Parutions de la semaine – 20/10/2014

Chaque dimanche, je vais faire un point sur les sorties de la semaine qui m’intéressent, en m’aidant du Livres Hebdo si j’arrive à l’avoir à temps ou en allant sur les sites des éditeurs que je suis.

Puissante, Le pouvoir des lys tome 3, Maria V. Snyder, Harlequin : Dernière survivante de son peuple, Guérisseuse clandestine et menacée, Avry est devenue, bien malgré elle, celle qui tient le destin des Quinze Royaumes entre ses mains magiques. Face au nouveau fléau qui frappe et vient nourrir l’armée des Morts, elle est la seule à connaître le secret des antidotes et à pouvoir soutenir le prince Ryne dans son entreprise de paix. Mais que vaut la puissance, quand on croit avoir perdu l’être qui vous est le plus cher ?

Forever humaine, Blood of Eden tome 3, Julie Kagawa, HarlequinHumaine ou monstre ?
Dans un monde dévasté, où la vie semble ne plus avoir de valeur et où les alliances se défont aussi vite qu’elles se concluent, Allie affronte ses jours les plus sombres. Elle va devoir atteindre la Cité d’Eden, seul refuge qui lui reste, alors que Sarren, son ennemi juré, a semé le chaos sur la route qui y conduit. Pour réussir, et sauver les Humains d’Eden, Allie n’a qu’une arme : laisser parler son côté vampire et se lancer dans une chasse impitoyable. En nourrissant l’espoir qu’elle ne finira pas seule sur cette Terre…

Rencontre avec un ange, Michelle Rowen, HarlequinSi tu l’embrasses… tu le tues.
Alors qu’elle sort du cinéma, Samantha rencontre un garçon perdu dans la ville qui lui demande son aide. Il est extraordinaire, et pourtant elle est prise d’un sentiment de déjà-vu. Ces yeux bleu laser, cette présence physique époustouflante…, rien ne lui est inconnu. Qui est donc Bishop, et leur rencontre est-elle vraiment le fruit du hasard ? Soudain précipitée dans un tourbillon d’événements et d’enjeux qui la dépassent, Sam va bientôt comprendre : elle est partie prenante d’une étrange lutte où anges et démons s’entre-déchirent. Et où tomber amoureuse peut être fatal.

Voyage d’un gourmet à Paris, Jean-Claude Ribaut, Calmann-Lévy : L’HISTOIRE DE PARIS PAR UN GASTRONOME Paris, sa Seine, sa tour Eiffel, son Louvre… et sa gastronomie. Lieux de mémoire, de convivialité et de délices depuis deux siècles, restaurants et bistrots font la réputation de la capitale. Pour Jean-Claude Ribaut, la quête d’une bonne table devient prétexte à découvrir la ville, à aller de quartier en quartier à la recherche d’une recette oubliée, d’un refuge enchanteur, d’une bouffée de vie. Dans un esprit littéraire et flâneur, Jean-Claude Ribaut nous raconte mille et une anecdotes savoureuses ; avec humour et délicatesse, il nous plonge ainsi dans son histoire d’un Paris méconnu, pleine de récits de dîners inoubliables et de rencontres gourmandes.

Force majeure, C. J. Box, Calmann-Lévy : Nate Romanowski a toujours voulu gardé son passé secret, mais il savait pertinemment que de graves ennuis surgiraient un jour de ses années dans les Forces spéciales et que tout ne serait alors plus qu’une question de vie ou de mort. En 1999, il opérait au Moyen-Orient au sein de Forces spéciales peu regardantes sur la moralité de ses recrues. Surtout quand d’énormes sommes d’argent étaient en jeu. Et, à l’époque, l’un de ses anciens collègues, un « faucon pèlerin » faisant partie de l’élite de l’élite, a joué avec le feu. À présent, cet homme haut placé entend étouffer l’affaire et museler à tout prix ceux qui savent. C’est quand il voit son ami Large Merle mourir sous ses yeux que Nate comprend brusquement à qui il a affaire. Il sait que l’heure a sonné, que le compte a rebours est lancé et que cet ancien des Forces fera tout pour le débusquer et l’abattre. Jusqu’à mettre en danger les seuls amis qui lui restent, Joe Pickett, sa femme et ses deux filles. Dans cette nature aussi superbe que pleine de dangers, Nate arrivera-t-il à sauver ceux qu’il aime avant qu’il ne soit trop tard ? Rien n’est moins sûr…   Le suspense, particulièrement bien mené, monte en puissance et sa violence ravirait Tarantino. Le tout, bien sûr, dans un décor à couper le souffle.

Il était une fois : 5 contes à redécouvrir, Eloisa James, J’ai Lu

Des moments si précieux, Jill Mansell, J’ai Lu : Dexter Yates est un riche playboy londonien. Sa vie, il la partage entre son travail et ses folles soirées en agréable compagnie. il s’est offert un cottage aux Bruyères, charmant petit village anglais, dans lequel il ne met jamais les pieds.
Tout ce bel univers s’effondre lorsque sa sœur Laura meurt subitement. Il est anéanti. Elle élevait seule sa petite Delphi de huit mois. Qui va désormais prendre soin de la fillette ? Dexter adore sa nièce mais, il lui faut se rendre à l’évidence, il en est totalement incapable.
Un soir de désespoir, sous une pluie battante, il prend sa voiture et se rend aux Bruyères. Là, il frappe à la porte du café, clos à cette heure. la pétillante Molly utilise le lieu, après sa fermeture, pour  donner des cours de dessin. Elle allait rentrer chez elle quand elle découvre, dégoulinant sur le seuil, son séduisant voisin. Méconnaissable.
Elle fait entrer l’homme trempé, lui offre un café et l’écoute lui raconter la tragédie qui vient de le frapper. Quand il évoque le destin brisé de la petite Delphi, qui devra être placée, Molly s’insurge : pourquoi serait-il moins doué qu’un autre pour s’occuper de l’enfant ?

La trilogie Level 26, Anthony E. Zuiker, J’ai Lu : Level 26. Les policiers du monde entier classent les meurtriers sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité… Ce que personne ne sait, c’est qu’un tueur échappe à cette classification. Sa cible : n’importe qui. Son mode opératoire : n’importe lequel. Son surnom : Sqweegel. Sa classification : Niveau 26. Seul Dark, ancien agent fédéral, peut l’arrêter. Depuis que le monstre a massacré sa famille, il a quitté le métier, se jurant de ne plus mettre les pieds en enfer. Mais bientôt, il n’aura plus le choix.

L’alchimiste, Paolo Coelho, J’ai Lu (édition 25e anniversaire) : Le récit d’une quête, celle de Santiago, un jeune berger andalou parti à la recherche d’un trésor enfoui au pied des pyramides. Dans le désert, initié par l’alchimiste, il apprendra à écouter son coeur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.

Le jardin des silences, Mélanie Fazi, Bragelonne : Un bal secret au cœur de l’hiver, une violoniste dont les notes soulèvent le voile des apparences, une dresseuse d’automates dépassée par sa création : à travers ces douze textes ciselés, découvrez ou retrouvez l’univers envoûtant de Mélanie Fazi, auteure rare à la plume délicate, qui joue des mots émotions avec une justesse bouleversante.

La moitié d’un roi, Joe Abercrombie, Bragelonne : « J’ai Fait le serment de venger la mort de mon père. Je suis peut-être la moitié d’un homme, mais ce serment était entier. »
Né faible aux yeux de son père, le prince Yarvi a juré de récupérer un trône dont il n’a pourtant jamais voulu. Mais il doit d’abord affronter la cruauté de sa propre famille, les humiliations de l’esclavage, ainsi que les eaux amères de la Mer Éclatée. Tout cela avec une seule main valide.
C’est au côté d’une étrange assemblée d’exclus et de marginaux, et non parmi les nobles de son rang, que Yarvi apprendra à être un homme – s’il survit aux épreuves de toutes sortes qui l’attendent…

Japantown, Barry Lancet, Bragelonne : À Japantown, quartier nippon de San Francisco, une famille japonaise est abattue dans une mise en scène macabre. Unique indice : un kanji dessiné sur la scène du crime…
Le soir même, la police fait appel à Jim Brodie, un expert spécialisé dans la culture et l’art asiatiques. Surtout, le kanji est le même que celui trouvé sur les lieux du meurtre de sa femme, quatre ans plus tôt. Prêt à tout pour rendre sa propre justice, Brodie se lance alors dans une enquête mortelle sur les traces d’une organisation de yakuza insaisissables, œuvrant à l’ombre des plus hautes sphères du pouvoir, de San Francisco à Tokyo…

La main de la nuit, Susan Hill, L’Archipel« C’est alors que je sentis une petite main se glisser dans ma main droite, comme si un enfant s’était matérialisé à côté de moi dans l’obscurité pour s’en saisir. Elle était fraîche et ses doigts se replièrent avec confiance dans ma paume. Nous restâmes ainsi pendant un moment, ma main d’homme serrant la toute petite main. Mais l’enfant était invisible… »
Adam Snow, un libraire de livres anciens se perd dans la campagne anglaise et se retrouve dans le jardin d’une propriété qui semble abandonnée. Là, il ressent cette présence, menaçante…
Roman fantastique, histoire de fantômes… Un conte dans la veine de La Dame en noir, un classique de la littérature anglaise.

La distance astronomique entre toi et moi, Jennifer E. Smith, Hachette : Panne de courant généralisée à New York. Immobilisés dans l’ascenseur, Owen et Lucy font connaissance. Lui, le fils du gardien, qui vient de perdre sa mère. Elle, la solitaire, aux parents globe-trotteurs. Ils ont juste une nuit, une nuit féérique où la ville est éteinte, à partager en haut d’un toit, à contempler les étoiles et à rêver de voyage. Jusqu’où une seule nuit peut-elle les emmener ?

Succomber, À corps perdu tome 1, Maya Banks, Milady : Jamais l’invitation au voyage érotique n’a été si délicieusement indécente…
L’amour parfait, Joss l’a connu, mais l’a aussi perdu pour toujours. Désormais veuve, elle décide d’assouvir le seul fantasme auquel son défunt mari ne se soit pas prêté : la domination. En quête d’un exutoire à son chagrin et rêvant de ressusciter le bonheur passé, elle s’aventure dans un club échangiste sélect, censé pourvoir aux désirs les plus débridés. Elle est alors loin d’imaginer qu’elle va tomber sur celui qui, après la mort de Carson, a été sa seule source de réconfort… et qui la convoite en secret depuis toujours : le meilleur ami de son mari.
L’idée de trahir l’être cher qui les a réunis leur est insupportable, et pourtant…

L’honneur des Highlands, Les chefs du clan Murray tome 2, Milady : Elle est la cible de tous les hommes du royaume, mais un seul trouve grâce à ses yeux…
Jeune veuve que sa belle-famille accuse du meurtre de son mari, lady Gisèle est recherchée par tout le royaume français. Chassée pour un crime qu’elle n’a pas commis, elle fuit en se faisant passer pour une servante. C’est lors d’une bataille contre l’Angleterre qu’elle rencontre Nigel Murray, jeune guerrier écossais, qui la prend sous son aile et décide de l’emmener dans son pays. Pour elle, il sera prêt à braver tous les dangers. Son plus grand défi sera de réussir à lui faire oublier son douloureux passé et à lui redonner foi en l’amour.

Lettres écarlates, Meg Corbyn tome 1, Anne Bishop, Milady : Meg Corbyn est une Cassandra Sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et l’incite à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

Protection rapprochée, Jane Seville, Milady : Quand le tueur à gages s’éprend de sa cible…
Témoin d’un meurtre perpétré par la mafia, Jack Francisco, chirurgien, est devenu l’homme à abattre. Mais, D, le tueur à gages chargé de l’éliminer, ne peut se résoudre à presser la détente lorsqu’il retrouve sa trace. Il décide même de le protéger.
Les deux hommes sont désormais les cibles d’une traque sans pitié. Forcés de s’entraider pour survivre, ils vont découvrir qu’ils ont davantage à partager qu’ils l’imaginaient et forger un lien bien plus fort qu’ils s’y attendaient…

Nouveaux départs, Three River Ranch tome 2, Roxanne Snopek, Milady : La rencontre improbable d’une paire de santiags et d’une paire de Louboutin…
Citadine dans l’âme, Desiree n’a pas l’habitude de se mettre au vert plus d’un week-end. La perspective de travailler dans un ranch n’a jamais effleuré cette kinésithérapeute. Elle accepte pourtant de venir en aide à Zach qui traverse un moment difficile. Le jeune homme était au volant lors de l’accident qui a valu à son père de perdre l’usage de ses deux jambes. Desiree n’a que quelques semaines pour l’aider à se passer de fauteuil roulant.
Il ne lui en faudra pas davantage pour succomber au charme du maître des lieux.
Mais ce cowboy au cœur de pierre se laissera-t-il convaincre ?

En bout de course, Mary Burton, Milady : Leur dernier souffle…
Lorsque Charlotte Wellington, avocate de la défense, se retrouve à enquêter sur une série de meurtres abjects, elle est loin de se douter que son passé trouble va remonter à la surface. Mais avec l’aide du détective Daniel Rokov, elle va découvrir qu’elle est la cible principale de ce tueur qui noie ses victimes pour les laver de leurs péchés. Un tueur qui souhaite exposer sa vraie nature et l’entendre hurler tandis qu’elle se repent…

Jamais deux sans toi, Jojo Meyes, Milady : Équation à deux inconnus…
Jess est à bout : elle se tue à la tâche, son mari a disparu de la circulation, son fils rentre de cours couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille surdouée l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir.
Alors qu’elle ne s’y attendait plus, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la résidence. Accusé de délit d’initié, Ed risque la prison, et il craint plus que tout d’accabler son père malade avec cette nouvelle. Soucieux de s’acheter une conduite et d’oublier ses ennuis, il se propose de venir en aide à Jess. S’ensuit alors une folle équipée avec la petite famille et Norman, leur inséparable chien.
Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ?
Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.

L’amour en embuscade, Jane Ashford, Milady : L’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue…
Clare Greenough est une héritière fortunée. Seulement, elle ne pourra disposer de son argent que lorsqu’elle aura trouvé un mari. Elle conclut donc un marché avec l’impétueux James, baron Trehearth, qui a désespérément besoin de fonds pour assurer la gestion de ses terres. Grâce à cette union de pacotille, Clare pourra profiter de son héritage, et Jamie entretenir sa propriété qui tombe en ruine. Mais le baron acceptera-t-il que Clare détienne les cordons de la bourse ? Et l’héritière se contentera-t-elle d’un mariage tranquille et sans désir ?

Le boudoir des délices, Leigh Michaels, Milady : À l’abri des indiscrétions, tous les écarts sont permis…
Après avoir fait l’acquisition de la charmante maison qui donne sur son jardin, le séduisant lord Hawthorne croit avoir conclu l’affaire du siècle. Cependant ce libertin patenté n’avait pas prévu de s’éprendre de la ravissante occupante des lieux…
Une fois mariée au comte, lady Keighley propose à son amie Felicity de s’installer dans la demeure inoccupée. Celle-ci découvre que le beau cousin du comte est très exactement son prince charmant… Qu’en sera-t-il de la prochaine occupante ? Ce boudoir semble abriter les rencontres les plus inavouables de la bonne société…

Odalisque, Percheron tome 1, Fiona McIntosh, Milady : Le Zar de Percheron vient de mourir. Son ambitieuse favorite, bien décidée à protéger son fils désormais maître du royaume, fait éliminer tous ses rivaux et entreprend de constituer un nouveau harem.
La jeune Ana, achetée comme une marchandise de choix, découvre le monde secret des odalisques. Aux côtés de ces compagnes du Zar, elle ne manquera de rien, sauf de liberté. Et elle n’aura d’autres amis que le séduisant et secret Lazar, l’Éperon de Percheron, et Pez, le fou de la cour.
Ana, qui pense sa vie insignifiante aux yeux des puissants, n’imagine pas que sa tentative d’évasion déclenchera une série d’événements dramatiques…

Les fourberies de l’amour, Georgette Heyer, Milady : Un gentleman peut en cacher un autre…
Pour rendre service à sa mère criblée de dettes, Evelyn Denvill, dandy désinvolte, accepte de jouer la comédie de l’amour à Cressida Stavely, issue d’une famille fortunée, dans l’espoir de restaurer les finances familiales. Mais le soir où un dîner est donné en son honneur par la famille de sa fiancée, Evelyn disparaît. Son frère jumeau, lord Christopher, accepte à contrecoeur de le remplacer à cette réception. Et comme le hasard fait bien les choses, le jeune homme tombe sous le charme de la ravissante fiancée de son frère…

Parce que c’était nous, Mhairi McFarlane, Milady : Il ne peut pas retomber amoureux d’elle. Il n’a jamais cessé de l’aimer. Dix ans plus tard, elle ne l’a pas oublié.
Rachel et Ben. Le duo d’enfer. À la fac, ils ont fait les quatre cents coups ensemble et sont restés inséparables jusqu’à la fin de leurs études. Alors que Rachel, casée depuis des années, était promise à un avenir tout tracé, Ben, lui, voulait partir à l’aventure.
Dix ans plus tard, Rachel se sépare de son fiancé. Ben, quant à lui, a trouvé un boulot de rêve et une épouse parfaite. Lorsque les deux amis se retrouvent, le bon vieux temps refait surface. Rachel comprend qu’elle ne s’est jamais remise du jour où, sur un malentendu, Ben a claqué la porte de sa vie. Que vont-ils faire de leurs rêves d’autrefois ?

Le roi sur le seuil, David Gemmel, Milady : Un siècle s’est écoulé depuis la bataille de Dros Delnoch.
L’empereur Ceska a pris le contrôle du territoire drenaï. Dans sa quête de pouvoir, le tyran a trahi ses plus fidèles soldats, le corps d’armée du Dragon. Le massacre fut terrible.
Tenaka Khan en est le seul survivant. Il n’est pas près d’oublier la trahison de son maître. Dans ses veines coule le sang d’ancêtres mythiques : Regnak et Ulric, qui guerroyèrent l’un contre l’autre au temps de Druss la Légende.
Avec un tel héritage, la glace et le feu fusionnent pour forger un chef à la volonté trempée comme l’acier. Dans le regard violet du Khan brillent les flammes de la haine. Sa mâchoire et ses poings sont serrés. Et son coeur crie vengeance !

Légende, David Gemmel, Milady : Druss est une légende.
Ses exploits sont connus de tous. Mais il a choisi de vivre retiré loin des hommes, au sommet d’une montagne. Là, il attend son ennemi de toujours : la mort.
Dros Delnoch est une forteresse.
C’est le seul endroit par lequel une armée peut traverser les montagnes. Protégée par six remparts, elle était la place forte de l’Empire drenaï. C’est maintenant le dernier bastion, car tous les autres sont tombés devant l’envahisseur nadir.
Et le vieux guerrier est son seul espoir. Un demi-million d’envahisseurs face à quelques milliers de guerriers retranchés dans une forteresse. Druss et sa hache feront-ils la différence ?

Waylander, David Gemmel, Milady : Le roi de Drenaï a été assassiné.
Une armée d’envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d’ordre de tuer hommes, femmes et enfants.
Mais tout espoir n’est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s’aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté.
Mais peut-on faire confiance à ce Waylander ?
Après tout, c’est lui qui a assassiné le roi.

Le businessman et moi, Les Héritiers tome 2, Ruth Cardello, Milady : Avec elle, la vengeance n’a rien d’un plat qui se mange froid…
Nicole Corisi risque de perdre son héritage si elle ne parvient pas à contourner les conditions dictées par son père dans son testament. Seulement, pour cela, elle n’a d’autre choix que de s’associer à l’ennemi juré de son frère. En demandant de l’aide à Stephan, elle offre à ce dernier l’occasion rêvée de se venger de son rival en affaires. C’est le début d’un jeu dangereux et fort en émotions.
Alors que les faux-semblants prennent une consistance bien réelle, Nicole est confrontée à un choix déchirant entre l’homme qu’elle aime et sa propre famille menacée de destruction…

Paddington et le Noël surprise, Michael Bond, Michel Lafon : Quand la famille Brown emmène Paddington dans un grand magasin pour rencontrer le Père Noël, il est aux anges. Mais la visite tant attendue est décevante : le jardin d’hiver du Père Noël n’est pas aussi joli que la jardinière de Mme Bird, et le seul renne présent est en plastique… Dépité, le petit ours se décide à prendre les choses en pattes. Mais, comme toujours quand Paddington s’en mêle, les catastrophes s’enchaînent !

Paddington graine de champion, Michael Bond, Michel Lafon : Un grand tournoi de quartier est organisé, Paddington accompagné de la famille Brown, est déterminé à gagner mais rien ne va se passer comme prévu !

Nous succomber tome 2, Jasinda Wilder, Michel Lafon« Jason Dorsey était la dernière personne sur terre que je m’attendais à avoir au téléphone… »
Rejeté par Nell, Jason, la star de l’équipe de football du lycée, se rabat sur la timide et bégayante Becca. Celle-ci a du mal à  croire qu’elle va passer la soirée avec le garçon qui obsède ses pensées depuis toujours. Il est si populaire, et elle, si  transparente…
Aucun d’eux ne se doute encore qu’ils s’apprêtent à vivre une romance des plus torrides. Mais les années d’insouciance sont bientôt rattrapées par l’alcoolisme du père de Jason et la schizophrénie du frère de Becca.
Entre la fièvre des premiers émois charnels et les épreuves de la vie, leur passion résistera-t-elle ?

La bibliothèque perdue de l’alchimiste, Marcello Simoni, Michel Lafon : Printemps 1227. Blanche de Castille, la reine de France, disparaît sans laisser de trace, victime d’un enlèvement. Aussitôt, la rumeur d’une intervention du Diable se répand dans les royaumes de France et d’Espagne. Face aux risques de soulèvements engendrés par la vacance du pouvoir, le roi d’Espagne, cousin de Blanche, convoque Ignace de Tolède pour découvrir la vérité. Ce marchand de reliques, à la sulfureuse réputation de nécromant, s’aperçoit rapidement que la mission royale n’est pas sans desseins inavoués. En effet, le destin de la souveraine semble étroitement lié à La Tourbe des philosophes, un manuscrit maudit qui suscite bien des convoitises tant son pouvoir est infini : il livrerait le Mystère de l’alchimie…
Ignace et ses compagnons se lancent alors dans une quête palpitante qui les mènera jusqu’à un château gouverné par des forces obscures prêtes aux pires sacrifices pour préserver leur trésor.

Les brumes d’Avallach, Marah Woolf, Michel Lafon : Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

21e jour, Les 100 tome 2, Kass Morgan, R5e Jour.
Sous la menace d’un ennemi invisible, Wells s’efforce d’empêcher les 100 d’imploser, bien décidé à protéger les derniers humains sur Terre.
11e Jour.
À bord de la Colonie, Glass ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre : elle veut profiter de la moindre seconde avec Luke.
17e Jour.
Dans la forêt hostile, Bellamy ferait n’importe quoi pour secourir sa soeur Octavia, quitte à se sacrifier pour elle.
21e Jour.
Après une cruelle série de drames, Clarke se demande si les 100 sont enfin en sécurité ou s’ils ne sont que des morts en sursis…

Sisters Red, Jackson Pearce, Le Livre de poche jeunesse : Scarlett March ne vit que pour chasser les Fenris, les loup-garous sanguinaires qui ont attaqué sa famille sept ans plus tôt, et marqué à jamais son visage. Ce jour-là, Scarlett a sauvé sa soeur Rosie, qu’elle protège depuis. Mais si Scarlett est une guerrière, Rosie rêve d’une existence plus facile, où les loups ne rôderaient pas dans le noir et où elle serait libre. Jusqu’au jour où Rosie tombe amoureuse de Silas, le seul à connaître le secret des soeurs March. Silas voudrait offrir à Rosie la vie normale qu’elle désire. Mais peut-elle abandonner Scarlett et la traque des Fenris ?

Le Livre rouge de Jack l’éventreur, Stéphane Bourgoin, Points : Du 31 août au 9 novembre 1888, à Londres, cinq prostituées sont atrocement assassinées. Ces cinq victimes et dix semaines de terreur sont à l’origine d’une énigme qui dure depuis plus d’un siècle : qui était Jack l’éventreur ? L’enquête scientifique et historique menée par Stéphane Bourgoin est devenue la référence sur ce criminel qui continue de fasciner. Elle s’appuie sur les archives secrètes de Scotland Yard, et fait le point sur toutes les théories existantes.

Mon parrain de Brooklyn, Hesh Kestin, Points : New York, novembre 1963. Le jeune Russell Newhouse, brillant étudiant en lettres, est le secrétaire de la Bothke Society, une association qui gère le carré réservé aux Juifs dans le cimetière de Brooklyn. Un beau jour, Shushan Cats, le caïd le plus puissant de la pègre juive de la ville, lui confie les obsèques de sa mère puis disparaît. Pour Russel, c’est le début des ennuis…

La Collection, Paul Cleave, Sonatine : Des gens disparaissent à Christchurch. C’est d’abord Cooper Riley, un professeur de psychologie criminelle distingué. Puis une de ses étudiantes, Emma Green. Le père de celle-ci appelle à l’aide Theodore Tate, un ancien flic, qui vient juste de sortir de prison, où il purgeait une peine pour avoir renversé Emma alors qu’il était ivre au volant. Mû par un intense sentiment de culpabilité, Tate recommence donc à arpenter les rues brûlantes de la ville, conscient que chaque heure qui passe voit se réduire les chances de retrouver Emma vivante. Bientôt, ses pas le mènent vers l’ancien hôpital psychiatrique de Christchurch, Grover Hills, un établissement au sombre passé. Il va alors être amené à affronter deux personnages pour le moins inquiétants. Melissa X, une tueuse en série dont la police, qui possède ses empreintes, son ADN et sa photo, n’est pourtant jamais parvenue à déceler la véritable identité. Et un mystérieux individu, amateur de serial killers au point de les collectionner…

Œuvres, Truman Capote, Gallimard : « Habituellement quand une histoire me vient, c’est en totalité ; ou du moins c’est l’impression que j’ai : la zébrure d’un éclair qui serait long et soutenu, et qui rejetterait dans l’ombre tout le tangible, le monde dit réel, ne laissant illuminé que ce paysage soudain entrevu et prétendument imaginaire, mais univers bien vivant, avec tous ses personnages, ses voix, ses chambres, ses atmosphères, son climat. Et tout cela, à sa naissance, est comme un très jeune tigre irascible, enragé : il faut qu’on l’apaise et qu’on l’apprivoise. Ce qui est assurément la tâche essentielle d’un artiste : apprivoiser et discipliner une vision créative encore à l’état brut. » Truman Capote, 1969.

Sade, Annie Le Brun, Musée d’Orsay et Gallimard : « Le propos de cet ouvrage est de montrer comment, avant d’avoir une importance majeure dans la pensée du XXe siècle, l’œuvre du Marquis de Sade a induit une part de la sensibilité du XIXe siècle, quand bien même le personnage et ses idées y auront été tenus pour maudits.
Car, si Baudelaire, Flaubert, Huysmans, Swinburne, Mirbeau… sans parler d’Apollinaire, s’y sont référés à titres divers, tout porte à croire que la force de cette pensée est aussi d’avoir rencontré, révélé, voire provoqué, ce qui agite alors en profondeur l’expression plastique, concernant autant l’inscription du désir que son pouvoir de métamorphose.
C’est l’image du corps en train d’être bouleversée de l’intérieur, annonçant une révolution de la représentation. Que ce soit évident chez Delacroix, Moreau, Böcklin…, ce qui est en jeu n’est pas sans inquiéter aussi Ingres, Degas ou Cézanne et bien sûr Picasso… Et cela tandis que Félicien Rops, Odilon Redon, Alfred Kubin se rapprochent d’une expression restée jusqu’alors marginale (curiosa ou folie), avant que le surréalisme, se réclamant de Sade, ne reconnaisse le désir comme grand inventeur de forme.
À retrouver ce cheminement, il sera possible de mesurer combien à dire ce qu’on ne veut pas voir, Sade aura incité à montrer ce qu’on ne peut pas dire. Ou comment le XIXe siècle s’est fait le conducteur d’une pensée qui, incitant à découvrir l’imaginaire du corps, va amener à la première conscience physique de l’infini. » Annie Le Brun.

Les contes de Grimm, par Philip Pullman, Gallimard jeunesse : Philip Pullman a puisé aux sources d’un patrimoine imaginaire exceptionnel : les contes rassemblés par les frères Grimm il y a deux siècles. Il a choisi 50 contes, des plus célèbres aux plus rares, pour les raconter à son tour, avec le talent d’un immense conteur d’histoires contemporain. Le génial Shaun Tan s’est inspiré des sculptures inuits et précolombiennes pour réaliser des figurines qui semblent comme «exhumées de fouilles imaginaires» afin d’illuminer ces contes en préservant leur mystère.

Fils du soleil, Nury et Henninot, Dargaud : David Grief, surnommé le Fils du soleil, est un habile négociant des îles du Pacifique qui décide de suivre la piste d’une mystérieuse vente de perles.
À bord de sa goélette, David Grief voyage entre les îles Salomon, où il a établi son négoce. Homme d’affaires impitoyable mais honnête, il n’exige que ce qu’on lui doit, quitte à risquer sa vie lorsqu’il réclame une dette impayée ! Une mystérieuse vente de perles le conduit vers l’île de Hikihoho, où vit le vieux Parlay, roi autoproclamé d’une communauté́ indigène… C’est dans cet atoll du Pacifique que des hommes errants après des chimères, d’autres mûs par une folle cupidité, seront réunis, alors qu’un terrible ouragan approche.

D’entre les pierres, David Lelait-Helo, Anne Carrière : « Les murs ont des oreilles, il faudra vous y faire. Vous l’avez souvent dit, sans jamais y croire. Car vous ne le vouliez pas, mais je vous place aujourd’hui au pied du mur, excusez le jeu de mots, je suis blagueuse […] Ah, si les murs pouvaient parler ! Je vous le dis, ils parlent. Mes parquets grincent en mille bavardages, mes boiseries craquent en petits cris et, en dépit de mon grand âge, mes fenêtres voient loin, au-delà du temps qui passe et par-delà les siècles. L’Histoire ne s’écrit pas dans les livres, elle se respire. À l’encre et au papier, elle préfère le vent et le sang. » Une très ancienne maison de Buenos Aires prend la parole qu’on ne lui avait jamais donnée. À l’heure d’être détruite, elle révèle ce qu’elle a vu et gardé trop longtemps secret : le drame de Soledad Salvador, la femme qui aura vécu entre ses murs plus de cinquante ans, un drame qu’elle a été impuissante à empêcher… Au fil de récits de vies, la maison, rescapée de temps révolus, évoque entre rêve et réalité la fondation de la ville cinq siècles plus tôt, l’immigration qui au xixe siècle a donné le jour à l’Argentine, le mythe Eva Peron, la dictature durant les années 1970. Ce roman traite du lien intime que nous entretenons avec notre décor et des secrets dont regorgent nos vies. Il est un voyage au cœur des mythologies argentines, une rêverie qui renferme de grandes leçons de vie, d’amour et de paix.

Septembre rouge, Anders Bodelsen, Folio : Søren est mort dans lors d’un glissement de terrain en montagne. Sa femme Vera l’a identifié sans le moindre doute, tous l’ont pleuré, puis ont fait leur deuil. Et les années ont passé… Mais alors qui est cet homme que Jens a cru voir dans une station-service où il s’était arrêté par hasard? Convaincu d’avoir reconnu son frère – bien vivant – Jens va tenter de comprendre qui était vraiment Søren et quels secrets pourraient l’avoir obligé à disparaître…

Accords parfaits, Daria Bignardi, Les Escales : Un été, Arno rencontre Sara sur les plages de Marina di Pietrasanta. Il a quinze ans, elle en a treize. C’est le coup de foudre immédiat. Quand elle le quitte après quelques semaines d’amours estivales, son désespoir est absolu.
Des années plus tard, violoncelliste à la Scala, marié à Sara qu’il a fini par reconquérir et père de trois enfants, Arno pense avoir atteint le bonheur parfait. Pourtant, quatre jours avant Noël, Sara disparaît, laissant sur la table de la cuisine un billet laconique pour toute explication.
Commence alors pour Arno une quête à travers l’Italie, de Milan à la Sardaigne, et à travers le passé de la femme de sa vie pour finalement tenter de se trouver lui-même…
Du coup de foudre adolescent au désenchantement de la vie de couple, peut-on jamais vraiment connaître la personne qu’on aime ?

Le jour où j’ai rencontré Cupidon, Suzanne Selfors, Bayard jeunesse : La mère d’Alice, 16 ans, est une auteure de romans à l’eau de rose très en vue. Lorsqu’elle est internée pour troubles bipolaires, la jeune fille doit tout faire pour cacher cette dure réalité. A l’occasion d’un salon littéraire, elle rencontre Erroll, un séduisant jeune homme. Mais Alice ne croit plus à l’amour.

Publicités

6 thoughts on “Parutions de la semaine – 20/10/2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s