Les Chroniques du Martin Triste

Les chroniques du Martin tristeUn titre qui sent bon les îles !

C’est l’histoire de Nirina, jeune esclave, que nous conte ici Le Martin frondeur – oiseau offert en 1720 au Gouverneur par un capitaine de navire qui faisait retour vers la France. 1709, Nirina voit le jour. Sa mère, Asora, capturée à Madagascar et ramenée esclave à Bourbon, va l’élever dans le souvenir de la patrie perdue. Ses premières années sont privilégiées dans la propriété du sieur Evariste Bonniey jusqu’au jour où ses maîtres comptent la livrer à l’un de leurs invités… Un destin de femme exceptionnel qui séduit par son originalité. Un récit poignant des années phares de la colonisation de l’île Bourbon, l’essor du café et la mise en valeur de l’île.

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les histoires traitant du racisme et de l’esclavage.

Mon avis : Ça faisait un petit moment que j’avais ce livre dans ma PAL, et c’est vrai qu’il ne m’attirait pas plus que ça. Le titre et la couverture me laissaient un peu perplexe. Et puis je l’ai retrouvé en début d’année, et le résumé m’a tentée. Et grand bien m’en a fait, parce que ce petit texte est plutôt très intéressant !

C’est donc l’histoire de Nirina, esclave plutôt bien lotie (n’allons pas trop loin non plus…) qui, à la mort de son maître, va connaître tout un tas de dangereuses aventures. C’est par l’oiseau Martin que nous suivons son histoire. Le style de l’auteur est de temps en temps un peu brouillon et je pense qu’il manque un peu un travail éditorial pour le rendre encore plus passionnant, mais on suit avec beaucoup d’intérêt les personnages et l’histoire de la Réunion au XVIIIe siècle. Le traitement des esclaves est décrit de manière assez brutale mais nécessaire, et il y a toute une partie fort intéressante sur les colonies créées par les esclaves ayant réussi à s’enfuir.

En bref : Passez outre la couverture pour découvrir ce petit roman !

Les infos pratiques : Les chroniques du Martin Triste, Christiane Nativel-Forestier, Orphie, 2006

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s