Pas si simple − NetGalley

Une comédie romantique qui se savoure comme un chocolat chaud !

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les comédies romantiques de Noël.

Mon avis : Déjà, une mère qui appelle ses deux filles Scarlett et Mélanie comme dans Autant en emporte le vent, ça me parle (même si pour la première, c’est un peu compliqué à porter). Quand ensuite, les deux sœurs (dont Mélie, qui est celle qui dit toujours tout ce qu’elle pense et tape dans le mille à chaque fois) se retrouvent bloquées à l’aéroport, juste avant Noël, et n’ont d’autre choix que de suivre William, un inconnu rencontré dans les toilettes (et bien oui, les belles rencontres peuvent avoir lieu partout hein), afin de ne pas passer les fêtes seules, ça dérape un peu. Il faut dire en plus que Scarlett et Mélie ont perdu leur père quelques mois avant, et c’était important pour elles de ne pas laisser leur mère seule. Et William est en deuil de sa femme depuis six ans.

Et quand la famille de dingos de William décide de s’incruster, ça ne peut que partir en vrille, pour notre plus grand plaisir !

Le texte de Lucie Castel m’a arraché quelques éclats de rire. C’est léger, malgré quelques moments plus émouvants, on rentre bien dans l’univers des personnages, dans Londres à Noël, dans ces histoires de famille qu’on a tous un jour expérimentées. Mélie est d’une franchise tordante, Scarlett a un côté paumé qui change des talons aiguilles et du brushing parfait, William est l’Anglais de bon goût qui se rend compte que le rire existe encore.

En bref : Une très bonne comédie romantique à lire à n’importe quelle saison !

Les infos pratiques : Pas si simple, Lucie Castel,Harlequin, 2017

NetGalley

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s