Parutions de la semaine – 19/01/2015

Chaque dimanche, je vais faire un point sur les sorties de la semaine qui m’intéressent, en m’aidant du Livres Hebdo si j’arrive à l’avoir à temps ou en allant sur les sites des éditeurs que je suis.

Le premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi, City : Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde…

Enflamme-moi, A. L. Jackson, City : Hantée par Jared depuis ses années de lycée, Aly s’est jetée à corps perdu dans une passion avec ce bad boy quand il est revenu des années plus tard. Elle est désormais prête à construire sa vie avec lui. Mais le jeune homme reste torturé par son trouble passé. Comment peut-il se pardonner ce qu’il a fait à sa famille ? Comment être sûr qu’il ne fera pas souffrir Aly de la même manière ? D’autant que Jared se heurte désormais à des personnes mal intentionnées, à un dangereux mélange de haines et de mensonges. Mais quand Aly est menacée, Jared perd tout contrôle, laissant libre cours à la rage qui lui a valu sa réputation de mauvais garçon. Il va se battre pour protéger Aly. A n’importe quel prix…

Rose, journal intime d’une duchesse, Karen Hawkins, J’ai Lu : Qualifié de plus beau parti d’Angleterre, lord Sinclair a toujours pris soin d’éviter les demoiselles à marier. Mais lors d’un bal, un peu éméché, il n’a pas résisté au charme atypique de la jolie Rose Balfour, une débutante bien plus délurée que les autres. Hélas pour lui, ce flirt s’est terminé par une cuisante humiliation en public. Quant à la petite peste, elle s’est volatilisée dans la nature. Six ans plus tard, Sinclair apprend que sa grand-tante, la duchesse de Roxburghe, reçoit dans sa propriété écossaise sept de ses filleules, parmi lesquelles une certaine… Rose Balfour. Toutes affaires cessantes, il accourt. Enfin, il a l’occasion rêvée de se venger !

Dans le lit d’un inconnu, Mary Wine, J’ai Lu : Le comte de Warwickshire vient de marier sa fille par procuration. Quant à son épouse, la comtesse Philipa, elle enrage. Sa précieuse Mary, partager la couche d’un barbare d’Écossais ? Jamais ! Aussi, profitant de l’absence de son époux, décide-t-elle de substituer à sa fille légitime la bâtarde du comte, Anne, dont l’existence même la nargue depuis des années. Menacée de représailles, Anne n’a d’autres choix que de prendre la place de sa demi-sœur et de rejoindre le fief de Brodick McJames, ce guerrier qui la prend pour une dame de haute lignée et dont elle est supposée bientôt porter l’héritier.

Sombre, divin et mortel tome 1, Secrets dévoilés, Lisa Renee Jones, J’ai Lu : Lindsey était une avocate brillante jusqu’à ce que son dernier dossier ruine sa carrière. Des années plus tard, son père étant atteint d’un cancer, la voilà contrainte de quitter son nouveau poste au FBI pour prendre les choses en main. Objectif numéro un : convaincre Mark Reeves, l’ancien associé de son paternel, de reprendre le cabinet juridique de ce dernier. Et, à l’heure où une délicate affaire de meurtres éclate, l’image du cabinet est en jeu. Lindsey mise tous ses espoirs sur Mark, qui s’évertue pourtant à se faire désirer. Or, le soutien de l’insaisissable avocat lui est crucial car les crimes se suivent et les victimes lui ressemblent étrangement : blondes, menues à la peau blanche…

Affaires de cœur, Nora Roberts, J’ai Lu : Une jeune anthropologue vient d’être embauchée par un riche écrivain californien pour l’aider à écrire son dernier livre ; une journaliste de télévision fait de l’ombre à son collègue, qui voit débarquer cette rivale d’un mauvais œil ; un policier qui traque des criminels en tout genre a pour mission d’offrir sa protection à une riche héritière…
Palm Springs, Washington, le Connecticut… trois duos inattendus, trois femmes de caractère, trois hommes sous le charme. Si rien ne semblait les lier, le destin, lui, s’est chargé de les réunir.

Un odieux chantage, Une enquête de Francesca Cahill, Brenda Joyce, J’ai Lu : Dans le New-York des années 1900, Francesca Cahill est une jeune intellectuelle engagée dans de nombreuses causes. Trouver un mari n’est pas sa priorité, ce qui n’est pas forcément du goût de son entourage. Bientôt, un évènement dramatique va piquer sa curiosité. Le fils d’un riche voisin est kidnappé. Seul indice, un message sibyllin qui commence par ces mots : F comme fourmi. . . Qu’est-ce que cela signifie ? Pour le comprendre, Francesca entame sa propre enquête au nez et à la barbe du séduisant Rick Bragg, le nouveau préfet de police exaspéré par ce détective en jupon qui n’a peur de rien.

De tout mon être, Désir fatal tome 1, Abby Gline, J’ai Lu : À dix-neuf ans, suite au décès de sa mère, Blaire quitte son Alabama natale pour trouver asile chez son père en Floride. Arrivée devant la luxueuse demeure, elle apprend que ce dernier est parti à Paris avec sa nouvelle femme, sans même lui avoir laissé le moindre mot. Et quelle n’est pas sa surprise de découvrir que la maison familiale est, en leur absence, devenue le lieu de toutes les soirées huppées du quartier ! À leur tête : Rush, vingt-quatre ans, adulé de tous, terriblement sexy… et son désormais demi-frère ! À l’approche de l’été, qu’elle va devoir passer seule avec lui, Blaire résistera-t-elle à la plus divine des tentations ?

Les sortilèges de la cité perdue, Preston & Child, J’ai Lu : Nora Kelly, archéologue stagiaire monte une expédition vers la cité antique des Indiens Anasazis, perdue dans un labyrinthe de canyons au coeur de l’Utah. Mais la cité semble garder un mystère, tandis que des ennemis, mi-hommes mi-bêtes font régner une terreur imprévisible. L’expédition tourne au cauchemar quand une tempête déverse des torrents de boue dans les canyons.

La flamme du prince, Amy Raby, Bragelonne : Afin de sceller une alliance garantissant à Kjall sa puissance militaire, la princesse impériale Céleste doit épouser le prince d’Inya. Malgré les blessures de son passé, infligées par des hommes qui profitaient d’elle pour accéder au pouvoir, Céleste tombe sous le charme du mage de feu.
Le prince Rayn n’a aucune intention d’allier son pays aux bellicistes kjallans.
Pourtant, ses véritables ennemis se cachent peut-être ailleurs… et la beauté et l’intelligence de la princesse pourraient bien faire vaciller ses convictions.
Alors qu’un complot politique vise à assassiner Rayn, l’attirance mutuelle entre Céleste et lui se transforme en passion torride. Pour sauver son peuple et se préserver, Céleste devra déterminer si les intentions de Rayn sont sincères. Ou bien l’amour risque de nouveau de la brûler…

Meurtres à LaMut, Raymond E. Feist, Bragelonne : Il n’y a pas de chemins faciles à Midkemia…
Depuis vingt ans, les mercenaires Durine, Kethol et Pirojil se battent pour de l’argent. Ils ont affronté toutes sortes d’ennemis et ne craignent plus grand-chose. Alors, quand on leur donne l’ordre d’accompagner une jeune aristocrate à un sommet politique dans la cité de LaMut, les Trois Épées croient à une mission facile.
Mais rien n’est simple dans cet univers de faux-semblants, fourbe et violent.
Entourés de nobles ambitieux et retors, les mercenaires doivent résoudre une série de meurtres sanglants… L’avenir politique de Midkemia repose entre leurs mains.

Elle s’appelait Tomoji, Jiro Taniguchi, Rue de Sèvres : Japon, début du XXe siècle, préfecture de Yamanashi. Là, au coeur d’un monde rural paisible dont les rythmes et les préoccupations paraissent à des années-lumière de la trépidante Tôkyô, l’existence de la jeune Tomoji, d’abord enfant puis adolescente et enfin jeune femme, suit les méandres d’une destinée humaine capricieuse, marquée par l’alternance des joies, des souffrances et des coups du sort. Elle connaîtra surtout, grâce à sa rencontre avec le séduisant Itô, le bonheur de l’éveil à l’amour, clé de son épanouissement futur.

L’homme qui marche, Jiro Taniguchi, Casterman : Qui prend encore le temps, aujourd’hui, de grimper à un arbre, en pleine ville ? D’observer les oiseaux, ou de jouer dans les flaques d’eau après la pluie ? D’aller jusqu’à la mer pour lui rendre un coquillage dont on ne sait comment il est arrivé chez soi? L’homme qui marche, que l’on apprend à connaître à travers ses balades, souvent muettes et solitaires, rencontre parfois un autre promeneur avec qui partager, en silence, le bonheur de déambuler au hasard.

Les contrées sauvages tome 2, Jiro Taniguchi, Casterman : Au milieu d’une nature aussi cruelle que ses paysages sont sublimes et les créatures qui la peuplent sont hostiles, l’homme est la proie de tout, et surtout de lui-même. Véritable périple à travers les grands espaces, des montagnes japonaises aux étendues de l’Ouest américain, cette anthologie n deux tomes donne à voir une facette encore méconnue en France de l’oeuvre de Taniguchi : l’époque où, nourri de bande dessinée européenne, il s’essayait avec succès à la BD de genre en y insufflant ce qui est aujourd’hui encore sa marque de fabrique : un immense talent de raconteur d’histoires.

Angélique et le roi, Anne Golon, L’Archipel : Qui reconnaîtrait à la cour du Roi Soleil, en cette grande dame élégante de Versailles, la fille du pauvre baron de Sancé et la femme apeurée qui, après la mort de Joffrey de Peyrac, a dû lutter pour arracher ses fils à la misère !
Angélique ne craint plus rien. Et connaît toutes ses armes… Elle s’en servira pour l’âpre combat qui l’oppose au marquis Philippe du Plessis-Bellière, cet archange glacial qu’elle a voulu épouser en secondes noces pour parvenir à la Cour. Mais Louis XIV entre en scène et Philippe, en parfait courtisan, s’efface. Tous ses biens sont au Roi de France, même sa femme… Mais Mme de Montespan ne reculera devant rien pour conserver sa place de première maîtresse… Amours frelatées et cœurs féroces : Angélique découvre l’envers du décor.
La série Angélique comprend treize tomes, parus en France de 1957 à 1985. Voici la réédition de la « version d’origine » du 3e tome (1959).

Fight for Love tome 2, Katy Evans, Hugo : Dans le best-seller international REAL, tome 1 de la série Fight for Love, le si sexy bad boy de la ligue underground de boxe, Remington Tate rencontre enfin son âme sœur. Engagé pour s’occuper de sa condition physique, Brooke Dumas provoque en lui un désir intense et elle devient pour « Remy » aussi nécessaire que l’air qu’il respire. Il ne peut plus vivre sans elle. Brooke n’avait jamais imaginé qu’elle ferait sa vie avec l’homme dont toutes les femmes rêvent. Malheureusement tous les rêves ne deviennent pas réalité et au moment où ils ont le plus besoin l’un de l’autre, Brooke doit s’éloigner du ring et donc de Remy. Entre eux la distance et la noirceur s’installent et la seule chose que Brooke puisse faire est de se battre pour l’amour de cet homme qu’elle surnomme « LE MIEN ».

Nos faces cachées, Amy Harmon, Robert LaffontLe roman phénomène de l’auto-édition Young Adult, best-seller aux États-Unis.
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être…
Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre.
L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire.
L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant.
Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

L’une contre l’autre, Sylvie Ohayon, Robert Laffont« Vous aurez du mal à croire à mon histoire, pourtant c’est arrivé. »
Mani n’a pas été désirée, et ses parents le lui ont vite fait comprendre. Elle encombre sa mère, elle ennuie son père. Mani est une enfant délaissée, une pousse sauvage. C’est à l’âge de ses premiers pas que son père la frappe pour la première fois. Sa mère, trop anxieuse de perdre l’homme de sa vie, ferme les yeux.
Heureusement, Mani a Gabrielle, sa tante, pour veiller sur elle. Gabrielle donne à sa nièce tout l’amour qu’elle a en elle. Tant d’amour que la mère de Mani lui interdit brutalement de voir l’enfant. Gabrielle ne supporte pas la séparation : brisée de chagrin, elle se jette par la fenêtre. Les voisins la trouvent morte sur le bitume de la cité.
Pourtant, Gabrielle continue de veiller sur sa nièce. Depuis son au-delà. Elle se rend vite compte, à sa grande surprise, qu’elle peut influer sur le cours du bas monde et communiquer subtilement avec Mani. Elle suit sa nièce du coin de l’oeil, la veille quand elle dort, prévient les drames de son existence et tente de lui faire renouer les liens avec sa mère. Elle va la sauver.
Et si les anges gardiens existaient ?

Des amis si proches, Danielle Steel, Pocket : Depuis la maternelle, Andy, Izzie, Billy, Gabby et Sean sont inséparables. Leur amitié a surmonté les difficultés de l’adolescence, les disputes et les jalousies. Ainsi, même à l’université, alors que chacun suit ses rêves et vit ses propres expériences, leur complicité reste intacte. Mais un événement tragique risque de changer la donne. Les cinq amis vont devoir faire face, ensemble, tout en sachant que rien ne sera plus jamais comme avant.

Les enfants du Pas-du-Loup, Marie-Bernadette Dupuy, Pocket : En 1863, à Saint-Simon, petit port au bord de la Charente. Louise rêve, au bord de l’eau, au retour d’Hugo. Depuis des années, elle ne pense qu’à lui. Mais Hugo, de huit ans son aîné, ne voit en elle qu’une enfant. C’est au Pas du Loup, au bord du fleuve, qu’il lui a confié ses espoirs : posséder sa propre gabare, et retrouver un jour Alexandrine, une voisine de rivage, rencontrée dans une autre ville il y a longtemps…
Pourtant, les chemins d’Hugo et de Louise ne cesseront de se croiser. Et de courtes joies en terribles épreuves, les caprices du destin feront prendre à leur vie un étonnant chemin.

Le carnet de Lili, Annick Kiefer, Pocket : Trentenaire blessée par la vie, Clémentine se lance sur la route de Compostelle, simplement accompagnée de sa chienne Morvane. En chemin, elle fait halte dans le petit village de Marcilhac, ou elle tombe sous le charme d’un vieil hôtel abandonné. En explorant les lieux, Clémentine découvre le journal de l’ancienne propriétaire, Liliane. Celle-ci y dévoile les secrets et blessures de son existence… Grâce au chemin qu’elle va parcourir dans les souvenirs de Lili, et avec le soutien de Patrick – un homme séduisant et mystérieux rencontré par hasard –, Clémentine pourrait bien réapprendre à vivre…

Une saison pleine de promesses, Cathy Kelly, Pocket

Dans son ombre, Gerald Seymour, Sonatine : Londres, 2001. Joey Cann se tient devant une maison qu’il a vue des centaines de fois sur des photos, dans des dossiers, dans des rapports : celle d’Albert William Packer, un richissime homme d’affaires soupçonné d’appartenir à la mafia londonienne. Joey est membre de l’Église, surnom d’un service des douanes britanniques qui vient de subir un cuisant revers. Après trois ans de surveillance, un coût de 5 millions de livres, un procès retentissant, Packer, qui a été emprisonné pendant des mois, vient en effet d’être libéré suite à la défection d’un témoin clé. Si l’enquête est officiellement close, Cann s’est malgré tout juré de ne jamais renoncer. Il sera désormais dans l’ombre de sa cible, en permanence. Un homme retrouvé mort à Sarajevo va bientôt forcer Packer à sortir de son antre pour gagner la Bosnie. C’est sur ce terrain inattendu, dans un pays durement éprouvé par la guerre, que Cann, accompagné de Maggie Bolton, une experte en surveillance, va tenter de le piéger.
Avec cet affrontement de deux hommes aussi complexes l’un que l’autre, ce thriller passionnant nous emmène dans un voyage plein de suspense au cœur des Balkans, où l’internationale du crime s’est largement enracinée. Ancien grand reporter ayant sillonné le globe pendant des décennies, Gerald Seymour, dont l’œuvre était jusqu’ici inédite en France, est considéré dans les pays anglo-saxons comme le seul équivalent de John le Carré. À la lecture de Dans son ombre, on comprend aisément pourquoi.

Deux gouttes d’eau, Jacques Expert, Sonatine : Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, tuée à coups de hache. Elle s’appelle Élodie et son ami, Antoine Deloye, est identifié sur l’enregistrement d’une caméra de vidéosurveillance de la ville, sortant de chez elle, l’arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s’obstine à nier malgré les évidences. Il accuse son frère jumeau, Franck, d’avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point une machination destinée à le perdre. Quand Franck Deloye arrive au commissariat central pour être entendu, le trouble est immense : il est impossible de différencier les deux hommes, qui se ressemblent, littéralement, comme deux gouttes d’eau… Le divisionnaire de la PJ en charge de l’enquête, Robert Laforge, un homme réputé pour sa compétence mais aussi son intransigeance et ses éclats incontrôlés, va devoir tirer au clair avec son équipe ce véritable casse-tête. Lequel des deux jumeaux ment, lequel est le bourreau, lequel la victime ?

Le défilé des vanités, la mode sens dessus dessous, Cécile Sepulchre, Points Seuil : Que n’aurait pas fait Marine pour infiltrer le milieu glamour de la mode ? L’arrivée de la jeune stagiaire dans le célèbre magazine Luxe Addictbouscule le fragile équilibre de la rédaction. Entre la Provinciale ambitieuse et les Parisiennes blasées, c’est le choc des cultures. Futilités drôlissimes et coups de griffes rythmeront son initiation à cet étrange univers…
Bienvenue dans le monde merveilleux des vanités !

Les fidélités, Diane Brasseur, Points Seuil : Depuis un an, il mène une double vie. Il a cinquante-quatre ans, une famille à Marseille et une liaison à Paris. Il est infidèle et se le répète plusieurs fois par jour pour s’en convaincre. Il fait l’amour avec sa maîtresse, il fait l’amour avec sa femme. Il ne sait plus qui il trompe avec qui. Enfermé dans son bureau, il voudrait faire un choix : quitter l’une ou l’autre.

Infidèles, Abdellah Taïa, Points Seuil : Slima est prostituée. Son fils, Jallal, lui ramène des clients, des soldats de la base militaire de Salé au Maroc. Dans cette nuit sans fin qu’est leur existence règne une déesse venue d’Amérique. Blonde, du « feu sur sa tête », elle s’appelle Marilyn Monroe… S’inspirant de son mystère, Jallal et Slima, séparés par l’hypocrisie des hommes, vont s’inventer un destin dans une foi inédite en l’Islam.

Le pays du lieutenant Schreiber, Andreï Makine, Points Seuil : « Je n’aurais jamais imaginé un destin aussi généreusement ouvert sur le sens de la vie. Une existence où se sont incarnés la fidélité et le courage, l’intense volupté d’être et la douleur, la révolte et la sérénité. Un homme qui a vécu à l’encontre de la haine, a aimé au milieu de la pire sauvagerie des guerres. Un soldat qui a su pardonner sans rien oublier. »

Un gros poisson, Martha Grimes, Presses de la cité : Candy et Karl ne sont pas des tueurs à gages ordinaires : ils ont des scrupules et ne tuent que les personnes qui, selon eux, le méritent. Leur nouvelle mission : éliminer un agent littéraire véreux, L. Basse Hess, qui cherche à extorquer des commissions exorbitantes à ses clients pour des titres qu’il n’a même pas vendus ! Mais Hess va leur donner du fil à retordre…

Bleu Gentiane, Madeleine Mansiet-Berthaud, Presses de la citéAprès la mort tragique de son époux, contrebandier à ses heures, Gentiane doit faire face, seule ou presque : la vaste ferme à diriger, et ces lettres étranges qu’elle reçoit…
Qui se cache derrière ces messages sibyllins ? Et à quelle fin ?
Une nouvelle plume féminine dans Terres de France.
Fin du XIXe siècle. Seule ou presque, la belle Gentiane a désormais la lourde charge de la Vouivre, l’une des plus importantes fermes de la région. Son mari Clovis, père de leur petit Joris, n’est plus. Il est tombé des fameuses « échelles de la mort » lors d’une périlleuse tentative de contrebande, pratique alors courante dans ce pays franc-comtois niché entre montagnes et forêts.
La jeune femme s’est résignée à accepter l’aide de Gildas, paysan expérimenté, qu’elle ne connaît que trop bien. En dépit de ses réticences, cette présence la rassure. Néanmoins, cette présence la rassure. Ce qui l’inquiète, ce sont ces étranges lettres anonymes qui lui parviennent, accompagnées de bouquets de gentianes…

La fille sans nom, Angelika Klüssendorf, Presses de la cité« Une fille forte, pour un roman fort. », Die Welt
C’est l’histoire d’une fille livrée à la fureur destructrice d’une mère infantile et sadique. La fille se défend comme elle peut contre cette femme instable, mais aussi contre le monde extérieur : les adultes qui la jugent, ses camarades de classe qui l’évitent. Elle tourmente son petit frère, vole dans les magasins, partout elle se distingue par son comportement asocial. Jamais elle ne demande d’aide. A qui, d’ailleurs, pourrait-elle s’adresser ? Elle est seule et doit se construire seule. C’est la trajectoire bouleversante d’une fille mal aimée qui, malgré tout, possède une force et un appétit de vivre qui lui permettent d’avancer.
Avec La fille sans nom, Angelika Klussendorf nous fait découvrir l’une des faces sombres de l’ex-République démocratique allemande, celle où l’enfance n’avait pas sa place, et signe un roman d’une grande sobriété, sans pathos ni misérabilisme.

Lola et le garçon d’à côté, Stephanie Perkins, La Martinière jeunesse : Lola Nolan, 17 ans, rêve de devenir styliste. Pour elle, s’habiller est une fête, et « simplicité » ne fait pas partie de son vocabulaire. Elle vit à 100 à l’heure, et, avec Max, un très séduisant musicien, elle a de grands projets pour l’avenir. Pourtant, quand Cricket Bell, son ancien amoureux, s’installe à nouveau dans la maison d’à côté, après plusieurs années d’absence, Lola voit ses certitudes vaciller. Et si Lola s’était trompée ? Si Max, le stylisme, la mode, la musique n’étaient que des paravents masquant ses véritables désirs ? Cricket, si loin pourtant des préocupations apparentes de Lola, pourrait bien être seul capable de la combler… À condition qu’elle accepte de changer. De tout changer…

Paddington n’en fait qu’à sa tête, Michael Bond, Michel Lafon : Paddington a décidément le don pour s’attirer des ennuis : comment une simple séance de jardinage a-t-elle bien pu se transformer en une course folle à dos de tondeuse, qui menace de semer le chaos dans toutes les rues de Londres ? Si Paddington peut toujours compter sur le soutien de son fidèle ami M. Gruber, le brocanteur parviendra-t-il cette fois à le tirer d’affaire ?
Une bêtise à l’horizon ?
Cherchez Paddington !

Paddington explorateur, Michael Bond, Michel Lafon : Vive les grandes vacances ! Cette année, c’est Paddington qui organise le voyage de la famille Brown, direction la France. M. Brown s’inquiète, mais le reste de la famille est ravi… Car comment imaginer qu’ils vont participer malgré eux au Tour de France ? Le petit ours arrivera-t-il, cette fois-ci, à les sortir du pétrin dans lequel il les a conduits ?
En route, Paddington !

Le silence de Melody, Sharon M. Draper, Michel LafonQuand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.

L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir, Rosa Montero, Métaillié : Chargée d’écrire une préface pour l’extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de Pierre Curie, Rosa Montero s’est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l’analyse de notre époque et l’évocation intime. Elle nous parle du dépassement de la douleur, de la perte de l’homme aimé qu’elle vient elle-même de vivre, du deuil, de la reconstruction de soi, des relations entre les hommes et les femmes, de la splendeur du sexe, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l’ignorance, de la force salvatrice de la littérature et de la sagesse de ceux qui apprennent à jouir de l’existence avec plénitude et légèreté. Vivant, libre, original, ce texte étonnant, plein de souvenirs, d’anecdotes et d’amitiés nous plonge dans le plaisir primaire qu’apporte une bonne histoire. Un récit sincère, émouvant, captivant dès ses premières pages. Le lecteur sent, comme toujours avec la vraie littérature, qu’il a été écrit pour lui.  « Rosa Montero aime le risque (…) et elle risque tout pour que nous nous remettions à croire dans les relations entre le langage et la réalité, dans le pouvoir des mots. » Enrique Vila-Matas

À la vie, à la mort, Colette McBeth, Les Escales : Meilleures amies depuis l’adolescence, Rachel et Clara se sont promis qu’elles le resteraient à vie. Une dizaine d’années plus tard, elles sont toujours proches mais les liens qui les unissaient se sont distendus.
Rachel poursuit une brillante carrière à la télévision et mène une vie stable avec son compagnon ; Clara, elle, peine à trouver son équilibre et se fait plus distante.
Quand Rachel doit couvrir la disparition d’une jeune femme, elle découvre avec stupeur qu’il s’agit de Clara. La journaliste se lance à sa recherche, au risque d’exhumer les secrets du passé.

Notre mère, Koren Zailckas, BelfondTrois enfants, une belle maison, un couple uni : bienvenue chez les Hurst. Pourtant, sous le vernis de la famille idéale se cachent de profondes ténèbres… Un roman psychologique furieusement prenant, impressionnant de mordant et de crédibilité.
Qu’est-ce qui a conduit Violet Hurst, seize ans, en hôpital psychiatrique ? Qu’est-ce qui l’a poussée à attaquer Will, son petit frère autiste, à coups de couteau ? Un de ces accès de colère dont elle est devenue coutumière ? Ou, comme le suggère sa mère, Josephine, un coup de folie ?
Dangereuse pour elle et pour les autres, mise à l’écart de sa famille, la jeune fille réfléchit, ressasse, cherche l’origine de sa détresse psychologique, de sa récente addiction au LSD, de ses tendances à l’autodestruction. Tente de comprendre ce qui pousse son père à se noyer dans le travail, dans l’alcool ; ce qui brise chaque jour un peu plus la fragile confiance en soi de Will ; ce qui a poussé sa soeur aînée Rose à fuir le domicile familial un an plus tôt sans laisser d’adresse.
Et si la raison était à chercher du côté de Josephine ?
Entre Violet et sa mère, le combat s’annonce dantesque. Le prix à payer pour trouver enfin la vérité…

Les mirages du destin, Belva Plain, BelfondL’une des plus belles sagas de Belva Plain. Amour, argent, secrets, trahison et tragédie, ou quand l’irrésistible ascension d’un homme bouleverse à jamais le destin de ceux qu’il aime.
Fils de modestes fermiers du Sud, Robb MacDaniel vient d’obtenir une bourse inespérée pour financer ses études de droit.
Un nouveau défi dans lequel Robb se lance à corps perdu. Et l’acharnement paie : diplômé avec les honneurs, il ne tarde pas à se faire une place dans l’un des plus prestigieux cabinets d’avocats de la ville. C’est là qu’il rencontre Ellen Grant, la fille d’un homme de loi renommé, illustratrice brillante et passionnée.
Commence alors une nouvelle vie, aisée, heureuse. Mais le jeune avocat en veut toujours plus : richesse, réussite, amour, rien ne semble pouvoir le combler. Et pourtant, comment parvenir à oublier Lily, son premier amour ? Robb pourra-t-il jamais renier ses racines ? Combien de temps avant que sa bonne étoile, sa plus solide alliée, ne l’abandonne ? À courir après des chimères, Robb ne voit pas se profiler les drames qui menacent non seulement sa vie, mais aussi celle de sa femme et de sa fille…

Blue Bay Palace, Nathacha Appanah, Folio : « Je me suis redressée brusquement et une goutte de sueur s’est échappée derrière mon oreille. Elle a suivi un moment la ligne de ma mâchoire, a glissé le long de mon cou pour trouver son chemin entre mes seins. Aujourd’hui encore, je la sens, cette trace première qui m’a marquée jusqu’au creux de mon ventre. Je regardais en silence ce garçon qui se tenait devant moi et tout ce que je sentais, c’était cette goutte de sel qui me caressait l’oreille, la mâchoire, le cou, la peau tendue entre les seins pour mourir dans mon nombril. J’ai eu l’impression stupide et pourtant si agréable que c’était son doigt qui descendait lentement, lentement… »
Maya a dix-neuf ans. Elle vit à Blue Bay, un village bordé d’un côté par l’océan, de l’autre par un hôtel de luxe. Entre mer et soleil, images immaculées pour touristes et venelles crasseuses pour indigènes, elle poursuit l’amour.

Le donjon de Lonveigh, Philippe Le Guillou, Folio : Qui est Thomas Daigre, célèbre écrivain reclus dans un château en Irlande? Que cache-t-il de sa vie passée, de ses amitiés avec des intellectuels soupçonnés de collaboration? Pour comprendre et reconstruire une certaine vérité, le narrateur va voir chez lui, dans un donjon qui domine la mer et la lande, le vieil homme dont il admire l’œuvre. Il rencontrera aussi le majordome de Lonveigh et Florence Daigre, étrange peintre qui fait poser son père nu en saint Sébastien percé de flèches. Mais on n’entre pas dans tant de secrets sans être atteint soi-même au plus profond…
Les falaises de l’Irlande, les tourbières, les prairies qui surplombent le champ des vagues et le chaos des rochers servent de toile de fond à cette histoire passionnée où l’on retrouve, comme dans Le dieu noir et La rumeur du soleil, l’envoûtement des paysages et le vertige de la mémoire.

Un jour on se rencontrera, Lizzie Doron, Héloïse d’Ormesson : Tel-Aviv, dans les années cinquante. Les secrets peuplent les foyers des survivants. Aliza souffre du silence de sa mère, et pour combler le vide du père absent, l’invente sous les traits d’un soldat parti au combat ou d’un intellectuel exilé aux États-Unis. Est-il seulement en vie ? Ne serait-il pas là, tout près, à jouer à cache-cache avec elle comme elle aime à le penser ?
Aujourd’hui, rares sont ceux qui connaissent la vérité, mais les langues se délient et les souvenirs ressurgissent pour aider Aliza à comprendre pourquoi sa mère a préféré se taire.
En détective de la mémoire, Lizzie Doron mène une enquête bouleversante sur ses origines avec une sincérité et un humour déroutants. La petite Aliza, devenue romancière, va cesser de se raconter des histoires, elle est désormais prête à écrire la sienne.

À corps perdus tome 2, S’abandonner, Maya Banks, Milady : Jamais l’invitation au voyage érotique n’a été si délicieusement indécente…
Kylie se sent irrésistiblement attirée par son patron… mais Jensen l’effraie au plus haut point : c’est un homme autoritaire aux tendances dominatrices. Fragilisée par un passé douloureux, la jeune femme se sent incapable de lui accorder sa confiance.
Jensen sait qu’il devra s’armer de patience pour la séduire. Mais ce qu’il souhaite avant tout, c’est lui prouver que la domination n’est pas forcément synonyme de douleur et de discipline. Si Kylie rend les armes et accepte de se livrer émotionnellement, le lien qui se tissera entre eux devrait lui permettre d’aller de l’avent. Jensen ne reculera devant rien pour l’en convaincre.

Rien qu’une semaine, Stacey Lynn, Milady : Sept jours pour transformer une liaison en passion.
Mia ne croit pas au grand amour, et l’idée de s’engager la terrifie. La relation qu’elle entretient avec Chase, le batteur extraordinairement sexy du groupe de Zach Walters, se cantonne à des week-ends entre deux tournées ou des visites en coulisses.
Aussi, lorsque Chase veut entamer une histoire sérieuse, Mia prend la fuite. Pourtant, le beau musicien n’a pas l’intention de la laisser filer. Lors du mariage de son meilleur ami, il arrache une promesse à Mia : qu’elle lui accorde une semaine ensemble, et il lui prouvera qu’ils sont faits l’un pour l’autre…

Trois secrets entre nous, Monica Murphy, Milady : J’ai désespérément besoin d’elle. Si elle s’en allait, j’aurais l’impression de perdre une part de moi-même. Je crois que je suis amoureux d’elle, malheureusement j’ai le don de faire du mal à ceux que j’aime. Je ne peux pas lui infliger ça, mais je ne peux pas non plus la laisser s’en aller.
Incapable de faire le deuil de son frère, Jen décide de couper les ponts avec sa famille et de devenir strip-teaseuse pour assurer sa subsistance. C’est alors que Colin, le meilleur ami de son frère, refait surface. Cet homme providentiel l’aide à se tirer d’affaire et lui propose un poste de serveuse dans son prestigieux restaurant. Elle se sent terriblement attirée par son protecteur, mais ce dernier lui cache de sombres secrets qui le réveillent chaque nuit. S’il refuse de lui révéler ce qui le hante, toute relation entre eux est impossible. S’il l’aime vraiment, il sait ce qui lui reste à faire.

Aventuriers des Highlands tome 2, Le guerrier indomptable, Vonda Sinclair, Milady : Sa plus grande bataille sera de gagner le cœur de sa femme.
Lorsque le roi incite lady Angélique à épouser le vaillant Lachlan MacGrath, robuste guerrier écossais dont la réputation de séducteur n’est plus à faire, elle refuse catégoriquement.
À quoi bon s’unir à un homme qui lui sera infidèle à la première occasion ? Pourtant, elle a désespérément besoin de sa protection en cette période troublée. Lachlan a toutes les femmes à ses pieds, mais il est intrigué par cette lady qui ose repousser ses avances. Le guerrier va alors assiéger son cœur jusqu’à obtenir une capitulation sans condition.

La duchesse des cœurs tome 3, Lord Ash à tout prix, Sally MacKenzie, Milady : Mariage et Quiproquos.
Le marquis d’Ashton était très jeune lorsqu’il a épousé Jessica. Certains malentendus les ont éloignés et il regrette d’avoir accordé sa confiance à cette femme volage. Mais Ash se trompe sur toute la ligne. Peinée d’être soupçonnée d’adultère, Jess s’est murée dans le chagrin. Pourtant, l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre ne s’est jamais éteint, et avec un peu de chance, ces deux-là se choisiront une seconde fois.

La septième victime, Mary Burton, Milady : Même les tueurs aiment le travail bien fait.
Lara Church a échappé de peu à l’Étrangleur de Seattle.
Ce tueur en série laissait le corps de ses belles et jeunes victimes dans des robes blanches cousues main. Voilà sept ans qu’il a disparu, et Lara, partie à Austin, tente de reconstruire sa vie malgré l’amnésie qui a effacé les souvenirs de son agression. Mais l’Étrangleur retrouve sa trace. Et entre la proie et son bourreau ne se dresse qu’un Texas Ranger, James Beck, déterminé à empêcher le tueur d’atteindre sa septième victime…

Contes de filles tome 2, Cendrillon relookée, Hope Tarr, Milady : Le geek va-t-il se transformer comme la grenouille des contes de fées ?
Francesca déteste Greg, P.-D.G. en informatique aux troublants yeux bleus. Greg exècre Francesca, jolie et froide photographe de mode. C’est donc avec horreur qu’ils se retrouvent sur le plateau de Projet Cendrillon, une émission de téléréalité qui transforme des ringards en fashion victims. Pourtant, provoquée par sa pire ennemie, la photographe parie qu’elle peut relooker le jeune homme et le faire gagner l’émission. Charmé malgré lui par la jeune femme, il devra lui prouver que, sous ses lunettes et ses tee-shirts démodés, se cache un prince charmant…

Wicked lies, Nancy Bush et Lisa Jackson, Milady : Donner la vie, ou trouver la mort ?
Laura Adderley a choisi le pire moment pour tomber enceinte.
Pas parce que son mari et elle sont en pleine procédure de divorce, ni parce qu’elle se sent attirée par Harrison, un reporter venu enquêter sur la communauté à laquelle elle appartient. Mais parce que son intuition hors du commun lui crie qu’un être maléfique la traque… Un tueur en série vient de s’échapper de l’hôpital psychiatrique tout proche. Laura devra élucider l’énigme qui pousse ce psychopathe à s’acharner sur sa communauté, si elle veut lui échapper… et protéger son bébé.

Blackmoore, Julianne Donaldson, Milady

Cinquante nuisances d’Earl Grey, Fanny Merkin, Milady : Une parodie désopilante qui vous fera mouiller le sachet.
Comme le hasard fait bien les choses, Anna, étudiante naïve aux mensurations idéales, a rencontré un homme incroyablement riche, divinement mystérieux, et délicieusement plus âgé qu’elle. Depuis, elle passe son temps à soupirer et à  se mordre la lèvre inférieure.
Surmonter les cinquante nuisances d’Earl Grey ne sera pas une mince affaire. Entre son admiration sans bornes pour le groupe Nickelback, son insupportable penchant pour le goût de la Bud Light et sa singulière addiction au BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), Anna n’est pas au bout de ses surprises… et vous non plus.

À un fil, Rainbow Rowell, Milady : Je n’ai pas envie de rompre avec toi, pas maintenant. Pas ce soir, en tout cas. Ce soir, j’ai envie de faire comme si tout le reste n’existait pas. J’ai envie d’être amoureux de toi.
Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?

Publicités

2 thoughts on “Parutions de la semaine – 19/01/2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s