Challenge 2#1 – L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

C’est le printemps ! Les petits oiseaux chantent (ou presque), le soleil brille (ou presque), il fait bon (ou presque)… Et dix livres ont été choisis pour célébrer cette nouvelle saison. Le troisième livre lu est le gros carton de la rentrée : L’Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, de Romain Puértolas, paru au Dilettante en 2013.

Alors soyons clairs dès le début : je ne vais pas m’amuser à retaper ce titre une nouvelle fois, je vous propose donc de le raccourcir en l’EVDFQERCDUAK (bizarrement, ça ressemble au nom d’un certain volcan islandais… Bref, passons). Alors ce qu’il faut savoir, c’est que le mieux dans ce livre, c’est sa couverture et son titre (l’EVDFQERCDUAK, rappelons-le).
Tout d’abord l’histoire : Ajatashatru Lavash Patel (oui, certains démarrent mal dans la vie) est fakir de profession. Malheureusement, il lui faut un nouveau lit à clous que seul Ikea peut lui procurer. Direction donc Paris et son magasin bleu et jaune (va savoir pourquoi il n’a pas décidé d’aller en Suède. Mais bon, arrêtons de chercher de la logique à tout). Seulement le premier problème, c’est que ALP (oui, les sigles sont à l’honneur aujourd’hui, un problème ?) n’a pour toute monnaie qu’un billet de 100 euros. Enfin un demi-billet, car seule une face est imprimée. Et grâce à ses talents de prestidigitateurs, il espère pouvoir rouler tout le monde dans la farine et retourner chez lui avec son super lit.
Mais voilà que, ayant décidé de passer la nuit chez Ikea (c’est quand même moins cher que l’hôtel, il y a plein de lits et on peut même y manger ! La grande classe quoi…) ALP, en essayant d’échapper aux veilleurs, décide de s’enfermer dans une armoire pour ne pas se faire prendre. Et ne voilà-t-il pas que cette armoire est emmenée pour laisser la place à la nouvelle collection… Commence alors un grand voyage !

J’étais plutôt impatiente de lire ce titre, qui me faisait pas mal penser au Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire : un héros qui tombe dans des embrouilles à n’en plus finir et qui arrive à se mettre dans des situations rocambolesques. Néanmoins j’ai été déçue : c’est mignon et un peu naïf, on sourit de temps en temps, mais ça ne va pas plus loin. Au bout d’un moment, on a même un peu hâte que ça finisse. C’est dommage, j’en attendais beaucoup de ce titre.

Printemps Mucha_TWBB

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s