Challenge 2#1 – M. Pénombre, libraire ouvert jour et nuit

M. Pénombre

Nouveau titre lu dans le cadre du Challenge des Quatre Saisons (et grosse déception) : M. Pénombre, libraire ouvert jour et nuit.

Clay Jannon est à la recherche d’un emploi. Après avoir été webdesigner pour NewBagel, il postule pour être libraire chez M. Pénombre. La spécificité de cette librairie ? Être ouverte 24h/24. La spécificité du poste ? Être celui qui aura le privilège de travailler de nuit ! Mais ce n’est pas tout. La librairie est comme une immense cathédrale, très haute de plafond. Et à côté des rayonnages standards, présentant notamment la biographie de Steve Jobs, se trouve le Fonds. Le Fonds, c’est une partie de la librairie à laquelle seuls des initiés ont accès. Ils ne payent pas les livres qu’ils viennent chercher, ils échangent juste avec celui qu’ils ont emprunté la dernière fois.

Autre particularité : Clay doit noter dans un journal de bord les différents livres achetés ou empruntés, mais également la description physique des clients, jusqu’à la façon dont ils sont habillés !

Et enfin dernier point : Clay a interdiction formelle d’ouvrir un des livres du Fonds… Interdiction dont il va bien évidemment passer outre, mais il va vite déchanter : ces livres sont codés, et pour un néophyte tel que lui, absolument illisible…

Aidé par son colloc un peu timbré, par son meilleur ami PDG richissime d’une start-up et par sa petite-amie, qui travaille chez Google, Clay va essayer de décrypter ce code ancestral et d’en savoir plus sur cette secte bizarre…

L’auteur tenait un bon sujet, un peu geek mais tout en mêlant le côté « libraire à l’ancienne » et quête. Mais ça ne fonctionne pas, c’est lourd, les personnages sont stéréotypés malgré toute la sympathie qu’on peut avoir pour eux, Internet et Google apparaissent comme les « révélateurs de l’univers » (ce qu’ils sont peut-être, mais bon). On compte les pages jusqu’à la fin, et la révélation tombe à côté parce qu’on n’en a finalement pas grand chose à faire. C’est vraiment dommage, car ce titre avait le potentiel pour être une petite pépite.

M. Pénombre, libraire ouvert jour et nuit, Robin Sloan, Michel Lafon, 2014

Automne Mucha_TWBB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s