Mini-critiques 12

Bienvenue dans ce douzième post de mini-critiques. Les premiers sont disponibles ici.

MC12

La Revanche d’Angie, Délicieuse Douleur, Gilles Milo-Vaceri, Harlequin, 2013

La Revanche d'AngieSi, pendant trois semaines, Angie a dû se plier à tous les désirs de Kylian et relever quatorze défis tous plus troublants les uns que les autres, c’est maintenant à son tour de dicter les règles du jeu, et d’imposer ses volontés – toutes ses volontés – à Kylian. Un petit jeu qui s’annonce encore plus excitant que le précédent…

***

Bon, c’est une petite nouvelle érotique très courte, mais qui ne m’a pas laissé de souvenir impérissable. Il faut dire que l’épilation des fesses d’un homme ne m’excite pas forcément… C’est un texte qui ne m’a fait ni chaud ni froid. 

Catégories : érotique, littérature française, ebook gratuit

***

La Belle de Wolff Mountain, Janice Maynard, Harlequin, 2014

La Belle de Wolff MountainJe vais vous emmener à Wolff Mountain… Bien que blessée à la suite d’un accident, Gillian aurait reconnu la voix de Devlyn Wolff entre mille. Hélas, celui qui a brisé son cœur d’enfant, et qui ne semble avoir gardé aucun souvenir de leur rencontre passée, exerce toujours un étrange pouvoir sur elle. Est-ce dû à la sensualité irrésistible qui émane de lui, à son regard intense, à son sourire dévastateur ? Quoi qu’il en soit, et parce qu’elle est contrainte de le suivre dans son château, en pleine nuit, Gillian reste sur ses gardes. Cet homme est un séducteur, et elle a tout intérêt à se tenir aussi éloignée de lui que possible…

***

Bon, ce n’est pas la meilleure romance, loin de là ! Pour ne vous donner qu’un exemple :

Mais elle n’avait besoin d’aucune protection. Elle avait appris à se débrouiller seule. Elle avait une carrière professionnelle, même si celle-ci s’était momentanément interrompue ; elle savait changer un pneu, n’avait pas peur des souris et était capable de faire des projets d’avenir.

Mais quelle femme formidable ! Ami des clichés, bonsoir. Et à côté de ça, un homme aux blessures secrètes, mais il suffit que Gillian vienne vers lui pour que tout aille pour le mieux et qu’il veuille des enfants, alors que deux pages avant il en était incapable. Bref, passez votre chemin !

Catégories : romance, ebook gratuit

***

J’aime pas les autres, Jacques A. Bertrand, 1018, 2009

J'aime pas les autresIl y a eu la petite école, la règle en bois, les humiliations publiques. Etre le fils du maître, c’est forcément devoir faire mieux. Mieux que les autres. Il y a eu le lycée, le pensionnat, le pion sadique et le renvoi. Tout ça à cause de qui ? À cause des autres. Et après, le service militaire, ou il faut encore les supporter. Et puis les femmes. C’est compliqué les femmes. Parce qu’il faut choisir l’une. Ou l’autre. Entre roman d’apprentissage et récit autobiographique, Jacques A. Bertrand nous enchante, comme toujours par sa finesse, son humour et son élégance d’esprit.

***

Quel ouvrage cynique ! Dans les premières pages, l’auteur revient sur son enfance, et c’est presque le pire parce qu’on s’y reconnaît vraiment. C’est un petit livre vraiment très fort en présence.

Catégories : littérature française, texte court

***

Ma vie, mon ex et autres calamités, Marie Vareille, City, 2014

Ma vie, mon ex et autres calamitésJuliette a un amoureux, un job, un appartement et trente-et-une paires de chaussures. Mais toutes les bonnes choses ont une fin : du jour au lendemain elle se retrouve célibataire, chômeuse et sans logement ! Elle déprime pendant des jours devant Gossip Girl en engloutissant des kilos de Chococookies. Jusqu’à ce qu’une série de quiproquos rocambolesques la contraigne à affronter sa plus grande terreur, l’avion, et à s’envoler pour les Maldives à la poursuite de son ex et de sa mystérieuse nouvelle copine. Évidemment, là non plus, les choses ne tournent pas comme elle l’avait imaginé. Elle rencontre notamment un jeune homme, certes très beau, mais aussi très désagréable…

***

Enfin de la bonne chick-lit, et française de surcroît ! Et puis on tombe très vite amoureuse de Mark. Et ça, c’est un plus indéniable ! La plume de Marie Vareille est fraîche et agréable, l’histoire se sirote comme un bon petit mojito, je ne peux que vous conseiller de foncer si vous souhaitez passer un agréable moment aux Maldives (le prix du billet d’avion en moins) !

Catégories : littérature française, chick-lit

***

Le nounou, Holly Peterson, Pocket, 2011

Le nounouEntre un mari avocat surbooké, son job à la télé et ses trois enfants, Jamie ne sait plus comment faire face aux problèmes de l’aîné. Dylan a juste besoin d’une figure masculine qui l’épaule, mais son père a d’autres priorités. Heureusement, elle découvre la perle rare : LE nounou idéal. La trentaine bohème, à l’écoute, très doué avec les enfants, Peter réussit l’impossible : redonner confiance à Dylan. Et faire battre à nouveau le cœur de Jamie…

***

Si vous aimez les romances sympathiques dans l’Upper East Side, à New York, ce roman est fait pour vous ! C’est un peu caricatural, mais on passe un bon moment en compagnie de Jamie (mais surtout de Peter, il faut bien le dire…) !

Catégories : littérature américaine, romance

***

Argentique, Salomé Berlemont-Gilles, Lattès, 2013

Argentique« On doit oublier qu’ils sont là et continuer à vivre normalement, oublier qu’ils nous prennent en photo, oublier la honte, le désarroi, oublier que pour eux, nous sommes des chiens, pire que des chiens crevés, pire que tout, oublier que pour eux, nous sommes des vacances, une attraction, une escale. »
Juan habite un village de boue et d’ordures dans les montagnes mexicaines. Il a quinze, peut-être seize ans, et six frères qui s’appellent Juan eux aussi. Sept jours par an, lors de la Semaine sainte, les touristes débarquent dans de grands bus climatisés, bouleversant la vie du village. Les appareils photo crépitent. Forcent le silence des indigents.
Juan refuse d’être un chien. Il a quinze, peut-être seize ans, et va partir. Là-bas, à Mexico, la ville où, croit-il, on peut tenter sa chance loin des flashs et de la misère.
Portrait d’une errance, Argentique nous plonge sans fards dans l’effroi du tourisme moderne.

***

C’est un texte violent, brutal, comme on prend un instantané. Ces 72 pages en font un livre-claque. 

Ils ne comprennent pas. Mais ça ne peut pas être autrement. On ne peut pas les forcer. On ne peut qu’être là, poser sur les photos, continuer à se battre pour la mangue qui tombe par terre. On doit oublier qu’ils sont là et continuer à vivre normalement, oublier qu’ils nous prennent en photo, oublier la honte, le désarroi, oublier que pour eux nous sommes des chiens, pire que des chiens crevés, pire que tout, oublier que pour eux nous sommes des vacances, une attraction, une escale. Oublier que pour eux notre vie est un divertissement comme un autre.

Catégories : littérature française, nouvelle

*** 

La Plantation, Leila Meacham, Charleston, 2014

PlantationCaroline du Sud, avant la guerre de Sécession. Privé de son héritage, Silas Toliver s’associe à son meilleur ami, Jeremy Warwick, pour monter une expédition ferroviaire vers un nouveau territoire portant le nom de Texas. Jessica, fille d’un riche propriétaire terrien, a caché un esclave fugitif. Son père veut la marier avec Silas pour sauver l’honneur de sa famille. Amour, mariages, amitié, trahison, tragédie et triomphe, tous les ingrédients qui ont fait le succès des Roses de Somerset sont là, avec en toile de fond l’esclavage et son abolition, la découverte de l’Ouest, la guerre de Sécession.
Avec ce magnifique roman, Leila Meacham remet au goût du jour les grandes sagas historiques pour le plus grand plaisir de ses lectrices du monde entier.

***

Quel plaisir de retrouver Leila Meacham après le très bon Les Roses de Somerset ! Comme dans le précédent roman, on voit qu’Autant en emporte le vent est une lecture qui a touché l’auteur qui arrive, sans faire de plagiat, a créé sa propre histoire. Les éléments en commun sont assez faciles à retrouver, mais celui qui est le plus présent, c’est l’attachement à la terre. Une très belle histoire, prequel des Roses à découvrir !

Catégories : grande saga, littérature américaine, prequel

***

Mothership tome 1, Leicht et Neal, Fleuve éditions, 2013

MothershipElvie, 16 ans, n’avait pas prévu de tomber enceinte de Cole, le beau gosse du lycée. Elle mène des études brillantes pour devenir ingénieur et n’a pas l’intention de s’embarrasser d’un bébé ! Son père, toujours prêt à gérer les crises, l’envoie sur une ancienne station spatiale transformée en maternité pour mineures ! Première surprise : sa pire ennemie est là, enceinte elle aussi. Deuxième surprise : la maternité est attaquée par un commando mené par… Cole qui lui annonce que les profs sont des aliens !
Elvie est bien décidée à sauver sa peau et à retourner sur Terre vite fait. Et il semblerait que Cole ne soit pas si crétin que ça finalement…

***

Alors comme le montre la couverture (qui est particulièrement moche, on est d’accord), c’est du grand n’importe quoi ! Par contre, ça marche pas mal, et c’est même plutôt drôle. L’héroïne, une jeune fille enceinte qui n’a pas la langue dans sa bouche, est plutôt coriace, entre deux contractions. Un bon moment de détente !

Catégories : série, Young Adult, comédie, extraterrestres

***

Mystic City, Theo Lawrence, PKJ, 2014

Mystic CityAria Rose est l’héritière d’une des plus puissantes familles de Mystic City. Ses fiançailles avec Thomas Foster, le fils des ennemis jurés de ses parents, pourraient sauver la ville de la menace qui gronde dans les bas-fonds. Mais Aria a un problème, elle ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ! Hunter, un mystérieux rebelle, semble détenir la clé de ses souvenirs… Aria trouvera-t-elle le courage d’affronter la vérité au péril de sa vie ? De ses choix dépend le salut de Mystic City…

***

Roméo et Juliette, c’est du passé ! Dans le futur, nous trouvons Aria et Hunter… Cette lecture m’a laissée globalement indifférente. J’ai trouvé ce roman un peu décevant. Un point positif cependant : j’ai bien aimé le traitement de l’oubli d’Aria, et de la recherche de souvenirs. Mais rien de transcendant…

Catégories : Young Adult, série, Roméo et Juliette, littérature américaine

***

Un printemps à la Villa Rose, Retour à Cedar Cove tome 2, Debbie Macomber, Charleston, 2014

Printemps à la villa roseInstallée depuis peu à Cedar Cove, Jo Marie commence à s’y sentir chez elle. Avec l’arrivée du printemps, sa maison d’hôtes – la Villa Rose – affiche complet. Kent et Julie ont décidé d’y célébrer leurs noces d’or – le seul problème, c’est que leur couple paraît au bord de l’explosion. Leur petite-fille, Annie, joue les arbitres. Femme d’affaires, Mary Smith a connu les plus grands succès dans sa carrière. Désormais atteinte d’une grave maladie, elle ne peut plus échapper à un douloureux regret. Près de dix-neuf ans plus tôt, elle a rompu avec son seul véritable amour, et revient à Cedar Cove pour obtenir son pardon. Et puis, il y a Mark, l’homme à tout faire, dont Jo Marie commence à apprécier la compagnie…
Dans ce nouveau roman, bonheur et compassion sont au rendez-vous pour Jo Marie, Annie et Mary, alors qu’elles se réconcilient avec leur passé et se tournent résolument vers l’avenir.

***

J’ai préféré ce second tome au premier (dont vous pouvez retrouver la critique ici). Je trouve que les personnages sont mieux dessinés, les portraits plus intéressants. On est dans des catégories très différentes : un couple de personnes âgées, une femme d’affaire, etc. Néanmoins, malgré un agréable moment de lecture, je ne suis pas complètement transportée par ces romans.

Catégories : littérature américaine, série, roman doudou

One thought on “Mini-critiques 12

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.