Parutions de la semaine – 29/06/2015

Chaque dimanche, je vais faire un point sur les sorties de la semaine qui m’intéressent, en m’aidant du Livres Hebdo si j’arrive à l’avoir à temps ou en allant sur les sites des éditeurs que je suis.

Les Hussards de Halstead Hall 5, Lady Celia, Sabrina Jeffries, J’ai Lu : Benjamine des cinq héritiers Sharpe, lady Célia n’est pas la plus docile de la fratrie. Par solidarité, elle se résout à obéir à sa grand-mère qui exige qu’ils soient tous mariés dans l’année. Pourtant, pas question de tomber entre les griffes d’un coureur de dot. Aussi charge-t-elle le détective Jackson Pinter de se renseigner sur les trois prétendants qu’elle a choisis. Mais la dernière chose dont le jeune homme a envie est bien de l’aider à trouver un mari ! Et quand Célia sera en danger, il comprend que le seul homme qu’elle doit épouser… c’est lui.

Les duchesses tome 2, Le couple idéal, Eloisa James, J’ai Lu : Le mariage de Poppy avec le duc de Fletcher s’annonçait idyllique. Hélas, quatre ans plus tard, Poppy est délaissée par son bel époux. Élevée dans la pruderie par son dragon de mère, elle s’est efforcée de remplir son devoir conjugal, mais le duc, lassé de sa passivité, a déserté son lit. Comment le retenir ? Elle n’a rien d’une séductrice ! Devra-t-elle alors quitter celui qu’elle aime pourtant de tout son coeur ?Par chance, Poppy a de bonnes amies. Et elle va comprendre que, pour devenir une amante et s’abandonner à la sensualité, il lui faut d’abord prendre en mains son destin de femme…

Les sœurs Clemens tome 2, Un modèle de charme, Leda Swann, J’ai Lu : Professeur de mathématiques, Emily Clemens veut changer de vie et trouve le courage de pousser la porte du petit studio de M. Eric Twyford, jeune photographe sans le sou qui lui a proposé de poser pour des photos de charme. Tous deux ont envie de réussir et il va de soi que leur association doit rester strictement professionnelle. De nature pudique, Emily est rassurée par le côté collet monté de M. Twyford. Pourtant, sous son objectif, à mesure que tombent ses dessous affriolants, elle se sent devenir belle, sensuelle, audacieuse. Des appétits inconnus s’éveillent en elle. Mais peut-elle compromettre son avenir en écoutant son cœur ?

Lieutenant Eve Dallas tomes 31 et 32, Nora Roberts, J’ai Lu : Nouvel homicide à élucider pour Eve Dallas : Jamal Houston a été tué dans sa limousine, la gorge transpercée. Le lieutenant, sur la piste de l’assassin, va trouver autant d’embûches que de protagonistes d’un jeu effroyable dans lequel les vies humaines ne sont que des pions que l’on manipule et que l’on abat… Mais Eve n’est pas au bout de ses peines car, bientôt, c’est au sein même de la police de New York qu’une affaire éclate ! Renée Oberman, la patronne de la brigade, serait à la tête d’un réseau de ripoux et liée à des crimes bien singuliers…

Le secret de Judith, Julie Garwood, J’ai Lu : XIIIe siècle : la guerre fait rage entre l’Angleterre et l’Écosse, mais cela n’empêchera pas l’intrépide Judith de tenir sa promesse. Elle a juré à France Catherine, son amie d’enfance, de l’assister lors de son accouchement. Or, il est temps pour Judith de partir dans les Highlands, escortée par des soldats écossais qui la voient comme une ennemie. Ian, leur chef, admire le courage de la jeune fille et est séduit par son charme. Enivrée par les caresses brûlantes du guerrier, Judith osera-t-elle s’abandonner ? Surtout qu’elle détient un secret capable de bouleverser leur destin. Un secret qui peut les séparer ou les réunir à jamais.

Jusqu’à toi tome 2, Délivrée, J. L. Mac, J’ai Lu : Après avoir vécu une enfance des plus chaotiques, Jo a découvert ce qu’étaient le désir et l’amour dans les bras de Damon, qui a bouleversé son univers tout entier. Pourtant, après que ce dernier lui a fait une terrible révélation, Jo, incapable de contrôler ses émotions, l’a violemment rejeté. Et lorsqu’elle comprend son erreur, après avoir découvert une lettre de Damon, il est déjà trop tard : l’homme qu’elle aime plus que tout a, par sa faute, tenté de mettre fi n à ses jours ! Une fois Damon rétabli suite à d’intensifs soins hospitaliers, Jo le ramène chez elle. Mais il l’ignore et refuse obstinément de lui parler. Leur passion sera-t-elle assez forte pour s’en sortir indemne ?

Les méandres de l’amour, Barbara Cartland, J’ai Lu : – Jeune insolente ! Je me charge de vous apprendre le respect ! Vous allez nettoyer les cuisines du sol au plafond. Et vous avez intérêt à m’obéir, sinon je vous mets au pain sec et à Peau. Maintenant, hors de ma vue !
Vanessa de Shotworth regarde sa belle-mère avec incrédulité. Trop, c’est trop ! Elle ne supporte plus ces incessantes brimades et humiliations. Si seulement son père était là pour la défendre… Hélas ! il est bien loin, en voyage aux Indes.
Puisque c’est ainsi, elle partira.
Sitôt sa décision prise, la jeune fille selle sa jument Dame de Cœur et s’enfuit au triple galop. Soudain surgit en travers de sa route un cavalier masqué, tout de noir vêtu. Un bandit de grand chemin !
Va-t-il la détrousser ? La capturer ? Ou pis encore…

La saga des Travis, Bad Boy, Lisa Kleypas, J’ai Lu : Une rencontre brève mais intense, avec un inconnu au regard inoubliable qui se révèle être Hardy Cates, l’ennemi de sa famille. Un mariage, contracté contre la volonté paternelle, qui vire au cauchemar. Un parcours semé d’embûches afin de se reconstruire… Que de difficultés et de drames pour Haven, la benjamine du clan Travis. Bien qu’héritière d’un richissime magnat du pétrole, rien n’est facile pour elle. Heureusement, l’existence offre parfois une seconde chance ! Mais, en misant sur Hardy Cates, le Bad Boy ambitieux, Haven ne joue-t-elle pas un jeu risqué ? Car, sous ses dehors policés acquis au contact des puissants, cet homme est comme un fauve blessé, sauvage et dangereux. À moins qu’il ne se laisse apprivoiser ?

La prisonnière de Venise, Valeria Montaldi, J’ai Lu : À Venise, en 1328, le bonheur est-il possible pour Giulia, une belle et noble orpheline élevée par une tante tyrannique, lorsqu’elle tombe amoureuse d’un jeune marchand, Samuel, d’origine juive ? Et, de surcroît, lorsqu’elle découvre qu’elle attend un enfant ? Et un avenir heureux est-il encore possible pour Nicoleta, jeune fille du peuple qui, violée un soir alors qu’elle rentre chez elle, devient enceinte ? Les deux femmes vont accoucher dans le secret le plus absolu – l’une de jumeaux, l’autre d’un garçon – et devront abandonner leurs enfants, confiés à des familles adoptives. La loi du temps, impitoyable, n’admet pas le scandale… Giulia entre au couvent, Nicoleta quitte Venise pour devenir apprentie chez un couturier. En suivant le destin de ces jeunes femmes appartenant à des milieux sociaux si différents, Valeria Montaldi nous entraîne dans d’extraordinaires aventures. Car toutes deux vont connaître des vies mouvementées, mais n’oublieront jamais ces enfants qu’elles n’ont pu entourer de leur affection. Vingt ans plus tard, un destin providentiel va les mettre en présence et les jeter dans une intrigue palpitante. La vérité finira-t-elle par triompher ? Vivre à Venise, à l’époque, c’est aussi risquer la mort dans un terrible tremblement de terre, un raz de marée meurtrier, des accidents dont on sort estropié, une effroyable épidémie de peste qui décime la population. Mais l’amour est plus fort que la mort. Et les visages lumineux de Giulia et de Nicoleta rayonnent sur ce magnifique roman aux rebondissements incessants.

La reine des abeilles, Gil Hornby, J’ai Lu : Rachel, en plein divorce, Georgie, heureuse en couple, la timide Heather, ou encore Bubba, la nouvelle venue : toutes attendent leurs enfants à la sortie des classes de l’école primaire Saint Ambrose. Ensemble, elles papotent, évoquent les tracas quotidiens, échangent vacheries et frustrations. Mais c’est Bea, la reine de la ruche, qui mène la danse, et elle n’est pas près de céder sa place. De l’organisation du vide-grenier au quiz de fin d’année, amitiés, rivalités et trahisons déchaînent la petite communauté… Une comédie irrésistible, piquante, méchamment drôle et brillamment observée, sous une plume décapante. Un régal de lecture !

La Fontainière du roi, Jean Diwo, J’ai Lu : 17 août 1661. Le surintendant Fouquet donne une fête éblouissante au château de Vaux-le-Vicomte. Erreur fatale : Louis XIV est jaloux et Fouquet se retrouve en prison. Cette malencontreuse soirée aura une conséquence inattendue : le jeune roi décide de bâtir le château de Versailles. Pour réaliser ce projet colossal, il devra s’entourer des meilleurs artistes – dont Le Nôtre et François de Francine.

L’été des jouets morts, Toni Hill, J’ai Lu : Lors d’une enquête sur un trafic de femmes, l’inspecteur Héctor Salgado pète les plombs et passe à tabac un suspect. Après s’être tenu à carreau pendant un certain temps, son chef lui propose d’enquêter de manière officieuse sur une mort accidentelle : un étudiant est tombé d’un balcon dans un des quartiers les plus chics de Barcelone. En remontant le fil de son enquête, Salgado se rend compte que cette mort était tout sauf accidentelle : les amis de l’ado sont soit trop paranos soit étrangement calmes. Héctor suit une piste qui va lui faire découvrir les dessous sordides de la bonne société barcelonaise, où il devra affronter des criminels dangereux, des secrets enfouis et, bien sûr, son propre passé. Mais Héctor adore la pression, et ne vit que pour ce genre d’affaire : sombre, violente, apparemment insoluble. Palpitant et sophistiqué, L’été des jouets morts nous présente un détective charismatique et signale l’arrivée d’un nouveau maître du thriller, Toni Hill.

Red Room, Tu apprivoiseras l’inconnu, Lynda Aicher, Harlequin : La confiance est un don, le sexe, un jeu, l’amour, une brûlure
Une semaine. Pas un jour de plus, pas un jour de moins. C’est le temps durant lequel Quinn a accepté d’appartenir – car il n’y a pas d’autre mot pour qualifier le contrat qu’elle vient de signer – à Marcus Reese. Une seule nuit au Red Room l’a convaincue : si elle veut comprendre ce qui se joue ici et se préparer au rôle de soumise qu’elle doit incarner dans son prochain film, observer ne suffira pas. Elle doit le ressentir au plus profond d’elle-même. Alors, pour le rôle qui doit relancer sa carrière, mais également parce qu’elle ne s’est jamais sentie aussi vivante, aussi réelle que face à cet homme – sexy et troublant à la fois –, elle accepte d’être sienne pour une semaine. Corps et âme.

Les morts ne mentent jamais, Andrea Ellison, Harlequin : Les mains tremblantes, le Dr Samantha Owens peine à reposer le combiné du téléphone. Ainsi Eddie, son grand amour de jeunesse, est mort – victime d’un banal et tragique vol de voiture. Les cadavres, Sam les connaît bien : en tant que médecin légiste, elle est habituée à les côtoyer jour après jour, et à en percer tous les secrets. Pourtant, cette fois, elle se sent flancher. Sera-t-elle capable, comme le lui a demandé la mère d’Eddie, d’autopsier le corps de celui qu’elle a autrefois follement aimé ? Elle le devra, par respect pour sa mémoire, et parce que c’est une professionnelle. Et sa détermination est d’autant plus forte que des éléments étranges viennent complexifier l’enquête. Qui a appelé Eddie le jour de sa mort, l’obligeant à prendre sa voiture ? Qui a arraché plusieurs pages de son journal intime ? Mais, surtout, pourquoi ses poumons contiennent-ils du sable ? Sam s’en fait la promesse : elle trouvera une réponse à chacune de ces questions. Car, s’il est quelque chose qu’elle sait avec certitude, c’est que les morts ne mentent jamais…

Si tu l’oses, Kate Hoffmann, Harlequin : Au jeu du désir, doit-il y avoir un vainqueur ?
Une paire de jambes interminables, une taille fine, un buste parfait, des épaules délicates, et – enfin – un visage pur, lumineux, éclairé par de grands yeux bleus… Ryan Quinn voudrait détourner le regard. Jamais il n’a dévisagé une femme ainsi. Surtout pas une cliente. Et encore moins une cliente promise à un autre. S’il est là, c’est pour s’assurer que Serena Hightower et ses amies passent une semaine de rêve aux Fidji. Au programme : surf, randonnée et baignade dans de somptueuses cascades. Point. Mais c’est trop tard, le désir qui s’est emparé de tout son corps ne lui laissera aucun repos. Il n’y a qu’une solution : fuir. Sauf que Serena tend la main vers lui et dépose un baiser sur ses lèvres. Un baiser qui veut dire « reste »…

Trop proche de son ennemi, Une mariée en fuite, Heidi Betts, Harlequin : Deux sœurs entre carrière et amour : devront-elles choisir ?
Trop proche de son ennemi
Lily Zaccaro, talentueuse styliste new-yorkaise, découvre que ses modèles sont copiés par une grande maison de couture à Los Angeles. Furieuse contre Nigel Statham, le directeur de Ashdown Abbey, et résolue à découvrir comment il a obtenu ses croquis, elle part sans tarder pour la côte Ouest et se fait embaucher incognito chez son rival. Mais, une fois devenue l’assistante de Nigel, Lily est vite déstabilisée par les sensations envoûtantes que son séduisant patron fait naître en elle. Au point de perdre bientôt de vue les raisons qui l’ont poussée à se rapprocher de lui…
Une mariée en fuite
Juliet Zaccaro, créatrice d’accessoires de mode, découvre le jour de son mariage qu’elle est enceinte. Mais le bonheur qu’elle éprouve cède vite la place à la panique. Car le père de son bébé n’est pas son futur mari, elle le sait. Bouleversée, effrayée, elle s’enfuit dans son blanc nuage de tulle… mais ne tarde pas à être retrouvée par Reid McCormack, le détective privé embauché par sa sœur Lily. De tous les hommes, précisément celui que Juliet a toutes les raisons d’éviter…

Le piège de la montagne, B. J. Daniels, Harlequin : En haute montagne, au milieu d’une violente tempête de neige, le piège se referme… Morte de peur, Maddie Conner ne peut s’empêcher de se presser contre le shérif adjoint Bentley Jamison pour qu’il la protège de ses bras puissants. Et dire qu’à peine quelques heures plus tôt elle était furieuse à l’idée que ce New-Yorkais pur jus, fraîchement débarqué à Beartooth pour diriger le poste de police, ait insisté pour l’accompagner à la recherche de son berger disparu ! Désormais, pourtant, tout a changé. Car un tueur s’est lancé à leurs trousses, visiblement déterminé à ne pas les laisser regagner la vallée vivants… Maddie n’a aucune idée des raisons qui poussent ce malade à les traquer, mais ce qu’elle sait, c’est que, dans son malheur, elle a la chance d’être partie avec la bonne personne.  Car Bentley lui a promis qu’il était prêt à sacrifier sa propre vie pour la tirer de cette situation apparemment sans issue…

Les audaces de Lady Honor, Julia London, Harlequin : Recherche séducteur capable de briser des fiançailles. Récompense garantie…
Angleterre, 1812

Honor redoute le destin qui les attend, ses sœurs et elle, lorsque leur frère, lord Sommerfield, se sera marié. Pourquoi a-t-il fallu qu’Augustin s’entiche de cette mégère de Monica Hargrove ? Pour avoir grandi auprès d’elle, Honor sait qu’elle n’est qu’une opportuniste qui veut éloigner ses futures belles-sœurs pour régner en maîtresse absolue sur Beckington House. Hors de question que Honor le supporte ! Pour décourager ce genre de femme, elle ne connaît qu’un seul moyen : lui faire miroiter un parti plus avantageux. Justement, ce libertin notoire de George Easton – rien de moins que le neveu du roi –, rencontré un soir dans un tripot mal famé, ferait parfaitement l’affaire. Joueur habile, sûr de lui et terriblement charismatique, il est le candidat idéal. Mais à peine Honor lui a-t-elle proposé cette mission dans l’intimité d’un fiacre que, déjà, sous le regard pressant de ce séducteur chevronné, elle sent que l’épreuve de la tentation sera tout aussi difficile pour elle…

Un sulfureux secret, Megan Hart, Harlequin : Alertée par son meilleur ami, qui n’a cessé de lui répéter qu’Alex Kennedy – cet homme incroyablement sexy qu’elle fréquente depuis peu – était dangereux et qu’elle devait se tenir loin de lui, Olivia a d’abord pensé qu’il ne s’agissait là que d’un peu de jalousie. Mais, après quelques semaines de relation avec Alex, elle n’en est plus tout à fait aussi sûre. Certes, en plus d’être attentionné, drôle et charmant, il est le meilleur amant qu’elle ait jamais eu, capable de la propulser vers des hauteurs insoupçonnées – et le désir qui les a poussés dans les bras l’un de l’autre ne semble pas faiblir, bien au contraire. Pourtant, elle devine confusément que cette façade parfaite dissimule des zones d’ombre. Or, à chaque fois qu’elle essaye d’en savoir un peu plus sur Alex, et sur son passé, il se ferme et s’arrange pour ne pas répondre. Au point qu’elle doit bien se résoudre à l’évidence : à part pour le sexe, elle ne peut être sûre de rien en ce qui concerne Alex Kennedy…

Trois cousines à marier, Sophie Weston, Harlequin : Trois jeunes femmes déterminées à ne pas se laisser dominer par leurs sentiments… jusqu’au jour où l’amour fait irruption dans leur vie !
L’héritière en fuite
À la suite d’une brouille avec sa grand-mère, Pepper, l’héritière de l’empire commercial Calhoun, décide de partir pour Londres pour tout recommencer de zéro. Décidée à faire ses preuves, la jeune femme veut se consacrer à sa carrière sans que rien vienne l’en distraire, ni parent ni petit ami. Ce n’est d’ailleurs pas maintenant que sa vie se trouve complètement chamboulée qu’elle va pouvoir trouver l’amour, n’est-ce pas ? C’est qu’elle ignore encore que le destin a pour elle d’autres projets…
L’amant secret
Isabel n’aurait jamais dû accepter de sauter à l’élastique à la place de sa sœur sujette au vertige, même pour la bonne cause. Non qu’elle redoute cette expérience… Le vrai problème, c’est l’homme qui se trouve à côté d’elle. Un homme qu’elle vient de rencontrer, et qui risque non seulement de révéler son stratagème, mais aussi de lui rappeler les circonstances très embarrassantes dans lesquelles ils ont fait connaissance…
Un duc à marier
Si Niall Blackthorne, duc de Powrie, a soudainement quitté l’Angleterre pour s’établir clandestinement aux Caraïbes, c’est qu’il veut échapper à un destin tout tracé et jouir d’une vie sans contrainte, sans protocole et sans attaches. Mais, le jour où il est ébloui par une ravissante Anglaise, Niall craint de nouveau pour sa tranquillité. Si jamais il succombe au charme de cette mystérieuse jeune femme, nul doute qu’il va attirer l’attention de la presse à scandale et des paparazzis. Sauf que Jemima cherche elle-même à fuir la publicité. Car elle a un secret à protéger…

Plaisirs interdits, Sarah MacCarty, Harlequin : Les Hell’s Eight. Huit hommes revenus de l’enfer, débordant d’une énergie sauvage, et prêts à tout pour défendre leurs valeurs…
Sally Mae sait que Tucker McCade ne sera jamais un homme pour elle. Non pas parce qu’il est métis et que la société condamne toute relation entre une Blanche et un homme à moitié indien, mais parce que c’est quelqu’un dont les valeurs sont diamétralement opposées aux siennes. Elle, pacifiste, entièrement dévouée à la communauté, dans le respect strict des règles de la religion. Lui, l’un des membres les plus durs des Hell’s Eight, qui n’hésitera jamais à recourir à la violence pour parvenir à ses fins. Et pourtant : c’est bien de cet homme, le plus interdit de tous, qu’elle rêve toutes les nuits. Des rêves intenses, lourds de désir et de sexe, où la violence change de camp… Des rêves qui pourraient devenir réalité, elle le sait aussi, si elle trouvait le courage de transgresser les règles qui pèsent sur elle…

La prière de Galilée, Joshua Corin, Harlequin : Si Dieu existait encore, il m’aurait arrêté.
Par un froid matin de janvier, un sniper embusqué sur le toit d’une école primaire d’Atlanta abat de sang-froid quatorze personnes qu’il a piégées, dont une dizaine de policiers. Le mois suivant, à Amarillo au Texas, il frappe de nouveau et fauche six pompiers qui tentaient d’éteindre un incendie. Le seul indice dont dispose la police : une boîte que le tueur a laissée à Atlanta. Avec, à l’intérieur, ce message : « Si Dieu existait encore, il m’aurait arrêté. Signé Galilée. »
Révoltée par ces meurtres atroces, et par l’impuissance de la police à découvrir l’identité de ce meurtrier redoutablement intelligent, Esme Stuart, ancien agent spécial du FBI, n’hésite qu’une fraction de seconde quand son ancien coéquipier, Tom Piper, lui demande de l’aider sur cette affaire. Même si elle doit pour cela bouleverser la vie qu’elle s’est construite depuis sept ans à Long Island, avec son mari et sa petite fille.
Armée de sa détermination, de sa redoutable perspicacité et de son aptitude à deviner les motivations du tueur, Esme va se lancer à la poursuite de Galilée, et tout faire pour arrêter sa croisade meurtrière.

Instants volés, Nancy Warren, Harlequin : Défilés glamour le jour et étreintes torrides la nuit, elle va vivre la semaine la plus excitante de sa vie…
La Fashion Week parisienne… Le meilleur moment de l’année pour Kimi. Impeccable dans sa robe griffée,  soigneusement coiffée et maquillée, elle ne s’est jamais sentie aussi belle. Elle est prête. Mais, alors qu’elle pénètre dans l’hôtel particulier où se tient le gala inaugural, un homme qui se prétend photographe lui demande de l’aider à entrer dans le Saint des Saints de la mode. Surprise, elle le détaille du regard : un vieux jean, une veste militaire, un appareil photo autour du cou et des cheveux en bataille… Si elle n’a jamais vu d’homme aussi mal habillé, elle n’en a jamais vu non plus d’aussi sexy. Cet inconnu est la virilité incarnée, et il a une manière de la regarder qui la trouble délicieusement. Alors, puisqu’elle va devoir passer une semaine à couvrir les défilés dans un monde presque exclusivement féminin, pourquoi ne s’offrirait-elle pas cette compagnie aussi inattendue… qu’excitante ?

Cow-boys du Montana, Collectif, Harlequin : Brûlante rencontre, Christine Flynn
Nouveau titre : Coup de foudre dans le Montana
Héberger Sophie Valdovia dans son ranch du Montana ? Voilà qui ne faisait pas vraiment partie des projets de Carter McLeod. Mais la jeune femme dont il fait la connaissance n’est pas la capricieuse égoïste qu’il imaginait. Elle est sensible, douce et surtout belle comme le jour. Bien loin de correspondre au portrait peu flatteur qu’il se faisait d’elle…
Un irrésistible cow-boy, Barbara Dunlop
En travaillant sous une fausse identité dans le ranch de Jared Ryder, Melissa espérait obtenir des informations utiles à l’article sensationnel qu’elle compte écrire sur cet homme richissime et très secret. Mais elle se prend au jeu beaucoup plus que de raison, et s’aperçoit vite qu’elle est de plus en plus fascinée par le charme viril de ce séduisant cow-boy…
Passion à Northbridge, Victoria Pade
Faith espérait trouver à Northbridge le calme et la solitude dont elle a besoin pour se remettre de son divorce. Elle ne s’attendait certainement pas à croiser la route du beau Boon Pratt, ce célibataire séducteur. Mais que pourrait-elle espérer d’autre de lui qu’une aventure sans lendemain ? Comment pourrait-elle s’attacher à un cow-boy aux allures de mauvais garçon, elle, l’élégante femme d’affaires de Boston ?

Une semaine légèrement agitée, Chrissie Manby, Mosaïc : KEEP CALM ! Quelques jours en famille, ce n’est pas la mer à boire !
Va-t-elle survivre à une (longue, très longue) semaine de vacances avec (toute) sa famille?
C’est le casse-tête obsédant de Chelsea Benton depuis que sa mère a lancé sa bombe : les réunir tous en hôtel-club à Lanzarote pour fêter ses 60 ans.
Bien sûr, Chelsea les aime ! Mais… il y aura son petit neveu aux doigts poisseux (très mauvais pour les fringues de marque), sa nièce ado que tout « saoule », son grand-père adorable mais pas du genre à passer inaperçu, son beau-frère…
Aucune chance de mettre à profit ces vacances forcées pour approfondir les relations avec le beau mec de l’avion (oui, celui qui est accompagnée de la petite peste de 6 ans).
Mais la goutte d’eau qui fait déborder la piscine, c’est que la sœur de Chelsea est de la partie. La fille parfaite, mariée, femme au foyer exemplaire dont Chelsea se demande si elle doit l’envier (elle, elle vient encore de se faire larguer) ou la plaindre (franchement, lâcherait-elle son job d’esclave dans un magazine glamour à Londres pour devenir épouse et maman? Elle se tâte…).
Bref des vacances (horribles) sans surprise ? Pas sûr. Des surprises, il va y en avoir au contraire. Et même, de vraies révélations !

All of you, Christina Lee, Black Moon : ELLE : Avery, indépendante, forte de caractère et étudiante infirmière se contente d’aventures passagères et ne cherche aucune relation sérieuse car elle ne fait pas confiance aux hommes. LUI : Bennett, irrésistible, tatoué, étudiant en arts et vierge par choix, se réserve pour la femme de sa vie pour ne pas souffrir ni jouer avec le coeur des filles. EUX : Avery et Bennett sont les deux revers d’une même médaille. Leurs histoires personnelles se ressemblent autant que leurs comportements s’opposent. Mais une rencontre et une attirance immédiate feront basculer leurs certitudes. Face au désir et aux sentiments, combien de temps résisteront leurs règles de vie ?

Absences, Lauren Oliver, Hachette : Nick et Dara ont à peine deux ans d’écart et se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Pour le reste, ces deux sœurs sont très différentes. Nick, l’aînée, est aussi discrète et responsable que Dara, la cadette, est excentrique et délurée. En quelques mois leur vie bascule : le divorce de leurs parents, un amour sur fond d’amitié trahie et surtout un mémorable accident de voiture… Ce jour-là, Nick était au volant. Depuis, elle a presque tout oublié du drame dont sa petite sœur, elle, a gardé de nombreuses séquelles. Ce dont Nick se souvient en revanche, c’est que sa sœur et elle s’étaient insensiblement éloignées avant l’accident. Alors pour renouer les liens, Nick décide de préparer à sa Dara une surprise pour son anniversaire. Mais Dara disparaît, laissant un message énigmatique. Il est temps de comprendre, de combler les trous de mémoire et de faire parler les siennes : Nick décide de mener l’enquête.

Séduction, Karin Slaughter, Le Livre de poche : Evelyn, la mère de Faith Mitchell, a passé quarante ans dans la police avant de prendre sa retraite. Elle répond toujours au téléphone. Sauf aujourd’hui. En arrivant chez elle, Faith découvre l’empreinte d’une main ensanglantée sur la porte. Elle semble oublier ce qu’elle a appris à l’école de police et bondit à l’intérieur en brandissant son pistolet : un homme gît au sol et un autre est tenu en otage dans la chambre. Aucune trace de sa mère. Pour la retrouver, Faith aura besoin de l’aide de Will Trent, son coéquipier, et du médecin urgentiste Sara Linton. Désormais, elle n’est plus une simple policière, elle est aussi un témoin, et, bientôt, une suspecte. Corruption financière, chantage, meurtres – son enquête dérange et menace de révéler ce que l’on cherche si soigneusement à étouffer. Et si, pour s’en sortir, Faith devait accepter que la vérité soit tue à jamais ?

Mort sur la Tamise, Deborah Crombie, Le Livre de poche : Inspecteur en chef de la brigade criminelle de West London, Rebecca Meredith est aussi championne d’aviron. Pour être sélectionnée aux jeux Olympiques, elle s’entraîne souvent seule sur la Tamise, parfois la nuit. Quand on découvre son cadavre flottant à la dérive, la thèse de la noyade accidentelle paraît peu probable. Menée par Duncan Kincaid et Gemma James, l’enquête se resserre vite autour de trois suspects : l’ancien mari de Rebecca, un membre de l’équipe de sauvetage qui a repêché le corps et un officier de police que Rebecca accusait de viol. Pressés par Scotland Yard de résoudre l’affaire sans compromettre l’honneur de la police, Duncan et Gemma se retrouvent au cœur d’un scandale qui pourrait leur coûter leur carrière et peut-être aussi leur vie… Maître du suspense psychologique, Deborah Crombie maintient le lecteur sur le fil du rasoir, dans une intrigue aussi subtile que complexe.

Moi, Alex Cross, James Patterson, Le Livre de poche : Au beau milieu d’une réunion de famille, Alex Cross apprend qu’on vient de retrouver le corps de sa nièce, sauvagement assassinée. Il découvre que celle-ci fréquentait, à titre « professionnel », bon nombre de notables de Washington. Il ne tarde pas à comprendre que, de toute évidence, son bourreau a fait d’autres victimes. Épaulé par sa collègue et compagne Bree Stone, Alex s’engage dans une traque à hauts risques qui le mène jusqu’à une discrète et luxueuse propriété des environs de la capitale. Ici, à l’abri des regards, les membres d’un club très exclusif s’autorisent tous les fantasmes. Ils sont riches, puissants, et prêts à tout pour préserver leur anonymat. Prélude à un scandale qui pourrait ébranler toute la planète, l’enquête criminelle s’oriente vers les cercles du pouvoir…

L’affaire du tarot, Pieter Aspe, Le Livre de poche : À Bruges, personne n’a oublié l’affaire du tarot, une série de crimes ayant pour cibles hautement symboliques des membres respectables de l’Église, de l’armée et de l’État, tous exécutés de trois balles dans le corps. Les meurtres, jamais élucidés, étaient tous signés d’une mystérieuse carte de tarot… Vingt ans plus tard, le commissaire Van In et son fidèle inspecteur Versavel, qui traversent une période creuse, décident de reprendre l’enquête de zéro. À peine ont-ils accédé à certaines informations qui ne figuraient pas dans le dossier de l’époque que le meurtrier au tarot frappe à nouveau. Les policiers auraient-ils ouvert la boîte de Pandore ? Sur fond de guerre des polices, de sexe, de secrets de famille et de scandales institutionnels, un des meilleurs romans du maître flamand du suspense.

La maison de fer, John Hart, Le Livre de poche : Michael n’a jamais connu d’autre foyer que la Maison de fer, sinistre orphelinat où il s’efforce de protéger son jeune frère, Julian, des autres enfants qui le martyrisent. Lorsque, adolescent, Michael s’enfuit à New York, il est recueilli au sein d’une grande famille du crime organisé et gravit peu à peu les échelons. Vingt ans plus tard, Michael décide de changer de vie et de fonder la famille que Julian et lui n’ont jamais eue. Pour mieux protéger la femme qu’il aime et qui ne sait rien de son passé, il retourne en Caroline du Nord, où vit encore son frère. Là, il découvre bien d’autres secrets, qui l’emportent inexorablement vers le lieu de son enfance qu’il a toujours fui. John Hart a remporté deux fois de suite le Edgar Award du meilleur roman (La Rivière rouge, L’Enfant perdu). Encensés par la critique, ses ouvrages sont traduits dans une trentaine de langues.

Hosannah, Jacques Chessex, Le Livre de poche : Ce récit posthume de Jacques Chessex aurait pu s’appeler La Mort du voisin. En effet, lorsqu’un voisin nonagénaire meurt de sa mort naturelle, et qu’une cérémonie a lieu dans la chapelle du village, l’écrivain s’y rend. Tout son talent va consister à rendre la palette d’émotions qui le saisit et nous saisit. Bonheur et honte de survivre, et certitude, hélas, de ne pas survivre longtemps. Mais aussi le retour du passé, en images fulgurantes et superbes, un fou qui hante les rues de Ropraz, un visage de jeune homme suicidé, une amante au sexe de miel…

Éléments incontrôlés, Stéphane Osmont, Le Livre de poche : Le narrateur reçoit un appel téléphonique : Fedora, son amour de jeunesse, sort d’une prison italienne après vingt ans d’incarcération pour terrorisme. Enfants, ils ont vécu dans une communauté libertaire de Montrouge avant de traverser ensemble les combats contestataires des années 1970 en France puis en Italie, où ils ont participé à des braquages et à des attentats pour le compte de la lutte armée. Elle, a continué ; lui, a évité de justesse de devenir un assassin. Stéphane Osmont restitue l’énergie incroyable d’une génération rebelle : ses aspirations utopiques, ses illusions généreuses et brouillonnes, son inventivité…

Les couplets, Claire Castillon, Le Livre de poche : « Je suis lucide, un gilet rose pâle quand on est moche est beaucoup moins sensuel qu’une robe moulante quand on est belle », « Un homme muet, au fond, ne serait-il pas trop silencieux ? », « J’ai envie d’aimer les gens, mais je ne sais plus comment ». Les personnages de Claire Castillon parlent d’eux-mêmes. On connaît la chanson ? En voici les couplets. Le refrain de la vie conjugale a déjà scandé nos vies, n’avons-nous pas voulu l’entendre ? Entre étouffement, solitudes à plusieurs, ruptures, sexe virtuel, amours frigides, familles nombreuses, travers exemplaires, 36 nouvelles, et autant de façons de disséquer le couple et ses désenchantements.

Les Héritiers de Kervalon, Inès de Kertanguy, Le Livre de poche : Les Kervalon forment à l’aube du XXe siècle une grande famille, fière de ses valeurs et de ses traditions. Apolline n’a que dix ans lorsque sa mère, la baronne de Saint-Eliph, née Kervalon, meurt en couches en mettant au monde son troisième enfant. La fillette grandit entre Paris et le manoir familial, avec son frère et sa sœur, entourée de ses nombreux cousins, avant que la Première Guerre mondiale fasse d’elle une très jeune veuve. Elle élève ses deux enfants dans un monde où les repères s’effondrent et où les femmes apprennent enfin à vivre pour elles-mêmes. D’une guerre à l’autre, les Kervalon poursuivent tous des desseins très différents. Mais jamais ils n’oublient leurs racines. Jusqu’à la lecture du testament de l’oncle… Espérances déçues, batailles fratricides et secrets de famille : dans la tourmente d’un siècle en pleine mutation, Inès de Kertanguy brosse un passionnant tableau de l’aristocratie française.

J’ai perdu tout ce que j’aimais, Sacha Sperling, Le Livre de poche : Pour se remettre du succès inattendu de son premier roman et de la déception du deuxième, Sacha s’est enfui un an à Los Angeles. De retour à Paris, l’accueil est glacial. Ses amis d’enfance lui reprochent de s’être inspiré d’eux pour façonner les personnages de Mes illusions donnent sur la cour, d’avoir révélé leurs secrets et raconté leurs frasques. Hier adolescents trop mûrs, aujourd’hui adultes immatures, ils hantent toujours les grands appartements de leurs parents, une coupe de champagne à la main et une plaquette de Xanax au fond de la poche. Au cours d’une fête, Sacha rencontre Mona. Belle, inconnue, étrangère à son petit monde : l’occasion de fuir… Quand ses amis le mettent en garde contre cette mystérieuse jeune femme, Sacha est sûr que c’est leur rancœur qui parle. Les choses ont bien changé depuis l’époque du lycée et les fantômes du passé se confondent maintenant avec les démons du présent.

Freezing, Clea Koff, Le Livre de poche : Jayne Hall et Steelie Landers sont anthropologues légistes et dirigent l’Agence 32/1 spécialisée dans l’identification de personnes disparues. Dépêchées au Rwanda par l’ONU quelques années auparavant, elles y ont fait leurs armes en fouillant les charniers. Depuis leur retour aux Etats-Unis, elles ont mis leur savoir-faire au service de la justice et de la police. Lorsque des restes humains sont découverts sur le bord d’une autoroute de Californie, l’agent spécial Scott Houston se tourne tout naturellement vers les deux femmes. Il est loin d’imaginer que sa requête les mènera, au péril de leur vie, sur les traces d’un tueur en série.

L’inoubliée, Madeleine Chapsal, Le Livre de poche : En retrouvant par hasard Éléonore, son amour de jeunesse, Louis mesure à quel point il n’a jamais pu oublier cette liaison passionnée. Judith, sa jeune nièce et, occasionnellement, sa confidente, s’interroge : en quoi l’amour en ce temps-là était-il différent d’aujourd’hui pour qu’il perdure ainsi ? Pour son compte, Judith n’a que des relations passagères avec des hommes intermittents. Serait-ce l’époque qui sécrète un tel pointillisme amoureux ? D’un échec à l’autre, la jeune fille continue néanmoins de rêver au grand amour. Pour en savoir plus sur celui de son oncle, elle va trouver Éléonore en cachette et découvrir avec surprise qu’en dépit de leurs affrontements, Éléonore aime toujours Louis. Aujourd’hui, le passé s’est dissipé, le souvenir de leurs anciennes aventures a disparu, il ne reste plus qu’elle et lui… Est-il trop tard pour vivre enfin ce grand amour inoublié ?

Les folies de la duchesse d’Abrantes, Michel Peyramaure, Le Livre de poche : Laure Permon, fière descendante des derniers empereurs byzantins, vit à Ajaccio, près de la famille Bonaparte. C’est avec réticence que Bonaparte accepte le mariage de la jeune femme avec son fidèle Junot, duc d’Abrantès, qu’il vient de nommer gouverneur de Paris. Il se montre néanmoins magnanime avec celle qu’il appelle affectueusement « mamzelle Loulou » et la comble de ses faveurs. Difficile de résister à la spiritualité et au charme de la duchesse d’Abrantès. L’Empereur aura cependant beaucoup à lui pardonner : sa prodigalité, ses extravagances, ses rébellions de femme libre, ses coups de foudre, sa liaison tumultueuse avec le comte de Metternich, ambassadeur d’Autriche à Paris… La chute de l’Empire aurait dû signer la ruine de cette « petite peste ». Il n’en fut rien. Bientôt, elle rassemble dans son salon les meilleurs esprits des temps nouveaux : Hugo, Musset, Dumas, Balzac, qui sera son dernier amant.

Retour indésirable, Charles Lewinsky, Le Livre de poche : Le 30 octobre 1944, un train quitte Theresienstadt, direction Auschwitz. Parmi ceux qui partent ce jour-là et qui finiront gazés, Kurt Gerron et Olga, sa femme. Sur les listes où figurent leurs noms, deux lettres : RU, Rückkehr unerwünscht, Retour indésirable. Gerron, né Gerson, acteur – il a joué notamment dans L’Ange bleu – et cinéaste allemand et juif, a été arrêté et interné en 1940 à Theresienstadt, le camp des célébrités. Juin 1944. Sur ordre de Goebbels, le Obersturmführer SS Rahm lui demande de tourner un film de propagande – Le Führer offre une ville aux Juifs – sur le camp. En échange il lui garantit la vie sauve. Pourquoi Gerron accepte-t-il de tourner ce film ? C’est la question récurrente et le point de départ de ce roman vrai et bouleversant.

Le Ciel nous appartient, Brendan I. Koerner, Le Livre de poche : 1972, San Diego. Roger Holder est un vétéran afro-américain de la guerre du Vietnam, un écorché vif, grand fumeur de marijuana, devenu membre des Black Panthers. Lorsqu’il rencontre Cathy Kerkow, jeune femme à la beauté sauvage originaire de l’Oregon, ancienne enfant sage rêvant à présent d’aventure et de vie facile, il succombe à ses charmes. Ils ne se quittent plus, et leur instinct rebelle va les pousser jusqu’à détourner un Boeing 727. C’est le début d’une folle cavale qui les mènera jusqu’à Paris, où ils deviendront des icônes révolutionnaires. L’auteur, journaliste américain de renom, offre ici le récit fascinant et très documenté, mené comme un thriller, d’un cas de piraterie aérienne, au sein d’une Amérique déchirée, à la fois enlisée dans le conflit vietnamien et en pleine période hippie. Un pays dans lequel la jeunesse ne se reconnaît plus. Et époque étonnante où les normes de sécurité dans les aéroports étaient presque inexistantes.

Pierre, feuille, ciseaux, Catherine Kalengula, Le Livre de poche jeunesse : Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s’enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance. Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d’Anglais lorsqu’il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d’être différent l’éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu’il rejette ensuite sans scrupules. Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont pourtant se trouver être réunis, le temps d’une panne d’ascenseur. A la faveur de l’obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ?

Ce si joli trouble tome 1, Cora Carmack, Le Livre de poche jeunesse : La veille de la rentrée à la fac, Bliss Edwards a décidé de franchir le pas. Ce soir, elle ramène un garçon chez elle ! Au moment de passer à l’acte pourtant, c’est la panique. Bliss invente une excuse et quitte son appartement au milieu de la nuit. Et le lendemain, catastrophe : en entrant dans son cours de théâtre, elle tombe nez à nez avec celui qu’elle a abandonné chez elle, complètement nu, huit heure plus tôt.

Nora ou le paradis perdu, Cecilia Samartin, L’Archipel : Cuba, 1956. Nora et Alicia, deux cousines très proches et complices, vivent une enfance heureuse et insouciante.
Mais la révolution éclate, et Fidel Castro accède au pouvoir. Un climat de peur, nourri par la répression, s’installe peu à peu. Nora émigre alors aux États-Unis, laissant Alicia derrière elle, qui s’apprête à vivre des heures sombres à La Havane.
Tandis que Nora, bien nostalgique de son pays natal, s’accommode peu à peu de cet environnement nouveau, Alicia subit les coups durs, dans un Cuba où la situation se détériore. Grâce aux lettres qu’elles continuent d’échanger, Nora comprend que la vie d’Alicia est devenu un enfer. Elle décide alors de retourner à la Havane pour lui venir en aide.
Mais ce qu’elle va découvrir à Cuba est bien loin de tout ce qu’elle pouvait imaginer…

La promesse de Lola, Cecilia Samartin, L’Archipel : Né avec une malformation cardiaque, Sebastian, exclu des jeux de son âge, subit les railleries de ses camarades de classe. Sa mère, quant à elle, se montre si protectrice qu’elle l’étouffe.
Son seul havre de paix, Sebastian le trouve auprès de sa grand-mère Lola, à qui il rend visite après la classe. Mais, un jour, il la découvre inanimée.
À l’hôpital, Lola voit ses proches réunis pour la première fois depuis longtemps. Pour renouer les liens entre les siens, elle décide alors d’enfreindre la promesse qu’elle leur avait faite : elle se remet à cuisiner.
Miracle, les petits plats qu’elle leur concocte semblent posséder des vertus insoupçonnées. Comme si les mets préparés avec amour ne nourrissaient pas seulement le corps, mais l’âme aussi.

Charleston, Alexandra Ripley, Archipoche : Charleston, 1860. Ville d’extravagance où l’on s’enivre de plaisirs et de luxe. Ville bientôt déchirée par la guerre de Sécession, ses violences et ses larmes. Mais, sitôt la paix revenue, Charleston veut revivre. À fond. Rattraper le temps perdu.
 Au milieu de ces bouleversements, Elizabeth. Adorable, impertinente, elle provoque, séduit sans jamais s’attacher… mais ne sait résister au charme arrogant de Lucas. Fiançailles, mariage somptueux. Parcours idyllique que va vite interrompre un drame.
 Mais Elizabeth, déchirée, seule, sait qu’elle doit se battre…

Les femmes de Cavendon, Barbara Taylor Bradford, Presses de la cité : L’auteur nous transporte à nouveau dans la magnifique propriété du Yorkshire, qui abrite depuis des générations la famille de Charles Ingham, comte de Mowbray, et celle de leurs fidèles serviteurs depuis près de deux cents ans, les Swann. Ayant eu à subir les dommages de la Première Guerre mondiale, les habitants de la demeure devront affronter la Grande Dépression qui menace. De vieux ennemis réapparaissent et les femmes de Cavendon devront s’unir, mais aussi s’adapter, pour survivre.

L’île du feu sacré, Barbara Wood, Presses de la cité : Emily a reçu une éducation religieuse et morale des plus strictes. Aussi, est-elle complètement déstabilisée lorsqu’elle arrive à Hawaï avec son mari, en tant que missionnaire, et qu’ils découvrent les us et coutumes des habitants. La jeune femme est très vite nostalgique de son pays, mais elle reste déterminée à partager sa foi… jusqu’à ce qu’elle rencontre le fringant capitaine Farrow. La sauvera-t-il d’un mariage sans amour contre lequel elle n’a jamais pensé à se révolter ? C’est là la première étape du voyage humain et sentimental qu’elle s’apprête à accomplir, car l’île est bientôt en proie à une terrible épidémie, qui a tout d’une malédiction.

Aïcha, Marek Halter, Robert Laffont : Aïcha, jeune épouse de Muhammad, est celle qui dit : « Je me souviens.  » Mon nom est Aïcha bint Abi Bakr. Depuis presque soixante années, on m’appelle Aïcha, Mère des Croyants. Bientôt, je le sais, Allah le Clément et Miséricordieux jugera ma vie. Il a voulu qu’elle soit longue, belle et terrible. Il a voulu que ma mémoire soit incomparable afin que je la mette au service de Sa volonté et de Son Envoyé. Avant que la mort ne saisisse mon corps et ma pensée, avant que mon âme ne flotte devant Lui et qu’Il ne me désigne ma place en Son royaume, le Tout-Puissant veut que je soupèse moi-même le bien et le mal qui marquèrent mon existence. Après bien des pensées et des réfl exions, il me semble que c’est aux jours d’après la grande victoire de Badr que commença l’oeuvre du mal qui déchire aujourd’hui encore mon coeur et celui de tous les vrais croyants. Aïcha clôt la trilogie des Femmes de l’islam. Cette épopée romanesque, qui est aussi une réflexion spirituelle, éclaire l’islam d’aujourd’hui, notamment dans ses relations avec le judaïsme et le christianisme. Ce dernier volet montre l’apparition d’un islam conquérant, qui a écarté les femmes malgré l’opposition de Muhammad et a mené à la division entre sunnites et chiites qui ensanglante encore le monde arabe et l’Occident.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s