Challenge 3#1 – Faites l’amour avec Stendhal

Faites l'amour avec Stendhal

Septième titre lu dans le cadre du Challenge amoureux mis en place par Caroline. Je continue dans la catégorie « Amours classiques » par Faites l’amour avec Stendhal.

Après avoir commencé ce challenge par Faites l’amour avec Laclos, qui ne m’avait pas franchement convaincue, j’ai tenté ce second titre, qui ne m’a pas éblouie non plus, loin de là. C’est vraiment le format qui ne me correspond pas : une petite introduction puis une liste de notions, de A comme Abbés à Y comme Yeux, puis une biographie rapide de la vie littéraire et amoureuse de Stendhal. Cette succession de citations ne rend pas hommage à l’auteur, même si certaines sont pertinentes et plutôt drôles. En voici d’ailleurs quelques-unes, notamment la célèbre cristallisation chère à Stendhal.

Amant

Prendre un amant est une des actions les plus décisives que puisse se permettre une jeune femme. Si elle ne prend pas d’amant, elle meurt d’ennui et vers les quarante ans devient imbécile.

Cristallisation

Ce que j’appelle cristallisation, c’est l’opération de l’esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l’objet aimé a de nouvelles perfections.

Imagination

J’entends pas cristallisation une certaine fièvre d’imagination, laquelle rend méconnaissable un objet le plus souvent assez ordinaire, et en fait un être à part.

Indifférence

Le principe de l’amour français est de s’attacher à ce qui montre de l’indifférence, de suivre ce qui s’éloigne.

Innocence

Je rapportais mon innocence de Paris, ce n’était qu’à Milan que je devais me délivrer de ce trésor. Ce qu’il y a de drôle, c’est que je ne me souviens pas distinctement avec qui.
La violence de la timidité et de la sensation a tué absolument le souvenir.

Italiennes

Les femmes les plus femmes de l’univers, et non pas des hommes au petit pied, comme nos dames de Paris.

Loin

C’est une maxime parmi les amants, que, lorsqu’on va passer quelques mois loin de sa maîtresse, il faut la quitter à demi brouillé.

Principe de malheur

Si elle ne m’eût pas aimé, j’aurais eu des moments affreux, l’idée de n’être pas aimé de cette femme rare m’eût poursuivi au sein de tous les plaisirs.
Elle m’aime et l’ennui me saisit. C’est avoir en soi un principe de malheur.

Sourcils

Ce qui frappe le plus le voyageur qui arrive de Paris, c’est la finesse des traits et surtout la beauté des sourcils des femmes de Bordeaux.

Faites l’amour avec Stendhal, textes choisis et présentés par Pierre-Louis Rey, 1018, 2003

challengeamoureux_4

Publicités

One thought on “Challenge 3#1 – Faites l’amour avec Stendhal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s