Challenge 4#1 − La Maison de l’Orchidée

La maison de l'orchidée

Nouveau titre lu dans le cadre du Challenge 1 pavé par mois de Bianca. J’avais adoré Les Sept Sœurs, voyons ce qu’il en est de celui-ci !

Le roman commence par une vieille légende. Un prince de Siam tomba fou amoureux d’une femme. Pour lui prouver son amour, il voulut faire preuve d’un héroïsme sans nom. Il convoqua trois serviteurs (oui, c’est beaucoup plus pratique que se déplacer soi-même…) et leur ordonna d’aller cueillir l’orchidée noire, une fleur extrêmement rare. Le premier serviteur à revenir avec sera un homme riche, les deux autres seront immédiatement tués. L’un de ces serviteurs, plus malin que les autres, alla acheter une superbe orchidée dans un marché, puis la porta à un scribe, qui la colora avec de l’encre.
Le soir des noces, le prince offrit la fleur à sa femme, qui la laissa sur la terrasse. Juste avant l’aube, la jeune princesse se réveilla, et découvrit la fleur… magenta, la rosée du matin ayant gagné sur l’encre. Soucieuse de ne pas blesser son mari, elle jeta la fleur et revient trouver son prince en lui disant que la fleur avait été volée. Pour ne pas qu’il parte à la recherche des voleurs imaginaires, elle le calma en lui faisant comprendre que cette fleur leur a été donnée uniquement pour cette nuit très particulière, et qu’il était temps qu’elle parte aider d’autres personnes. Le prince crut jusqu’à sa mort que cette orchidée lui avait offert sa magie ce jour-là, mais n’était pas destinée à leur appartenir…

Retour de nos jours, en Angleterre. Alicia est soucieuse. Une terrible tragédie est arrivée à Julia, sa sœur. Depuis, cette talentueuse pianiste vit cloîtrée chez elle, dépérissant. Rien n’arrive à chasser cette dépression. Alicia parvient, néanmoins, à la faire sortir pour aller à la vente aux enchères du manoir tout proche, Wharton Park, où les deux femmes ont connu des moments de bonheur. Leurs grands-parents en effet travaillaient sur le domaine et, petites, les filles y ont passé un certain temps. Julia y a notamment rencontré Kit, l’un des membres de la famille possédant cette maison. Peut-être le retrouvera-t’elle maintenant ?

C’est une jolie histoire, avec des secrets de famille comme on aime, entre 1940 et nos jours, et des femmes au fort caractère. Le fil rouge de l’orchidée est poétique et apporte une touche exotique à l’histoire. J’ai été très touchée par certains personnages, comme Olivia, mais je n’ai pas eu la petite étincelle qui fait qu’on adore vraiment un livre. Néanmoins, c’est une jolie histoire qui se laisse lire !

La Maison de l’Orchidée, Lucinda Riley, City, 2012

1 pavé par mois

Publicités

One thought on “Challenge 4#1 − La Maison de l’Orchidée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s