Charlotte

Une belle découverte que ce titre sur Charlotte Salomon.

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une œuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : «C’est toute ma vie.» Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

Pour qui : Pour celles et ceux qui ont envie d’en savoir davantage sur cette artiste tellement incroyable, mais décédée tellement jeune.

Mon avis : David Foenkinos, bien sûr j’en avais entendu parler, mais c’est la première fois que je lisais un de ses romans. Quant à Charlotte Salomon, j’avoue mon ignorance. Pas d’a priori donc, mais une grande envie d’en savoir plus. Qui est cette jeune femme, qui a connu un destin si tragique ?

Et c’est là qu’on rentre dans la vie de Charlotte, vie marquée par les dépressions, les suicides, les façons d’aimer et de haïr… Et cette hypersensible qui ressent tout à 200 %. Et qui transforme ses névroses en art. J’ai adoré cette façon qu’a l’auteur de raconter cette vie (petit bémol néanmoins sur les digressions un peu inutiles et pompeuses quand il raconte sa manière d’écrire et de trouver les sources lui permettant de mieux comprendre Charlotte).

Nous avons là le portrait d’une jeune femme complexe, à un tournant de l’Histoire, avec des émotions qui prennent le pas sur le quotidien. Quand elle aime, quand elle déteste, quand elle désire, quand elle souffre, c’est tout son être qu’elle emporte.

En bref : Un texte court mais percutant, à lire.

Infos pratiques : Charlotte, David Foenkinos, Folio, 2016

Publicités

One thought on “Charlotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s