Rien n’est trop beau

rien_trop_beau

Publié aux États-Unis en 1958 et en France en 1960 (aux éditions Robert Laffont), Rien n’est trop beau a fait l’objet d’une réédition en 2005 aux Presses de la cité. Souvent comparé à Mad Men, il nous plonge dans le milieu de l’édition de New York dans les années 1950.

Caroline Bender a vu ses fiançailles rompues : Eddie, l’amour de sa vie, a décidé de s’unir à une autre. April Morrisson est en quête du mari parfait. Gregg Adams, la colocataire de Caroline, est une aspirante comédienne. Barbara Lemont, elle, est mariée. Enfin, divorcée, à vingt ans, avec une petite fille à charge. Il y a également Mary Agnès, qui est… Et bien qui est une « Mary Agnès » comme fait dire l’auteur par un de ses personnages, une jeune femme qui suit le parfait parcours de la femme de l’époque : avoir un travail avant de trouver l’accomplissement dans le mariage. Car une fois mariée, on ne travaille plus bien sûr.

Ces jeunes femmes se rencontrent dans les locaux d’une prestigieuse maison d’édition dans laquelle elles travaillent, en tant que secrétaires. Ce sont des femmes d’horizons différents, mais qui représentent bien une époque : celle où les hommes étaient vraiment dominants au travail, où le mariage se devait d’être le but ultime, et tout cela de manière très décomplexée et moderne pour un titre écrit en 1958.

L’auteur, dans sa préface de 2005, explique que certaines de ses lectrices qu’elle rencontrait après la parution du livre n’avaient qu’une envie : aller à New York travailler dans l’édition, sans doute pour échapper à la monotonie de leur vie bien rangée. Et effectivement, on retrouve le côté « paillettes » de ce milieu, mais à côté de cela, des grands restaurants et des réceptions, il y a ces jeunes femmes qui s’en sortent tout juste la semaine, et qui se nourrissent de leurs espérances.

Une jolie découverte, qui étonne par la modernité de et l’actualité de ses propos, 55 ans après.

Rien n’est trop beau, Rona Jaffe, Presses de la Cité, 2005

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s