Challenge 2#1 – Z Le roman de Zelda

Z le roman de Zelda


L’hiver est arrivé et avec lui les 10 livres choisis pour cette saison dans le cadre du Challenge Les Quatre Saisons ! Je viens de finir Z, Le roman de Zelda, de Thérèse Anne Fowler, publié chez Michel Lafon en 2013. J’en avais lu une très bonne critique de Fanny et je suis plutôt attirée par les biographies (comme celle de Steve Jobs) et les biographies romancées (Rita).

Je commencerai cette critique par une citation du livre : « Cependant, avec l’arrivée des princetoniens et de leurs homologues de Yale, avec l’appétit de vivre de l’après-guerre, la soif d’amusement de tous les plaisirs que Scott et moi cherchions et incarnions, le monde littéraire avait en quelque sorte mis un pied dans l’univers chatoyant et clinquant du spectacle. Sans s’y aventurer totalement mais suffisamment pour que le public aperçoive une chaussure cirée et raffinée et se demande le nom de son propriétaire. »
Effectivement, les auteurs deviennent en ces années folles de véritables stars, Fitzgerald notamment, avec son jeune âge, son physique de jeune premier et bien évidemment son talent. Ici nous suivons le parcours de la fougueuse Zelda, son épouse. C’est une femme extrêmement moderne pour son époque, et en même temps complètement prise dans un carcan, notamment sur la fin de sa relation avec Scott, pendant laquelle elle sera soignée pour « ses pulsions d’écrivain » (car sa place est bien évidemment au sein de son foyer, à faire la cuisine pour son mari bien-aimé…).
Le point négatif de ce texte pour moi est la lenteur du rythme : nous sommes à une époque qui avance à toute allure, avec une frénésie de vivre incroyable après la Grande Guerre. Et pourtant ici, il y a une nonchalance (dans les trois quarts du roman à peu près) qui, même si elle correspond bien à Zelda, nous laisse un peu sur notre faim. En revanche, les dernières années de la vie de Zelda, alors qu’elle est internée soi-disant pour schizophrénie (mais vraisemblablement plus pour des troubles bipolaires) auraient mérité un développement plus complet. Néanmoins, cela reste un roman assez étonnant pour découvrir cette ambiance si particulière du monde littéraire des années 1920.
Enfin, un mot sur la couverture que je trouve incroyablement réussie, avec ce profil ultra féminin qui se dessine dans le Z, ce chapeau rond et ces rangs de perles tout à fait symboliques de l’époque.

Hiver Mucha_TWBB

Publicités

One thought on “Challenge 2#1 – Z Le roman de Zelda

  1. Ping: Lectures de vacances #2014 | Passion Lectures & co

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s