Challenge 6#1 – Plus loin

Plus loinUn texte sur le harcèlement, le pouvoir des réseaux sociaux et plus généralement d’Internet.

« Ses yeux sont brillants, animés d’une expression que je connais bien mais que, jusqu’à présent, je ne savais pas nommer. C’est du désir. À l’état brut. C’est l’expression que prend West quand il a faim de quelque chose. Et à cet instant précis, il a faim de moi. »

Depuis que son ex a publié sur Internet des photos compromettantes, la réputation de Caroline est ruinée, et sa vie sur le campus est devenue un enfer. Si ça continue, elle pourra renoncer à sur son brillant avenir dans un cabinet d’avocats. Alors qu’elle tente de faire disparaître toute trace de ce scandale, West, un étudiant qu’elle connaît à peine, prend sa défense. Mais ce brun ténébreux n’est pas fréquentable, ce n’est un secret pour personne. D’ailleurs, il vient d’une famille à problèmes, alors qu’elle est née sous la bonne étoile. Pourtant, Caroline se sent irrésistiblement attirée par lui…

Pour qui : Pour celles et ceux qui n’ont pas encore compris l’importance des dégâts d’Internet.

Mon avis : J’ai trouvé ce texte intéressant sur plusieurs points. Déjà c’est une romance tout à fait agréable, avec deux héros meurtris mais qui arrivent à s’entraider. Ensuite, il pointe l’une des grandes problématiques actuelles : de nos jours, tout finit par se savoir (surtout ce que l’on veut cacher), et tout peut prendre des proportions considérables. Que ce soit bien clair, Caroline n’a rien fait de mal, à part faire confiance à un garçon qui ne le méritait pas. Et pourtant c’est sur elle que retombe tout le scandale. Il y a également ce côté très américain puritain avec l’idée que sa carrière est fichue si elle n’arrive pas à effacer les traces de sa « bêtise ». Et l’auteur n’y va pas par quatre chemins pour décrire la violence des réactions des autres.

West n’a pas non plus connu que des moments de bonheur, loin de là. Néanmoins, je l’ai trouvé moins fort que Caroline, bien que très attachant.

La fin du roman est bien menée et plutôt inattendue (je ne l’ai pas vue venir !) et donne envie de connaître la suite.

En bref : Une romance sombre mais bien amenée, dans une ambiance compliquée pour l’héroïne.

Plus loin, Caroline & West, Robin York, Milady, 2016 (416 pages >> 75 km)

Tour du monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s