Top Ten Tuesday #33 – 1er juillet 2014

Top Ten Tuesday

Pour ce trente-troisième TTT, toujours du blog The Broke and the Bookish, voici les dix classiques préférés ou les dix classiques que j’aimerais lire. La semaine prochaine, vous aurez droit à dix confessions de blogueuse !

Pour ce TTT, voici mes dix classiques préférés (ils ne sont pas forcément rangés dans l’ordre de mes préférences, sauf les deux premiers). Je pars du principe qu’un classique est un ouvrage ayant suffisamment marqué les esprits lors de sa parution pour être intemporel. Il faut qu’il soit paru avant ma naissance et ancré dans notre paysage culturel (cette définition est complètement subjective, je vous l’accorde, mais il fallait bien définir un peu me terme de classique).

1) Le seul, l’unique Trois Mousquetaires ! Je ne veux aucun commentaire sur le fait que Dumas n’en serait sûrement pas l’auteur, qu’il écrivait des kilomètres car il était payé à la ligne (ce qui donne aussi des dialogues très longs faits de phrases très courtes… Malin !), etc. J’adore cette œuvre. On y trouve de tout : aventure, histoire, amour, amitié…

2) Orgueil et préjugés : parce que DARCY ! Tout est dit.

3) Les poèmes de Mallarmé. Ça peut paraître un peu obscur, mais j’adore faire rouler ses mots : l’aboli bibelot d’inanité sonore sonne tellement bien à l’oreille !

4) Notre-Dame de Paris pour Esméralda et Quasimodo. Une histoire d’amour, une histoire d’amitié, et ces deux corps unis pour l’éternité. Un livre que j’ai lu très jeune et qui m’a marqué.

5) Les grandes espérances de Dickens. J’ai été fascinée par l’inquiétante Miss Havisham, qui, abandonnée devant l’autel par son fiancé, a décidé d’arrêter le temps à cet instant précis. Vêtue de sa robe de mariée, la table du banquet encore prête, elle me semblait terrifiante !

6) À la recherche du temps perdu. Je n’ai pas lu l’intégralité, seulement Du côté de chez Swann, À l’ombre des jeunes filles en fleur et Albertine disparue, mais pouvoir lire la totalité de l’œuvre proustienne est un défi que j’aimerais réaliser un jour.

7) Les Liaisons dangereuses. Laclos a accompli un tour de force dans ce roman épistolaire, avec notamment ces deux incroyables personnages que sont Valmont et Merteuil. Ils dégagent un tel cynisme !

8) Autant en emporte le vent : parce que RHETT quoi.

9) La Confusion des sentiments de Zweig. L’une des plus belles histoires d’amour. Tout le monde devrait lire la sublime déclaration faite par le professeur à Roland.

10) Et pour le numéro 10, je garde les classiques que j’aimerai lire : L’ange d’Ayala d’Anthony Trollope, Belle du Seigneur d’Albert Cohen, Crime et châtiment, Guerre et Paix, Anna Karénine, etc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s