Clash 1 − NetGalley

La nouvelle série addictive de Jay Crownover !

Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.

Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…

Pour qui : Pour celles et ceux qui, comme moi, avaient particulièrement apprécié la série Bad.

Mon avis : Je suis contente de retrouver cette auteur après la série Bad (je n’ai pas lu Marked Men, il va falloir que je me la procure, nous rencontrons certains de ses héros dans Clash, et on a bien envie de les découvrir un peu plus).

D’un côté, nous avons Zeb, qui se découvre père célibataire suite à une nuit passée quelques années plus tôt en compagnie d’une jeune femme un peu paumée. Tatoué, musclé, viril jusqu’au bout des rangers. De l’autre, la belle et blonde Sayer, qui a davantage l’habitude des cours de justice et des tailleurs stricts que de la boue des chantiers. Entre les deux, ça va être explosif !

Zeb est le bad boy par excellence. Après la case prison, il a réussi à monter son entreprise, dont il est le fier patron aujourd’hui. Mais les choses ne sont pas toujours roses : tout le monde ne lui fait pas confiance, et de temps en temps son côté violent peut ressortir. Sayer est un peu plus conventionnelle comme personnage de romance : une confiance en elle compliquée, un passé difficile… et un grand besoin de bras musclés !

Comme je le disais plus haut, cette histoire est particulièrement addictive. On prend plaisir à retrouver l’atmosphère créée par Jay Crownover, ses bad boys brisés et ses héroïnes au tempérament de feu.

En bref : Une romance qui se dévore en attendant la suite !

Les infos pratiques : Clash 1, Passion brûlante, Jay Crownover, Harlequin, 2017

NetGalley

Publicités

One thought on “Clash 1 − NetGalley

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s