la ferme volonté de comprendre et de survivre.

Par le truchement de recettes de cuisine, elle nous donne les clés de sa vie et notamment de son mariage qui explose en plein vol à l’instar d’une certaine tarte au citron vert des îles Keys…

***

Un peu déçue par ce texte, surtout que Nora Ephron était une grande dame, réputée pour son humour. Peut-être aurait-il mieux valu le lire en VO ?

Catégories : littérature américaine

***

Insoumise tome 1, Au-delà du mur, Mathilde Saint-Jean, Guy Saint-Jean, 2015

La Troisième Guerre mondiale a bouleversé la planète, la technologie atomique a fait des ravages irréparables et des millions de personnes ont péri. Des pays entiers ont disparu et d’autres ont émergé, dont cette République – divisée en deux –, où vivent Emma et sa famille. Le quotidien de l’adolescente en Basse République en est un de pauvreté, tandis que le gouvernement maintient la population dans l’ignorance et la soumission.

Chaque jour, Emma se rend à l’école où austérité et discipline font loi. Là, comme ailleurs en Basse République, les moindres paroles et gestes sont surveillés. La peur est constante, surtout pour Emma qui doit à tout prix cacher l’existence de son jeune frère autiste. En effet, le gouvernement réserve un sort tragique à ceux qui sont différents ou… insoumis.

Chaque soir, Emma va travailler de l’Autre côté, à ses risques et périls, afin d’aider sa famille à survivre. Au café concert, clients et collègues lui rappellent constamment qu’elle ne vient pas du même milieu qu’eux; seule la musique lui permet de rêver et de s’évader. Puis une nuit, tout bascule. La frontière entre les deux Républiques devient soudainement infranchissable, tout comme celle entre les deux vies d’Emma…

***

Un texte jeunesse plutôt bien ficelé, même si on aurait aimé un peu plus d’originalité.

Catégories : littérature québécoise, jeunesse, série

***

Double sens, Lauren Barnholdt, Castelmore, 2015

Leur road trip aurait dû être parfait… s’ils n’avaient pas rompu quelques jours plus tôt !
 
Courtney n’avait absolument pas prévu de tomber amoureuse de Jordan. Ni Jordan de Courtney, à vrai dire. Elle est obsédée par l’ordre et les listes et lui est incapable de prendre quoi que ce soit au sérieux. Ils forment un couple improbable… et génial !
Jusqu’au jour où Jordan rompt. Courtney ne l’a pas vu venir non plus. Hors de question de rester en présence de ce traître une minute de plus ! Sauf que les amoureux avaient prévu de faire la route ensemble jusqu’à l’université, dans la voiture de Jordan. Trois jours d’enfer assis à moins d’un mètre l’un de l’autre…
Attention, mauvaise foi et règlements de comptes à l’horizon !

***

Un roman qui fait sourire et réfléchir. Mignon !

Catégories : littérature jeunesse, romance,

***

La gouvernante insoumise, Courtney Milan, Milady, 2014

Depuis que Serena Barton a perdu son poste de gouvernante, à cause d’un duc sans scrupules, elle se retrouve sans revenus et réclame justice afin de le faire payer. Cependant, elle redoute le bras droit de ce dernier, Hugo Marshall, surnommé le « Loup de Clermont », qui est un homme ambitieux et sans pitié. Chargé par le duc de réduire au silence cette gouvernante importune, il est décidé à s’en débarrasser, car son propre avenir en dépend. Mais plus il apprend à la connaître, et moins il a envie de recourir aux méthodes musclées qui font sa notoriété… 
Devra-t-il choisir entre ses ambitions et son amour naissant pour une femme ?

***

Pas un texte inoubliable, mais c’est une nouvelle d’une centaine de pages gratuite en numérique, si vous ne savez pas quoi lire vous pouvez essayer !

Catégories : romance, numérique, historique

***

Miss Malaise, Marni Bates, Guy Saint-Jean, 2015

Pour créer un malaise, je suis championne. Premier incident majeur : au spectacle de ballet du primaire, j’ai involontairement décroché le rideau derrière lequel mon père était en train d’embrasser ma prof de danse. Conséquence : le divorce de mes parents. Rien que ça !

Deuxième incident majeur : avec mon énorme sac à dos, j’ai fait tomber un joueur de football dans l’escalier principal de l’école. Comme il ne bougeait plus, je me suis lancée dans une tentative de réanimation désastreuse, spectaculaire et surtout inutile. Erreur. Honte.

Alors que je doutais pouvoir un jour remettre les pieds à l’école, le fiasco a explosé sur YouTube. Depuis, ma vie est carrément étrange. On me décrit comme un « phénomène » sans précédent, je suis entraînée dans un tourbillon de vedettes rock, de paparazzis et de vêtements griffés gratuits. J’attire même l’attention du gars le plus populaire de l’école ! C’est là que les choses deviennent vraiment intéressantes…

***

J’arrive à me casser la figure en m’emmêlant les pieds, ce livre est donc pour moi 😉 C’est mignon mais pas inoubliable.

Catégories : littérature jeunesse

***

Ariel à l’école des espions tome 1, Mathématiques et bombes, Évelyne Gauthier, Guy Saint-Jean, 2013

Ariel Laforce est une adolescente de 16 ans tout ce qu’il y a de plus normale. Elle va à l’école secondaire, sort avec ses amies et aime la musique et la mode. C’est aussi une championne de jeux vidéo (qui cachent en fait des tests secrets pour le gouvernement). Ce sont d’ailleurs ses habiletés exceptionnelles en la matière qui l’amènent à être recrutée par le Service canadien du renseignement de sécurité. Alors qu’elle fréquente l’École nationale des espions, une unité de formation d’élite ultrasecrète, l’adolescente doit combiner leçons de futurs espions, questionnements d’adolescente sur l’amour et la vie, classes de français et de mathématiques, rumeurs, meilleures amies, partys de finissants et… secrets d’État.

***

Un titre jeunesse plutôt bien ficelé !

Catégories : littérature jeunesse, série

***

Les filles du Nightingale, Donna Douglas, Charleston, 2016

Londres, 1936

Trois jeunes femmes complètement différentes deviennent apprenties infirmières dans un grand hôpital.

Dora a décidé de quitter sa misérable maison bondée de la classe ouvrière pour une meilleure vie, mais également pour échapper à son détestable beau-père. Possède-t-elle ce qu’il faut pour suivre les autres filles mieux éduquées ?

Helen est la plus calme des trois, une jeune femme qui évite toute sorte d’amusement. Dans l’ombre de sa toutepuissante mère, administratrice de l’hôpital et de la vie de sa fille, arrivera-t-elle à trouver sa propre voie ? 

Millie, Lady Camilla, est une aristocrate rebelle, dont l’attitude insouciante lui vaudra de se heurter encore et encore à l’infirmière en chef, la terrifiante Sister Hyde. Retournera-t-elle à la vie luxueuse pour laquelle elle est née ou gardera-t-elle courage pour continuer sa carrière ?

***

Un coup de cœur pour cette série qui met en scène trois infirmières à Londres avant la guerre. À découvrir de toute urgence.

Catégories : littérature anglaise, historique, littérature féminine, série

***

Mon milliardaire, mon mariage et moi tome 1, Mina Shepard, Addictives, 2014

Si l’on m’avait dit qu’avec LUI, la vie deviendrait si intense… L’avoir rencontré, c’était plus palpitant qu’un voyage dans un pays exotique, plus excitant qu’une journée de shopping le premier jour des soldes, plus fou que d’avoir gagné le gros lot au Loto, plus exquis que tous les éclairs au chocolat, les mille-feuilles et les macarons réunis en une seule pâtisserie. Mieux que tout ce que j’avais vécu jusqu’à maintenant.

Mais à l’heure où je vous parle, j’ai peut-être tout perdu… Laissez-moi vous raconter. Je vous conseille de vous asseoir et de vous installer confortablement car si l’histoire qui va suivre est assez incroyable, elle n’en est pas moins véridique. Voilà comment j’en suis arrivée là…

***

Une romance très classique.

Catégories :  chick lit, romance
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s