Top Ten Tuesday #94 – 1er septembre 2015

Top Ten TuesdayPour ce quatre-vingt-quatorzième TTT, toujours du blog The Broke and the Bookish, voici les dix personnages avec lesquels je n’ai pas accroché du tout. La semaine prochaine, nous verrons les dix séries qui sont finies mais que je n’ai pas encore finies…

Il y a des personnages qu’on déteste, et pas forcément parce qu’ils sont méchants ou qu’ils nuisent aux héros, mais parce qu’on ne peut viscéralement pas les encadrer. Si je devais en citer dix, voici mon choix :

  • Rowena, dans Summerset Abbey : Ok, elle est en deuil, c’est pas drôle, tout ça tout ça, mais qu’elle est énervante ! Sa quasi-sœur est réduite à l’état de domestique et Rowena n’en a rien à faire, préférant s’enferrer dans son malheur. Elle m’a donné envie de hurler !
  • Scarlett dans Scarlett d’Alexandra Ripley. Autant j’avais adoré Autant en emporte le vent, autant là j’ai trouvé que notre héroïne, qui est égoïste, immature par certains moments, méchante de temps en temps, peste… perd ici tout son cachet et devient assez fade.
  • Les avocats véreux des titres de Grisham, notamment dans L’idéaliste. Effectivement, ce n’est pas un personnage précis que je vise là, mais plutôt une frange de la population que Grisham décrit avec une plume acérée dans beaucoup de ses romans.
  • Le Président dans La mort de Pierre Curie. On a envie de le secouer, de lui donner des baffes…
  • Mr Darcy dans Cher Mr Darcy. Alors là attention, je ne parle pas de notre Mr Darcy adoré d’Orgueil et préjugés, mais bien de celui de cette réécriture. Je trouve qu’il perd tout le côté ténébreux qui faisait son charme dans le titre original.
  • La mère dans Ma mère, de Georges Bataille. Là on est dans le personnage qui pousse sa perversion au maximum. Extrêmement dérangeant.
  • Kura, dans Le Chant des esprits. Petite fille gâtée et qui a tout pour elle, mais qui désire ce que les autres veulent, quitte à écraser tout le monde sur son chemin.
  • Andrea dans Vengeance en Prada. Quelle déception ! C’est une pâle copie de l’Andrea qu’on avait connue dans Le Diable s’habille en Prada, et ne parlons même pas de Miranda !
  • Oscar Wilde dans Oscar Wilde et le jeu de la mort : Pour moi ce personnage n’a rien à voir avec le vrai !
  • Justine et son frère jumeau Richard dans Lettre d’une étrangère : mais ils m’énervent, mais ils m’énervent ! En tant que jumeaux, ils sont censés être télépathes, savoir exactement ce que l’un et l’autre pensent… Bref.
Publicités

One thought on “Top Ten Tuesday #94 – 1er septembre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s