Challenge 2#1 – Le chant du coyote

Le chant du coyoteOn continue le Challenge des Quatre Saisons avec le premier titre de Colum McCann, Le Chant du coyote, paru chez 1018 en 1998 !

C’est une histoire à la fois étrange et banale que nous propose Colum McCann. Un fils vient retrouver son père, un vieil homme qui se laisse aller. Les deux repassent le passé, essayent de se comprendre. Par-dessus ces retrouvailles plane l’absence de la mère, qui reste néanmoins l’un des personnages principaux du roman, aussi étonnant que cela puisse paraître. Le titre vient du mariage des parents, durant lequel un coyote chanta.

C’est un texte bien écrit, qui parle d’amour sans le dire, et pourtant je n’ai pas accroché. Je l’ai trouvé sans espoir. Malgré les liens qui se recréent entre le père et le fils, il y a comme une décrépitude des relations humaines qui est assez déprimante. Jusqu’à assez loin dans le livre, on ne sait pas trop à quoi est due l’absence de la femme aimée et lorsqu’on finit par comprendre, ça prend son sens. Je parle de façon assez énigmatique, mais ce livre est construit sur un rythme plutôt lent, sur des actions passées et une quasi-absence d’actions au présent.

Le chant du coyote, Colum McCann, 1018, 1998

Ete Mucha_TWBB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s