Hello from the Gillespies

Hello from the GillespiesUn coup de cœur pour ce titre !

Cela fait plus de trente ans que chaque année, Angela Gillespie envoie ses vœux dans un long mail, en fin d’année, à toutes ses connaissances. L’objet du mail ? Hello from the Gillespies ! Chaque année, son message montre l’amour dans la famille, que tout va bien, etc. Alors qu’en réalité, la famille Gillespie est une famille tout à fait traditionnelle, avec ses crises et ses disputes, et qu’en plus sa famille se moque régulièrement d’elle en lui disant que personne ne lit ! Son mari, Nick, à la retraite s’est découvert une soudaine passion pour la généalogie et passe beaucoup de temps au téléphone avec une jeune femme en Angleterre, leurs jumelles de trente-deux ans, Victoria et Genevieve, sont dans des impasses, tant professionnellement que personnellement, leur troisième fille, Lindy, n’arrête pas de pleurer et est incapable de trouver un boulot qui lui convienne plus de dix minutes, et leur petit garçon de dix ans, Ig, est mignon mais très bizarre, toujours accompagné de son ami imaginaire.

Cette année, Angela a beaucoup de mal à écrire son mail. Sa meilleure amie lui conseille donc, pour arriver à surmonter ça, de coucher par écrit la vérité, afin de faire le point. Dans un second temps, quand elle se sera calmée, elle pourra reprendre son mail à ses amis dans la plus pure tradition. Angela déverse donc toute sa colère et toute sa peine dans un long texte. Oui mais voilà, Ig se blesse, et Angela part en urgence à l’hôpital. Son mari, qui la sait très attachée à la tradition d’envoi de son mail, et qui voit sur l’ordinateur qu’elle n’a pas eu le temps de le faire (et pour cause, il n’est pas censé partir…), décide de s’en occuper pour lui faire plaisir. Et envoie donc tout ce que pense Angela de sa famille à la moitié de la Terre

On s’attache très vite à cette grande famille, pleine de défauts, qui ne sait pas toujours bien s’aimer, avec des caractères complètement différents. On se laisse porter par cette histoire, et on frémit à l’idée de faire la même bêtise ! Les personnages ont leurs forces et leurs faiblesses, mais on ne rentre jamais dans la caricature.

Bref, un titre comme on aimerait en lire plus souvent !

Hello from the Gillespies, Monica McInerney, Penguin, 2014

Publicités

3 thoughts on “Hello from the Gillespies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s