Challenge 1#2 – The Mystery of Mercy Close

The Mystery of Mercy Close
Un titre de Marian Keyes que je n’avais pas encore lu, et qui mêle disparition, dépression et humour !

Helen Walsh est dépressive et détective privée. Le point commun entre ces deux entités ? Son ex, Jay Parker, fait appel à elle lorsqu’un des membres d’un boysband important, Laddz, vient de disparaître alors que le come-back du groupe est attendu trois jours plus tard. Il se dit qu’il n’y a qu’un esprit un peu tordu comme le sien qui arrivera à retrouver Wayne à temps. Et comme Helen est acculée par les dettes, a du rendre son appartement, et que son copain actuel, Artie Devlin, jongle entre son boulot de détective, ses trois enfants et son ex-femme bien encombrante, ça lui fera une occupation.

Et je dois dire qu’on rigole bien. Helen a beaucoup d’humour (second degré bien sûr), des passages à vide, des envies de suicides, d’antidépresseurs, de sexe, d’amour, de solitude… Tout ça sur fond d’enquête (plus ou moins illégale de temps en temps). On sent qu’Helen, c’est un peu Marian Keyes, quand elle a eu sa dépression ; elle décrit extrêmement bien les passages à vide, sans jamais tomber dans le pathos. Helen a un côté à la fois vulnérable et très courageux, ce qui en fait une héroïne du quotidien.

Mention spéciale pour la Shovel List : c’est une liste de choses/mots/expressions qu’Helen déteste tellement qu’elle voudrait taper dessus avec une pelle.

Je mettrais un bémol sur les quelques longueurs, de temps en temps on a vraiment envie que ça avance.

The Mystery of Mercy Close, Marian Keyes, Penguin, 2013

Challenge_My tailor is rich_2

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s