Les Saisons et les jours

Les saisons et les jours

Nouveau titre lu dans le cadre du Challenge de Bianca : 1 pavé par mois (juillet).

Un très beau roman que Les Saisons et les jours de Caroline Miller ! Prix Pulitzer en 1934, « le plus grand livre sur le Sud et ses habitants » d’après Margaret Mitchell, l’auteur d’Autant en emporte le vent (par ailleurs Prix Pulitzer en 1937…), nous voici plongé au sein d’une famille d’agriculteurs. L’écriture donne l’impression d’une description de tableau : les épis de maïs, la maison, même les personnages, et leur sensibilité qui ressort. Je trouve le titre français excellent : on est vraiment dans le temps qui passe, ses joies et ses peines, ses naissances et ses morts, ses disputes et ses réconciliations. Même l’Histoire n’a pas de prise sur ce petit bout de terre.

Cean vient de se marier à Lonzo, qui est en train de lui construire une belle maison. Ici, ils pourront planter des maïs, là du tournesol. Ici, ce sera l’enclos pour les vaches, là la grange. Et voilà sa nouvelle vie qui commence, tandis que celle de ses frères continue de son côté.

Il n’y a pas grand chose à résumer, et pourtant on ne s’ennuie pas. C’est bien écrit, c’est prenant, poignant parfois. Une belle découverte.

Les Saisons et les jours, Caroline Miller, Belfond, 2013 (challenge de juillet 2014)

1 pavé par mois

Publicités

2 thoughts on “Les Saisons et les jours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s