Parutions de la semaine – 03/03/2014

Chaque dimanche, je vais faire un point sur les sorties de la semaine qui m’intéressent, en m’aidant du Livres Hebdo si j’arrive à l’avoir à temps ou en allant sur les sites des éditeurs que je suis. Belle cuvée cette semaine !

Pour tes lèvres, Irene Cao, Jean-Claude Lattès

Histoire naturelle, Nina Leger, JC Lattès : « Sa beauté ne tenait qu’à un fil, elle n’était pas une force, mais un accident, un heureux hasard, le contentement d’une femme qui se sait aimée et frémit de joie à l’idée de regagner chaque soir son petit monde de tendresse poudrée. »
Saint-Mares, ville sans histoire. Saint-Mares, ses commerces, ses cancans et sa bibliothèque municipale où la narratrice travaille depuis des années sans ambition ni déplaisir. Jusqu’à ce jour de mai où surgit Carole Valleski. La peau comme une banquise, de longs cheveux bruns, le regard noir. Envoyée par le Muséum national d’Histoire naturelle, elle vient s’occuper de la phonothèque léguée par feu-Monsieur le maire, un passionné de la faune savanienne qui sut capter pêle-mêle le ronflement du phacochère, la course de l’antilope et le bruissement du python royal. Mais, sous ce vernis de comédie, une relation destructrice se noue entre la narratrice et la nouvelle venue. Emportée dans une spirale dévorante, la narratrice s’emballe jusqu’au vertige, transformant la paisible bibliothèque en théâtre de fureur. Sentiments ordinaires et passions extravagantes: jusqu’où peut-on prendre à l’autre ce que l’on ne possède pas soi-même?
Entre conte cruel et fantaisie réaliste, Histoire naturelle explore avec brio le thème du miroir et de l’identité.

La maison de la nuit, tome 10 : Cachée, P.C. et K. Cast, PKJ : Zoey a obtenu ce qu’elle souhaitait : les intentions démoniaques de Neferet sont démasquées et le Conseil n’est plus de son côté. Mais Zoey est loin d’avoir terminé sa lutte contre le chaos qui règne dans le monde des Vampires. D’autant que Neferet prépare une vengeance terrifiante ! La tension est à son comble et même les amitiés les plus solides sont menacées. Le groupe d’amis de Zoey pourra-t-il rester uni et contrer l’avancée des Ténèbres avant qu’il ne soit trop tard ?

Le dragon du Trocadéro, Claude Izner, 1018 : En 1900, l’exposition universelle ramène à Paris une faune bigarrée de curieux, de marins, d’artistes et de scientifiques. Ichiro Watanabe et son cousin Isamu visitent les oeuvres réunies sur le Trocadéro quand quelqu’un dans la foule glisse un papier dans la main de ce dernier. A peine l’a-t-il lu qu’il est abattu d’une flèche en plein coeur, à laquelle est rattachée une plume. Quelques jours plus tard, un anglais subit le même sort, marquant le début d’une série noire. Qu’est-ce qui relit ces hommes ? Inquiets pour la sécurité de leur ami Watanabe, Victor et Joseph vont se lancer dans une nouvelle enquête qui les amènera au récit d’un bateau fantôme et d’une mystérieuse cargaison… Entre marins et contrebandiers de toutes les nationalités, les dernières aventures de Victor ont des airs de bout du monde.

Unbreak me, tome 1, Lexi Ryan, Hugo & cie : Maggie n’a que vingt et un ans et se vit déjà comme une marchandise avariée, une pute, une ratée. Objet de déception pour sa famille si parfaite, elle annule le mariage qui devait l’unir à William Bailey le seul homme qui croyait que son cas n’était pas désespéré. Un an plus tard il s’apprête à épouser sa sœur. À moins que Maggie ne lui demande d’y renoncer… Toujours séduite par le mari de sa sœur, elle rencontre Asher Logan, star du rock et homme brisé, qui l’attire irrésistiblement, un des rares à percevoir ses fêlures sous son masque. Asher la pousse à cesser de faire semblant. Mais, entrer dans cette spirale amoureuse avec Asher, conduirait Maggie à lui révéler ses secrets les plus vils et à lui pardonner les siens.
Avec le poids que son passé fait peser sur ses épaules, va-t-elle choisir l’homme qui la soutient ou l’homme qui l’autorise à lâcher prise ?

Un truc très beau qui contient tout, Neal Cassady, Finitude : La Beat Generation c’est Kerouac, Ginsberg, Burroughs : trois écrivains qui allaient bousculer durablement l’Amérique. Mais l’étincelle, celui qui a mis le feu aux poudres, s’appelle Neal Cassady. Il est l’alter ego, le « frère de sang » de Jack Kerouac qui en fait le héros de Sur la Route et du reste de son œuvre.
Il est charmeur, flamboyant et excessif, dans la vie comme dans ses lettres. Ces lettres fulgurantes qui impressionnent et enthousiasment. «Elles se rangent parmi les meilleures choses jamais écrites en Amérique» s’enflamme Kerouac qui s’en inspirera dans ses romans, allant même jusqu’à s’en approprier des pages entières.
Inédites en français, ces lettres étourdissantes font enfin entendre les propres mots de celui qui reste « l’âme de la Beat Generation » – parfois tendres et touchants, parfois insolents et délirants. Voici le véritable Neal Cassady, brut et intégral.

Le projet Morgenstern, David S. Khara, 1018 : Berlin, 1942. Le chef de la Gestapo, Reinhard Heydrich charge un colonel SS d’éliminer un enfant au centre du plus important projet du troisième Reich. Pologne, 1943. Un groupe de résistants hérite bien malgré lui d’un adolescent, évadé du camp Stutthof. très vite, le fugitif déploie des qualités exceptionnelles au combat. Irak, 2003. Une unité de reconnaissance des Marines, tombée en embuscade, est récupérée par l’armée américaine. Etats-Unis, de nos jours. Jérémy Corbin et Jacqueline Walls mènent une vie tranquille avec leur fille dans une petite ville du New Jersey. Mais un jour, tout bascule. De Londres à Tel-Aviv, des forêts polonaises aux gratte-ciel de Manhattan, un homme se bat pour protéger ses amis de la malédiction qui le poursuit obstinément.

Bloody Miami, Tom Wolfe, Pocket : Miami, c’est l’image la plus inquiétante et la plus contrastée de l’Amérique de ce début du siècle : riche et pauvre, flamboyante et violente, lumineuse et sombre. Elle offre un kaléidoscope de tableaux contrastés où se croisent Cubains, Russes, Américains, Nicaraguayens… C’est dans ce chaos urbain que Nestor, un jeune policier cubain de 26 ans, se retrouve mis au ban de la communauté. On y rencontre aussi Magdalena – sa ravissante petite amie –, un psychiatre accroc au sexe – star des plateaux télé –, un professeur haïtien qui risque la ruine pour que ses enfants soient pris pour des Blancs, un chef de la police noir… Dans cet enfer cosmopolite, ce monde de damnés, Nestor trouvera-t-il son identité ? Cubain, Américain… ou paria ?

La maison de l’arbre joueur, Lian Hearn, Folio : Japon, 1857.
Depuis des siècles, le Japon vit replié sur lui-même. Mais, bientôt, il sera contraint de s’ouvrir aux influences étrangères. Les Occidentaux forcent les portes de l’ancien monde. L’époque des samouraïs est désormais révolue.
La maison de l’Arbre joueur, dans le domaine du Chôshû, où habitent Tsuru et sa famille, n’est pas épargnée par le vent du changement. La jeune femme rêve de s’affranchir des traditions ancestrales et de suivre les traces de son père en devenant médecin. Elle se trouve alors entraînée dans un monde de subversions, d’intrigues politiques et d’amours interdites. Autour d’elle agissent des hommes puissants et violents. Leur slogan est Sonnôjôi : «Vénérez l’Empereur, expulsez les étrangers».
À travers l’inoubliable destin de Tsuru, symbole de l’émancipation de son pays, l’auteur de la saga Le Clan des Otori nous offre une grande histoire d’amour et de guerre.

Le roman du mariage, Jeffrey Eugenides, Points Seuil : Une fille et deux garçons. Sur le campus de Brown comme ailleurs, il y en a un de trop. Madeleine aime le brillant Leonard et rêve déjà de leur futur radieux d’intellectuels talentueux. Mais Leonard est fragile, imprévisible, Madeleine est constamment sur le qui-vive. Avec Mitchell, le prétendant idéal, la vie serait simple ; pourtant Madeleine est réticente. Faut-il se marier par amour ?

Jeu mortel à Echo Bay, Jacqueline Green, Collection Territoires, Fleuve Éditions : La petite ville d’Echo Bay est, dit-on, touchée par une malédiction. À plusieurs reprises, des jeunes filles sont décédées lors du Festival d’Automne.
Sydney est un peu marginale, passionnée de photographie. Caitlin est très populaire et appréciée par tous ses camarades de classe. Dixie, la reine du lycée et meilleure amie de Caitlin, est de retour à Echo Bay après plusieurs années d’absence. Les trois jeunes filles commencent à recevoir des défis anonymes : le mystérieux expéditeur menace de révéler leurs secrets si elles ne se plient pas au jeu. Aucune n’a envie de voir sa part d’ombre honteuse dévoilée aux yeux de tous et le festival approche à grand pas…

1502, Michael Ennis, Pocket : 1502. La découverte du corps démembré d’une femme apporte de nouveaux éléments sur le meurtre, cinq ans plus tôt, de Juan Borgia, le fils favori du pape.
Ce dernier charge alors Damiata, l’ex-compagne de Juan, de découvrir la vérité. Une enquête délicate car, en haut lieu, certains craignent que la vérité sur la mort de Juan ne fragilise le pouvoir déjà vacillant des Borgia sur les États pontificaux….
Pour la guider dans le dédale de faux-semblants, de tromperies et de ruses qui président au sort de l’Italie, Damiata va obtenir l’aide d’un éminent scientifique ainsi que d’un diplomate florentin en mission secrète. Deux notables du nom de Léonard de Vinci et Nicolas Machiavel.

American Stranger, David Plante, 1018 : En fuyant leur passé, il n’y a qu’une chose que ses parents ont exigée de Nancy Green : qu’elle soit heureuse. Et la jeune femme, riche New-Yorkaise d’origine ashkénaze, a tout pour l’être. Mais alors qu’elle se laisse porter par son désir au fil des hommes et des communautés, sa quête effrénée du bonheur risque bien vite de se transformer en vertige…

Père des mensonges, Brian Evenson, 1018 : Doyen respectable d’une secte religieuse, Eldon Fochs trace sa voie avec l’assurance d’avoir Dieu à ses côtés. Seule ombre au tableau : ses troubles du sommeil. Poussé par sa femme à suivre une thérapie, Fochs accepte peu à peu de dévoiler ses pulsions profondes. Après tout, qui n’a pas de désir coupable ?

Schroder, Amity Gaige, Belfond : Salué par une presse dithyrambique, la découverte d’un talent exceptionnel. Entre suspense et profondeur psychologique, un roman fulgurant sur l’amour paternel, le poids des non-dits et la réinvention de soi.
À quelques semaines de son procès, Erik Schroder prend la plume pour expliquer ses actes à son ex-femme. Lui dire qu’il est un bon père. Qu’il n’a jamais voulu enlever leur fille, Meadow. Que leur petit road-trip n’avait qu’un but : voler quelques heures de bonheur avec son enfant.
Mais voilà, quelque chose est arrivé. Et tout ce qu’Erik a tu pendant trente ans remonte à la surface.
Comment un père aimant a-t-il pu mettre en danger sa propre fille ? Quels secrets cache son passé ? Qui est vraiment Erik Schroder ?

Les Naufragés, Fernando Monacelli, Les Escales : Enquête familiale bouleversante et réflexion troublante sur la maternité, Naufragés est aussi une magnifique évocation de l’Argentine contemporaine, le portrait d’un pays marqué par les cicatrices du passé, qui se cherche un futur.
Vingt-cinq ans après la guerre des Malouines, le cadavre gelé d’un soldat est découvert sur un canot de sauvetage en Antarctique. Après des années d’incertitude, Ana peut enfin enterrer son fils. Et surtout, le journal du naufragé lui révèle l’existence d’un petit-fils qu’elle veut retrouver à tout prix.
Pour l’aider dans sa quête, Ana fait appel à une journaliste, Celina, qui décide de se jeter à corps perdu dans cette affaire, nouveau point d’ancrage de son existence à la dérive.
De l’effervescence de Buenos Aires au petit village de pêcheurs d’Ana, les deux femmes vont devoir affronter secrets et trahisons pour découvrir la clé du mystère familial… et prendre un nouveau départ.

Des étoiles sombres dans le ciel, Nadia Salmi, Pocket : En 2007, à la mort de sa grand-mère, Nadia Salmi découvre une photo de son grand-père, en officier de la Wehrmacht. Comme environ 400 000 personnes aujourd’hui, elle est la descendante d’un soldat allemand. Elle tente alors de remonter le fil de cette histoire et d’en savoir plus sur cet aïeul dont il a fallu taire l’existence par peur du scandale. Par honte.
À partir de la correspondance laissée par sa grand-mère, et grâce aux archives de la Wehrmacht, Nadia dénoue les non-dits de ses origines et se lance sur les traces de ces amours interdites, à la recherche de son identité.

Le palais de minuit, Carlos Ruiz Zafón, Pocket : Calcutta, 1916. Dès leur naissance, les jumeaux Sheere et Ben sont séparés par un drame. Sheere est confiée à sa grand-mère et Ben mis à l’abri dans un orphelinat, ou il va grandir, entouré de six fidèles amis avec qui il fonde une fraternité secrète : la Chowdar Society.
Le jour même de leurs seize ans, Ben et sa soeur sont enfin réunis ; mais une ombre maléfique se déchaîne alors. Quelle est cette force qui s’attaque ainsi aux jumeaux ?
Une fois encore, la fraternité va serrer les rangs autour de Ben, et de sa sœur, et s’enfoncer avec eux dans le dédale des ruines métalliques de la gare de Jheeter’s Gate…

Billie H, Louis Atangana, Le Rouergue : C’est l’histoire d’une gamine noire et pauvre de Baltimore, dans les années 20, insolente et belle, qui adolescente a déjà connu la prison et la prostitution. Une enfant des rues américaines qui se nourrit de musique et de débrouilles et prit le surnom de Billie Holiday quand elle enregistra son premier disque, à l’âge de 18 ans ! Louis Atangana nous romance ce destin exceptionnel, en réinventant la langue de l’époque, sur un rythme jazzy !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s