Ni mariée ni enterrée – NetGalley

Une comédie burlesque sur une femme qui prend son destin en main !

Se faire plaquer à deux semaines de son mariage : fait.
Se retrouver au chômage pour avoir préparé le-dit mariage sur ses heures de travail : fait.
Perdre toute dignité après avoir croisé le fiancé volage et la nouvelle femme de sa vie : fait.
Ce que Georgia n’a pas fait depuis longtemps en revanche, c’est se demander ce dont elle a vraiment envie. Et plus elle y pense, moins la sainte trinité « mariage-maison-maternité » la fait vibrer. Non, ce dont elle rêve depuis toujours, c’est de parcourir le monde. Apprendre une nouvelle langue au sommet du Kilimandjaro, s’ouvrir à la spiritualité auprès d’un moine bouddhiste, goûter des plats aux noms imprononçables… Alors, Georgia fait le grand saut : elle part. Six semaines en Thaïlande. Six semaines pour réaliser ses rêves et se recentrer sur l’important : elle-même.
Sauf que dans les voyages, comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu – et notre Bridget Jones en sac à dos ne vas pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire.

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les parcours de vie improbables.

Mon avis : Des fois, il y a plein d’épisodes merdiques qui s’enchaînent dans notre vie, et on a un peu l’impression d’avoir un karma complètement pourri. Georgia a vraiment un karma pourri. Elle se fait plaquer et licencier en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. De tempérament plutôt peureux, rien ne la prédestinait à partir sur un coup de tête six semaines en Thaïlande. Pourtant, sur les conseils de la gentille dame de la petite agence de voyage, elle décide de se lancer dans l’aventure. Mais bien sûr, rien ne va se passer comme prévu…

On n’est pas tant dans une romance que dans un parcours de vie. Georgia va faire des erreurs, se faire peur, prendre son courage à deux mains, bref, vivre sa vie sans contrainte pendant quelques semaines. Et pour briser ses barrières, il en faut ! Alors bien sûr ça ne va pas sans casse, mais l’aventure fait sourire, et surtout prendre conscience qu’on se laisse rapidement enfermer dans une routine inintéressante.

En bref : Un roman sympathique, bien envie de découvrir la suite !

Les infos pratiques : Ni mariée, ni enterrée tome 1, Partir un jour, Katy Colins, Harlequin, 2017

NetGalley

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s