Parutions de la semaine – 10/02/2014

Chaque dimanche, je vais faire un point sur les sorties de la semaine qui m’intéressent, en m’aidant du Livres Hebdo si j’arrive à l’avoir à temps ou en allant sur les sites des éditeurs que je suis.

Kafka, l’éternel fiancé, Jacqueline Raoul-Duval, J’ai Lu : Franz Kafka est à la recherche du grand amour et à chaque nouvelle rencontre, il espère avoir trouvé celle qui changera sa vie. Ce roman met en scène ses relations avec Felice Bauer, Grete Bloch, Julie Wohryzek, Milena Jesenska et Dora Diamant.

Gabriela, girofle et cannelle, Jorge Amado, J’ai Lu : Dans la ville d’Ilhéus, au Brésil, en 1925, Nacib est un patron de bar syrien abandonné par sa cuisinière. Pour la remplacer il embauche la belle Gabriela, dont il tombe rapidement amoureux et qu’il épouse. Mais Nacib est très jaloux et Gabriela une jeune femme libre et indépendante. Leur mariage se retrouve alors menacé par l’inconstance.

Une faiblesse de Carlotta Delmont, Fanny Chiarello, Points Seuil : En avril 1927, alors qu’elle vient de triompher dans sa première Normaparisienne, Carlotta Delmont disparaît. Fugue, suicide, enlèvement ? Pendant deux semaines, la police, la presse, le public et les proches de la cantatrice américaine s’interrogent. Jusqu’à ce qu’elle reparaisse et que leurs interrogations se reportent sur les raisons de sa fuite. Où était-elle pendant tout ce temps ? Avec qui ?

Karoo, Steve Tesich, Points Seuil

La symphonie des abysses, Livre 1, Carina Rozenfeld, Robert Laffont, Collection R Un chant de liberté s’élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ?
L’Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d’eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d’une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable.
Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu’ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif.
Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses.
Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village ou la musique est strictement prohibée, ou la pratiquer est devenu un crime. Jusqu’au jour ou elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C’est pour cette raison qu’elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence…
Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s’aiment dans une ville ou les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu’ils veulent être.
Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l’Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses…

Guinevere, la dame blanche, Jean-Louis Fetjaine, Fleuve ÉditionsLa Reine Guenièvre tombe le masque. Depuis la mort du roi Uther, le royaume des hommes est un champ de ruines livré aux appétits des barons. Seul capable de restaurer l’autorité de ses aïeux, le roi Arthur est poussé sur le trône par le mage Merlin. Mais tandis que ce dernier lui recommande de revenir à l’ordre ancien, en restituant les talismans dérobés aux peuples vaincus, d’autres conseillent au roi d’entamer une nouvelle quête du Graal : la recherche du chaudron de la connaissance, propriété des elfes. Le mariage d’Arthur avec Guinevere, fille du roi Léo de Grand de Carmelide, semble un instant calmer le jeu. Mais Merlin découvre alors que la jeune femme est en réalité un démon des Terres Noires, dont le véritable nom, Gwenwyfar, signifie Blanc Fantôme. Une Dame Blanche annonciatrice de grands désastres…
Portrait d’une femme redoutable, très éloignée des stéréotypes du cinéma et de la télévision, Guinevere nous offre un regard nouveau sur la légende du roi Arthur. Entre intrigues de cour, traîtrises et mensonges, un roman de fantasy riche et sombre, fourmillant d’anecdotes méconnues sur une des périodes les plus mythiques du haut Moyen Âge.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s