Challenge 1#2 – Habits of the house

Habits of the HouseLa lecture en anglais du mois : Habits of the House, de Fay Weldon, paru chez Head of Zeus en 2012, dans le cadre du Challenge My tailor is rich

Quelle déception pour ce titre ! Décrit comme étant dans la droite lignée de Downton Abbey, je n’y ai retrouvé que le contexte (nous sommes presque à la même période, ici lors des tous derniers mois de 1899), mais ni l’ambiance, ni les personnages ne sont à la hauteur de la série de Julian Fellowes.

La famille Dilberne, des aristocrates anglais, vivent bien au-dessus de leurs moyens. Madame la Comtesse reçoit toujours pour le thé, les diamants sont toujours là, et la bonne dizaine de plats bien présente lors des réceptions, mais les caisses sont vides. Lady Isobel a donc trouvé une solution : marier son fils, l’héritier, Arthur, à une riche héritière américaine, Minnie O’Brien, qui vient de débarquer en Angleterre avec sa mère, la très volubile Tessa. La Saison est quasiment finie, et les héritières manquent, mais on fait avec ce qu’on a, en l’occurrence la fille d’un baron des parcs à bestiaux américains et d’une mère vulgaire, fille qui traînerait elle-même un passé plus que douteux ! Mais Arthur a deux passions : les voitures et Flora, sa maîtresse de Mayfair, une courtisane qui a l’air d’ouvrir les bras à plus d’un homme, et qu’il entretient royalement. Il risque d’être bien compliqué de lui faire entendre raison… Quand à Rosina, fille du comte et de la comtesse, c’est une féministe ayant décidé de ne pas se marier. Bref, tout va bien !

Quant aux domestiques, notons Grace, la femme de chambre de la comtesse, et Reginald, le valet, qui en savent beaucoup plus qu’ils ne devraient (et bien d’avantage que ce que pensent leurs maîtres).

L’intrigue était assez bien construite, et on avait envie d’en savoir davantage, mais j’ai été déçue par plusieurs choses :
la langue tout d’abord. Mon anglais n’est pas suffisamment bon pour que je puisse être vraiment au fait des subtilités de la langue, mais certains passages ressemblaient davantage à ce que je pourrais dire à une bonne copine au XXIe siècle qu’à un personnage de la fin du XIXe. Cet anachronisme, sans doute mis en place pour attirer d’avantage de lecteurs, casse l’ambiance.
– On s’attarde trop peu sur les domestiques à mon goût, mais peut-être auront-ils une place plus conséquente dans les prochains tomes.
– Il y a beaucoup de répétitions et de lenteurs, sans que cela puisse avoir le charme des livres de l’époque.

Bref, ce n’est pas un livre que je recommande malgré la jolie couverture et le résumé alléchant, et je ne suis vraiment pas sûre de lire les deux prochains tomes.

Habits of the house, Fay Weldon, Head of Zeus, 2012

Challenge_My tailor is rich_2

Publicités

2 thoughts on “Challenge 1#2 – Habits of the house

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s