Challenge 6#1 – Chewing-gum et spaghetti

Chewing-gum et spaghettiÉtonnant !

Voici un livre dont on apprécie l’humour un peu suranné au fur et à mesure de la lecture !

D’un côté, Tarchinini, un inspecteur italien à la cool, marié à Giuletta (on est à Vérone, donc un autre prénom aurait été proscrit). Les journées ne commencent pas à heure fixe, quand un cadavre est découvert, on a tout notre temps (car finalement, le cadavre ne risque plus grand chose n’est-ce pas ?), bref, bienvenue chez les Latins. Et puis de toute façon, le mobile est tout trouvé : l’amour bien sûr !

De l’autre, l’Américain, Cyrius Leacok. Le puritanisme, l’efficacité, le côté carré et droit. L’Américain donc débarque à Vérone lors de son tour d’Europe afin de s’inspirer des différentes façons policières de procéder. Mais en Italie, rien ne se fait comme il l’entend ! Déjà tous l’excuse lorsqu’il pose une question de bon sens car « il est Américain vous comprenez ». Et puis franchement, toutes ces histoires de Romeo et Giuletta quand même…

Mais la rencontre des deux mondes provoque des éclats de rire, et beaucoup de sympathie pour les personnages de ce court roman ! Finalement l’enquête policière est annexe, mais on est entraîné par ce titre qui date des années 1960, l’époque où les inspecteurs portaient chapeau et imperméable. Il y a un côté vintage, un peu vieilli, mais qui passe très bien.

Chewing-gum et spaghetti, Exbrayat, Le Masque, 2008 (254 pages >> 75 km)

Tour du monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s