Challenge 4#1 – Il était une fois

Il était une fois - 5 contes à redécouvrir

Une compilation des cinq romans d’Eloisa James dédiés aux contes de fées !

Cendrillon, La Belle et la Bête, La princesse au petit pois, Le vilain petit canard, Raiponce… Tous ces contes ont bercé notre enfance. Eloisa James a repris les principaux éléments de chacun d’eux, et les a transposés dans l’Angleterre du XIXe siècle, pour notre plus grand plaisir ! Et pour le Challenge 1 pavé par mois de Bianca, on ne pouvait rêver mieux.

Au douzième coup de minuit

Depuis la mort de son père, Kate vit sous la coupe de sa belle-mère, Marianna, dont l’occupation principale est de s’occuper de ses nouveaux vêtements, au détriment de la paye de ses employés, et de sa fille Victoria. Cette dernière d’ailleurs doit se marier incessamment sous peu, et être présentée à l’un des parents de son fiancé avant leur mariage, le prince Gabriel. Mais Victoria a été blessée au visage par l’un de ses chiens, et ne veut pas sortir ainsi. C’est donc Kate qui envoyée à sa place. Se faire passer pour la fiancée d’un homme qu’elle n’aime pas, et rencontrer le prince Gabriel, qui, malgré son caractère de cochon, est plutôt très charmant, ça va finir par faire beaucoup pour la jeune femme !

On adore chercher dans cette histoire tout ce qui fait le charme de Cendrillon ! On se laisse prendre au jeu de la pantoufle de verre, de la bonne marraine, tout en restant dans un contexte historique bien prononcé.

La Belle et la Bête

Linnet Thrynne n’a pas de chance : elle est déshonorée sans l’être ! (Ça a l’air compliqué comme ça à comprendre, mais vous allez voir, c’est finalement assez simple !) Elle a été vue en compagnie d’un prince très souvent, trop souvent pour la bienséance, sachant qu’absolument rien ne s’est passé entre eux. Mise au ban de la société, qui croit même qu’elle serait enceinte, il ne lui reste plus beaucoup de choix. Elle épousera donc Piers Yelverton, un duc dont personne ne veut et qu’on appelle la Bête : victime d’un accident quand il était jeune, il est depuis boiteux et impuissant. D’un tempérament colérique, médecin à la Dr House (l’auteur parle notamment de la série comme vecteur d’imagination !), ça ne va pas être le mari le plus évident ! Mais peut-être qu’il faudrait chercher un peu sous la carapace pour découvrir les qualités du duc…

Je dois dire que ce médecin aristocrate ne laisse pas de marbre ! Linnet en revanche est un peu une oie blanche, mais on fait vite abstraction.

La princesse au petit pois

Olivia est fiancée depuis toujours à Rupert, le fils du Duc de Catherwick, un ami de son père. Mais autant la jeune femme est belle et intelligente, autant Rupert… a des œufs brouillés à la place du cerveau. Néanmoins, Olivia fait contre mauvaise fortune bon cœur, et se trouve toujours du côté de son fiancé lorsque celui-ci est attaqué sur sa sensibilité et sa faiblesse.

Mais il n’y a pas qu’une seule fille chez les Lytton : Olivia a en effet une sœur jumelle, Georgiana. Cette dernière vient d’être choisie par la mère du duc de Sconce pour faire partie des quelques prétendantes pouvant prétendre à épouser le duc. Les deux sœurs font dont le trajet ensemble pour rencontrer Tarquin, duc de Sconce. Mais la calèche dans laquelle elles se trouvent se renversent, et Olivia, par une nuit d’orage, court chercher de l’aide dans le manoir du duc. Et il suffit que Quin, mathématicien et cartésien comme pas deux, découvre la superbe jeune femme trempée devant sa porte… pour qu’il l’embrasse. Donc si on récapitule : Olivia est fiancée à Rupert, Georgiana quasiment fiancée à Quin, mais Quin embrasse Olivia. Ils ne sont pas sortis de l’auberge !

Il y a de temps en temps quelques passages un peu longuets dans cette histoire, mais on suit avec impatience nos héros !

Une si vilaine duchesse

Le duc d’Ashbrook a réussi à ruiner sa famille, et même sa filleule, Theodora. Pour ne pas que ça se remarque, il n’y a qu’une seule solution : que James, son fils, épouse celle qu’il considère comme sa sœur depuis sa plus tendre enfance. Et malgré l’affection qui les lie, on ne peut pas dire que Theodora soit une beauté… Pourtant c’est une jeune femme pleine de sensualité qu’il découvre à ses côtés. Mais lorsqu’elle apprend les raisons de leur mariage, alors qu’elle pensait avoir trouvé le grand amour, elle chasse James du domaine. Et le jeune homme disparaît en mer…

C’est une des histoires les plus étonnantes, dans laquelle on découvre une femme à forte poigne qui pour une fois ne ressemble pas à un mannequin de Victoria Secret (mais qui se révèlera être une véritable gravure de mode), un pirate, et la transformation d’une amitié en amour. Et ça marche !

La jeune fille à la tour

Le duc de Kinross, Écossais réputé pour son inflexibilité en affaires et son planning réglé à la minute près, n’avait pas prévu de tomber amoureux de la très belle Edith Gilchrist. Mais bon, maintenant que c’est fait, il faut la demander en mariage, et organiser la célébration. La jeune femme quant à elle est également très impatiente. Brillante violoncelliste, elle a hâte de découvrir le pays de son mari. Mais leur nuit de noces se passe très mal, les deux amants étant aussi inexpérimentés l’un que l’autre. Et en apprenant à se découvrir, ils se rendent compte qu’ils sont peut-être allés un peu vite. Renonceront-ils quand même à leur amour ou réussiront-ils à surmonter leurs difficultés ?

C’est peut-être l’histoire qui m’a le moins convaincue, mais on se prend quand même d’affection pour ce couple incapable de se comprendre, et également pour le père et la belle-mère d’Edith, qui font également face à une crise de couple.

En résumé, ces cinq histoires réussissent parfaitement leur mission : vous faire rêver, retrouver les contes de fées de votre enfance mais en restant sur une base historique bien définie. Une jolie découverte !

Il était une fois, 5 contes à redécouvrir, Eloisa James, J’ai Lu, 1 184 pages

1 pavé par mois

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.